Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2015

Théière

En dépit de ma conversion en 2011 au pastafarisme et donc au culte du Monstre Spaghetti Volant Invisible, le MSVI, qui a créé l’univers après une bonne cuite, je continue ma quête des religions.

41V5RGVKA4L.jpgComme l’Islam me préoccupe pas mal en ce moment, mon ami Dominique m'a fait découvrir « Pourquoi je ne suis pas musulman » d’Ibn Warrak. Il est en PDF ici. Un bon gros livre qui démonte les mécanismes de la croyance vu par un musulman avec analyse et exercices pratiques pris dans le Coran.

Ibn Warraq est un pseudo, il serait né en Inde en 1946, élevé au Pakistan et vit au Etats-Unis. Pseudo inspiré de Al Warraq qui était un érudit du IXième siècle qui contestait la notion de religion révélée. Al Warraq disait qu’on n’a pas besoin de prophète pour nous montrer comment on fait des flûtes ni comment en jouer.

Tout ça, c’est du pipo !

Le titre du livre serait calqué de « Pourquoi je ne suis pas chrétien » du mathématicien philosophe Bertrand Russell un athée militant. Avant le Monstre Spaghetti, Russell avait mis en orbite la Deus Ex-Théière.

220px-I_want_to_believe.svg.pngSi je suggérais qu'entre la Terre et Mars se trouve une théière de porcelaine en orbite elliptique autour du Soleil, personne ne serait capable de prouver le contraire pour peu que j'aie pris la précaution de préciser que la théière est trop petite pour être détectée par nos plus puissants télescopes.

Mais si j'affirmais que, comme ma proposition ne peut être réfutée, il n'est pas tolérable pour la raison humaine d'en douter, on me considérerait aussitôt comme un illuminé.

Pourquoi-je-ne-suis-pas-chretien.jpg

Cependant, si l'existence de cette théière était décrite dans des livres anciens, enseignée comme une vérité sacrée tous les dimanches et inculquée aux enfants à l'école, alors toute hésitation à croire en son existence deviendrait un signe d'excentricité et vaudrait au sceptique les soins d'un psychiatre à une époque éclairée, ou de l'Inquisiteur en des temps plus anciens. »   

Richard Dawkins ajoute :

 

« La religion organisée mérite la plus vive hostilité car, contrairement à la croyance en la théière de Russell, la religion organisée est puissante, influente, exemptée de taxes et systématiquement transmise à des enfants trop jeunes.

Si vous voulez croire aux licornes, aux petites souris, aux théières ou Yahvé, il vous incombe de le justifier. Il n'incombe pas au reste d'entre nous de dire pourquoi nous n'y croyons pas. Nous, les athées, sommes aussi des a-souristes et des a-théièristes. »

Et j'ajoute : même des a-pèrenoëlistes. 

21/01/2015

Adonis

479922798.jpgJe n’arrive pas à lâcher prise* avec cette histoire de Charlie. Nous sommes allé voir TIMBUKTU d'Abderrahmane Sissako. Des djihadistes imposent leur loi à Tombouctou. Un film très dur sur le fond et très beau sur la forme. Allez lire la critique de Pascale

J’ai aussi beaucoup aimé l’analyse que fait Adonis, Ali Ahmed Saïd Esber (علي أحمد سعيد), un poète syrien qui vit chez nous, au sujet de la difficulté qu’ont les arabes a instaurer une société de progrès.

L’interdiction de la parole bloque tout. Le moindre mot, la plus petite opinion est considérée comme une crime alors que, dans le Coran, même Allah a écouté Satan. La démocratie exige une réinterprétation du Coran. La liberté n’est pas facile à vivre. Il est plus simple de faire confiance à un homme providentiel... On a connu ça.

 
Vocabulaire: Lâcher, relâcher, laisser, délaisser ont la même origine le verbe latin Laxare. Laxare a donné laxatif (qui relâche on sait quoi), laxisme (relâchement de la morale ou de l'autorité), relaxation, relaxer (un prévenu ou les muscles), "relax Max !". Il a aussi donné legs (don) et légataire alors que légation ou léguer viennent de lex, la loi (dura lex sed lex - ne pas lâcher un verre Duralex même s'ils sont français et bien trempés)

18:02 Publié dans Mots, Religion | Lien permanent | Commentaires (6)

20/01/2015

Portrait suite

Visiblement il existe beaucoup de représentations du Prophète par des fidèles telle cette illustration d’un manuscrit ottoman du 17ième

4557403_6_3728_le-prophete-mahomet-illustration-d-un_83cbca393819368c752884f2c80ce2df.jpg

ou cette illustration perse du 14ième.  

4557413_6_1aec_le-prophete-assis-sur-un-trone-surmonte-par_d64896b9bb912789f3040ec1835a43d9.jpg

Il y a trois ans, l’association GERUSH92 qui dit défendre les droits de l’homme et qui est accréditée auprès de l'ONU, s'en est pris à la Divine Comédie de Dante.  GERUSH92 veut interdire son étude en Italie. Raison : "« C’est un scandale que les enfants, particulièrement juifs et musulmans, soient contraints d’étudier des œuvres racistes, antisémitismes et islamophobes comme la Divine Comédie, qui cache toutes les abominations sous l’invocation de l’art. » Aie !

En effet, la divine Comédie mentionne Saladin (Salah ad-Dîn), Averroès (Ibn Roshd), Avicenne (ibn Sina) tout trois dans le chant IV de l’enfer mais dans les Limbes où vont les non baptisés, un traitement plutôt sympa aux yeux de Dante. Il y fait moins froid qu’en enfer.

Par contre Mahomet et son gendre Ali, Dante les considère comme des "semeurs de scandale et de schisme" et, vu la gravité de leur péché, les place très près de Lucifer, dans la 9ème fosse du 8ème cercle de l'Enfer. Glacial !

Dans ce Chant XXVIII, Mahomet présente à Dante son gendre Ali, "le chef fendu de la houppe au menton" , lequel est coupable d'hérésie et d'avoir engendré la division entre musulmans, en créant un schisme " mineur " entre sunnites et chiites au sein du schisme " majeur " entre chrétiens et musulmans.

Le chant 28 est plutôt sanguinaire  dans la description de la peine subie par Mahomet, lequel est fendu en deux, "crevé du col jusqu'au trou d'où l'on pète. Les boyaux lui pendaient entre les jambes ; on voyait la fressure, et l'affreux sac qui change en merde ce que l'homme avale." (vers 24-27). l’Islam est présenté par Dante avec les clichés historiques et surtout moraux, propres à la chrétienté de l'époque. Merci à Najat Jellab pour son excellent article.

L’affaire a une suite car le peintre Giovanni da Modena (1379-1455) s’est inspiré de Dante et a peint le prophète. Du coup depuis le 15 janvier, les visiteurs de la basilique San Petronio de Bologne sont soumis à de strictes mesures de sécurité. Les islamistes radicaux veulent détruire l'œuvre inspirée de L'Enfer. Le prophète est sur le rocher en haut à droite. Qu'aurait dit Vialatte ?

174720057.2.jpg

786177851.jpg

17:59 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (4)

19/01/2015

Portrait

la-bible-selon-le-chat-de-philippe-geluck-9826422.jpg

Si on décidait que le chat de Geluck était un portrait du prophète en plus d'être celui de Dieu, est-ce que les musulmans lanceraient une fatwa sur Geluck ?

 

Depuis la publication des fameu-ses caricatures dans le journal danois, il y a un truc qui me tracasse : Pourquoi les musulmans reconnaissent-ils le prophète dans ces dessins ? On n’a pas de photo du prophète, pas même un portrait, on peut juste penser qu’il devait avoir une tête de bédouin de Médine. Pour faire une vraie caricature, un portrait à charge (caricare), il faut avoir un modèle or là, on n'a pas de modèle. Rien.

On a de Lui quelques portrait écrits datant du Xième siecle, soit 4 siècles après l'Egire, par Ibn Ishâm, Ibn S'ad et de Tabari, qui proposent une histoire aspirant à répondre aux questionnements religieux, politiques, juridiques ou sociaux de leur époque, offrant par conséquent une image dogmatique et décalée dont l'historicité est sujette à caution (mais que les musulmans admirent).

Il faut croire Raël qui sait de quoi il parle :

image_dimensions.php?i=4091

79309891_o.jpg

 

mahome11.jpg

La solution de Ouest France :

 

69800786.jpg

A part ça, les français ont un peu moins peur qu'en 2012 

11:19 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2)

07/01/2015

Bien triste journée

slide_394012_4817636_compressed.jpgCe matin un certain MH était invité sur France Inter à débiter ses âneries autour de son dernier livre. On se souvient qu'après Plateforme, il avait fait des déclarations tonitruantes contre l'islam. Je cite: "Quand on lit le Coran, on est effondré... effondré!" Aujourd'hui il dit en gros :  "J'ai finalement lu le Coran et c'est vachement bien !".

Bon laissons ce clown à ses clowneries mais que faut-il penser du livre sacré ? Facile, pas besoin de lire le Coran, allez sur ce site La religion de paix pour vous faire une idée. Je prends juste un verset :

Coran (4:74) - "Que ceux qui veulent sacrifier la vie d’ici-bas à la vie future combattent au service du Seigneur ! À ceux qui combattent pour la Cause de Dieu, qu’ils se fassent tuer ou qu’ils soient vainqueurs, Nous accorderons une immense récompense."

Lisez les Hadith qui suivent. Un hadith est une communication orale du prophète. Le tout laisse un goût amer dans la bouche. Il ne fait pas bon être un infidèle au yeux du prophète. J'aimerai bien que les imams s'expliquent sur ces sujets pour aider à comprendre ces cinglés de tueurs.

Lapider les personnes adultères

Est ce qu'un homme peut battre sa femme?

Soumettre à l'impôt les autres religions

Les femmes et le voile

Le mariage provisoire (prostitution)

Prendre pour amis des chrétiens et des juifs

Une femme vaut moins qu'un homme

La taqiya et dire la vérité

Tuer les apostats

La conversion de force

Est ce que l'islam tolère l'esclavage?

Attentats suicides et le martyre

Est ce que les musulmans peuvent voler? 

C'est ma contribution à la mémoire des gens morts aujourd'hui à Charlie Heddo. 

 

ch10121.jpg

Après relecture, je me demande si la traduction des sourate 2 et 9 est bien exacte... Du coup, je les enlève avant plus ample enquête. Je les laisse dans le commentaire, si quelqu'un a une remarque...

17:47 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (10)