Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2015

Portrait suite

Visiblement il existe beaucoup de représentations du Prophète par des fidèles telle cette illustration d’un manuscrit ottoman du 17ième

4557403_6_3728_le-prophete-mahomet-illustration-d-un_83cbca393819368c752884f2c80ce2df.jpg

ou cette illustration perse du 14ième.  

4557413_6_1aec_le-prophete-assis-sur-un-trone-surmonte-par_d64896b9bb912789f3040ec1835a43d9.jpg

Il y a trois ans, l’association GERUSH92 qui dit défendre les droits de l’homme et qui est accréditée auprès de l'ONU, s'en est pris à la Divine Comédie de Dante.  GERUSH92 veut interdire son étude en Italie. Raison : "« C’est un scandale que les enfants, particulièrement juifs et musulmans, soient contraints d’étudier des œuvres racistes, antisémitismes et islamophobes comme la Divine Comédie, qui cache toutes les abominations sous l’invocation de l’art. » Aie !

En effet, la divine Comédie mentionne Saladin (Salah ad-Dîn), Averroès (Ibn Roshd), Avicenne (ibn Sina) tout trois dans le chant IV de l’enfer mais dans les Limbes où vont les non baptisés, un traitement plutôt sympa aux yeux de Dante. Il y fait moins froid qu’en enfer.

Par contre Mahomet et son gendre Ali, Dante les considère comme des "semeurs de scandale et de schisme" et, vu la gravité de leur péché, les place très près de Lucifer, dans la 9ème fosse du 8ème cercle de l'Enfer. Glacial !

Dans ce Chant XXVIII, Mahomet présente à Dante son gendre Ali, "le chef fendu de la houppe au menton" , lequel est coupable d'hérésie et d'avoir engendré la division entre musulmans, en créant un schisme " mineur " entre sunnites et chiites au sein du schisme " majeur " entre chrétiens et musulmans.

Le chant 28 est plutôt sanguinaire  dans la description de la peine subie par Mahomet, lequel est fendu en deux, "crevé du col jusqu'au trou d'où l'on pète. Les boyaux lui pendaient entre les jambes ; on voyait la fressure, et l'affreux sac qui change en merde ce que l'homme avale." (vers 24-27). l’Islam est présenté par Dante avec les clichés historiques et surtout moraux, propres à la chrétienté de l'époque. Merci à Najat Jellab pour son excellent article.

L’affaire a une suite car le peintre Giovanni da Modena (1379-1455) s’est inspiré de Dante et a peint le prophète. Du coup depuis le 15 janvier, les visiteurs de la basilique San Petronio de Bologne sont soumis à de strictes mesures de sécurité. Les islamistes radicaux veulent détruire l'œuvre inspirée de L'Enfer. Le prophète est sur le rocher en haut à droite. Qu'aurait dit Vialatte ?

174720057.2.jpg

786177851.jpg

17:59 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (4)

19/01/2015

Portrait

la-bible-selon-le-chat-de-philippe-geluck-9826422.jpg

Si on décidait que le chat de Geluck était un portrait du prophète en plus d'être celui de Dieu, est-ce que les musulmans lanceraient une fatwa sur Geluck ?

 

Depuis la publication des fameu-ses caricatures dans le journal danois, il y a un truc qui me tracasse : Pourquoi les musulmans reconnaissent-ils le prophète dans ces dessins ? On n’a pas de photo du prophète, pas même un portrait, on peut juste penser qu’il devait avoir une tête de bédouin de Médine. Pour faire une vraie caricature, un portrait à charge (caricare), il faut avoir un modèle or là, on n'a pas de modèle. Rien.

On a de Lui quelques portrait écrits datant du Xième siecle, soit 4 siècles après l'Egire, par Ibn Ishâm, Ibn S'ad et de Tabari, qui proposent une histoire aspirant à répondre aux questionnements religieux, politiques, juridiques ou sociaux de leur époque, offrant par conséquent une image dogmatique et décalée dont l'historicité est sujette à caution (mais que les musulmans admirent).

Il faut croire Raël qui sait de quoi il parle :

image_dimensions.php?i=4091

79309891_o.jpg

 

mahome11.jpg

La solution de Ouest France :

 

69800786.jpg

A part ça, les français ont un peu moins peur qu'en 2012 

11:19 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2)

07/01/2015

Bien triste journée

slide_394012_4817636_compressed.jpgCe matin un certain MH était invité sur France Inter à débiter ses âneries autour de son dernier livre. On se souvient qu'après Plateforme, il avait fait des déclarations tonitruantes contre l'islam. Je cite: "Quand on lit le Coran, on est effondré... effondré!" Aujourd'hui il dit en gros :  "J'ai finalement lu le Coran et c'est vachement bien !".

Bon laissons ce clown à ses clowneries mais que faut-il penser du livre sacré ? Facile, pas besoin de lire le Coran, allez sur ce site La religion de paix pour vous faire une idée. Je prends juste un verset :

Coran (4:74) - "Que ceux qui veulent sacrifier la vie d’ici-bas à la vie future combattent au service du Seigneur ! À ceux qui combattent pour la Cause de Dieu, qu’ils se fassent tuer ou qu’ils soient vainqueurs, Nous accorderons une immense récompense."

Lisez les Hadith qui suivent. Un hadith est une communication orale du prophète. Le tout laisse un goût amer dans la bouche. Il ne fait pas bon être un infidèle au yeux du prophète. J'aimerai bien que les imams s'expliquent sur ces sujets pour aider à comprendre ces cinglés de tueurs.

Lapider les personnes adultères

Est ce qu'un homme peut battre sa femme?

Soumettre à l'impôt les autres religions

Les femmes et le voile

Le mariage provisoire (prostitution)

Prendre pour amis des chrétiens et des juifs

Une femme vaut moins qu'un homme

La taqiya et dire la vérité

Tuer les apostats

La conversion de force

Est ce que l'islam tolère l'esclavage?

Attentats suicides et le martyre

Est ce que les musulmans peuvent voler? 

C'est ma contribution à la mémoire des gens morts aujourd'hui à Charlie Heddo. 

 

ch10121.jpg

Après relecture, je me demande si la traduction des sourate 2 et 9 est bien exacte... Du coup, je les enlève avant plus ample enquête. Je les laisse dans le commentaire, si quelqu'un a une remarque...

17:47 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (10)

23/11/2014

Le prix à payer

Il semble que Daesh soit contre la loi du marché.

Normal me direz-vous. L’état islamique veut mettre en place une règle qui se réfère à la théologie islamique. «Chacun doit se rappeler que mettre en esclavage les familles d'infidèles et marier leur femme est un aspect fermement établi de la charia », déclarait l'organisation dans une publication en ligne, citée par CNN.s Lire ici ce que dit le Coran de l’esclavage

daesh-girls-slaves-isis-3.jpgl'Etat Islamique a donc fait une sérieuse analyse de marché : 

« Le marché des femmes et des butins de guerre a connu une très nette baisse qui pourrait affecter défavorablement les revenus du groupe Etat Islamique ainsi que le financement des moudjahidines».

Du coup, Deash a sorti un document pour réguler ce marché. Selon les prix fixés par l'organisation, une fillette âgée de 1 à 9 ans coûterait 138 euros, une fille de 10 à 20 ans 104 euros, une femme entre 20 et 30 ans 69 euros, une femme entre 30 et 40 ans 52 euros et une femme âgée 35 euros. Le document précise par ailleurs qu'il est interdit d'acheter plus de trois femmes, sauf pour les étrangers comme les Turques, les Syriens ou les Arabes du Golfe. Sommes a verser rapidement à l'encaisseur de Daech.

En cas d’infraction, une seule peine possible : La mort.

A noter que l'américaine Ayn Rand, l’insupportable prophétesse du libéralisme économique et de l’égoïsme comme valeur suprême, ne valait presque rien sur le marché islamique de la femme, même régulé, quand elle a publié ses grands succès. Étonnant non !

15/11/2014

Hildegarde

03-06_STEHILDE.jpgEn passant chez Botanic pour chercher quelques plantes, j’ai pris leur mensuel gratuit de novembre 2014, numéro 251 tiré à 251’200 exemplaires et consacré à…

Hildegarde de Bingen.

Rien moins qu’un éditorial, et 10 longs articles consacrés à cette sainte née en… 1098 qui serait parait-il, neuf siècles plus tard, toujours d’actualité en tant que grande naturopathe en plus d'être musicienne et écrivaine.

A se demander si la santé par la nourriture saine et bio n'est pas devenue la religion de la boboïtude et les magasins spécialisés, jardineries bio et ventes de graines, les nouvelles églises de ce culte... Ils seront en conséquence bientôt tous ouverts le dimanche matin par décision du premier ministre. 

En février 2006, j’avais commis ici un billet consacré à la dite Hildegarde. C’était, je crois, suite au concert en l'église de St Julien où fut interprété un chant composé par la sainte. 

Depuis ce billet, le pape, qui avait dû me lire, a transformé la Sainte en Docteur de l’église, la plus haute distinction dans l’ordre de la sainteté. Il y a en effet dans le ciel une hiérarchie chez les anges et aussi une chez saints.

A noter que jusqu’en 1970, le club paradisiaque des docteurs de l’église était strictement réservé aux saints hommes… Augustin, Ambroise, Jérôme, Grégoire, Athanase, Basile, Jean (Chrysostome), Thomas (d’Aquin), Bonaventure, Isidore, Léon, François, Robert, Antoine etc… Pas une seule femme. Une éternité sans femme. A noter qu’il y a aussi là-haut le club des Pères de l’église, tous barbus, certains cumulards faisant parti des deux clubs.

Depuis, tout fout le camps dirait Zémour, la pape a fait comme l’académie française, il a doctorisé quatre femmes, Thérèse d'Avila, Catherine de Sienne, Thérèse de Lisieux et la chère Hildegarde, la dernière doctoresse en date depuis octobre 2012 par Benoit XIV.

La parité ne va pas s’améliorer avec la prochaine fournée de docteurs vu que l’on prévoit 10 hommes et 5 femmes. Le club des mères de l’église n’est pas à l’ordre du jour. Le pape François n’envisage pas non plus le doctorat pour tous. 

17:31 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (0)