Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/02/2020

Pneumatiques

J’ai inventé le piston,

le clavier,

la soupape,

le monte-charge,

la clepsydre,

l'hydraule,

l'horloge musicale,

le canon à eau et bien d'autres choses qui ont eu un retentissement majeur sur la civilisation occidentale.

 

Je suis…

Je suis…

 

autumn-cornucopia-with-fruits-and-vegetables-vector-vector-id450973675Ah oui j’ai aussi fabriqué une corne d'abondance chantante pour une statue offerte à la femme du pharaon Ptolémée II. C’était donc vers -270 avant JC.

 

 

Mon nom est Ctésibios d'Alexandrie.

Mon père était barbier. Gamin, j’aimais bien la mécanique et les machines à eau. En ce temps là il y avait sept aqueducs à Alexandrie et des centaines de réservoirs et de fontaines. À seize ans, j’ai fabriqué une sorte de monte-charge, pour monter ou descendre des tables, qui fonctionnait grâce à de l'eau sous pression. J’avais aussi bricolé un système permettant d'orienter le miroir de barbier de mon père dans n'importe quelle direction, à l'aide d'un système pneumatique. Le principe est encore utilisé aujourd’hui dans les ressorts de rappel pour la fermeture des portes.

On me connaît un peu par mes « Pneumatiques » et mon traité des clepsydres traduits par les arabes. C’est Philon de Byzance qui a décrit mon orgue hydraulique, dont j’étais assez fier et ma pompe aspirante et foulante.

Mon orgue a beaucoup plu. Les romains l’ont utilisé pour calmer la foule avec un bruit retentissant lors des jeux du cirque, on en a retrouvé un peu partout en Europe, il y a peu à Aventicum, la capitale des helvètes. Ma corne d’abondance qui faisait aussi de la musique plaisait beaucoup.

250px-Hydraulis.jpgOn peut associer l'hydraule à la clepsydre pour un musique plus douce. J’ai aussi associé des automates pour faire des jacquemarts. On m'a raconté que l'empereur Constantin V en offrit un à Pépin le Bref le père de Charlemagne

 

 

 

 

 

J’ai bricolé aussi des canons à eau pour envoyer des projectiles au-delà des remparts de la ville et bien sûr perfectionné le système de distribution d'eau dans Alexandrie en expliquant le principe du siphon, et en l'associant avec des soupapes pour faire une pompe aspirante foulante qui permettait d'élever l'eau à plusieurs mètres.

Je vous passe les détails.

Fcorn

22/03/2019

Gorges et Charles

Séquence nostalgie. Brassens et Aznavour dans une fausse improvisation:

Ils chantaient, la vache et tous les bœufs:

Puis Mimille :

Mais il ne chantaient pas :

21:19 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)

03/10/2018

Georges et Charles

Un grand moment :  

09:39 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

30/01/2015

Emily Loizeau

225_reference.jpgEmily Loizeau hier soir à St Ju. J’avoue que je ne la connaissais pas vraiment mais je n’ai pas regretté ma soirée. Une petite bonne femme et un grande chanteuse. Bilingue, elle chante en anglais et en français. Elle voulait subjuguer son public, hier soir c’était mission accomplie.

Quelle voix et quelle pianiste ! Elle est accompagnée de son violoncelliste, Olivier Koundouno, qui semble faire ce qu’il veut de cet instrument, y compris jouer du mètre à ruban. 

C’est une auteur et compositrice. Sur Internet, on découvre qu’elle a chanté un grand nombre d’auteurs Brassens, Boris Vian, Renaud, Bob Dylan... et qu’elle a participé à pas mal de duos avec des chanteuses et chanteurs prestigieux. Elle a aussi fait la voix de Madeleine2 dans la mécanique du cœur ainsi que deux chansons du film.

Avec trois autres chanteuses, elle a chanté

«Je m’appelle Françoise» en hommage à Charlie Hebdo.

Un de ses tubes :

17:31 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

28/10/2012

Tapoter suite

image-40ans-001.jpgPour fêter les 40 ans de la MJC de Saint Julien, Philippe, le directeur a fait venir l'orchestre des pays de Savoie venu de Saint-Jean de Maurienne pour réjouir nos oreilles.

Un concert de qualité composé pour l'essentiel de musiques de film, Titanic, le Seigneur des anneaux, Spiderman...

Orchestre-harmonie-cycle-.png

Et aussi ce morceau de musique qui donne envie de caresser la tête des bourgeois comme aurait dit Lénine. D'ailleurs dans l'orchestre, il y avait un violoniste qui ressemblait pas mal à Lénine. Il s'agit de la très célèbre valse n°2 tirée de la Suite pour orchestre de variété n° 1 de Dimitri Chostakovitch.

La version de l'Orchestre des pays de savoie est bien meilleure mais elle n'est pas disponible sur le net. Merci à la MJC et à Philippe.

17:27 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

21/07/2012

Musicales 2012

L'an dernier, lors des musicales, Michèle nous avait chanté l'idylle philoménale. Cette année, elle a récidivé en ajoutant "sous les palétuviers". Des paroles saisissantes et hautement érotiques. La version originale par Pauline Carton et André Berley :

L'amour ce fruit défendu vous est donc inconnu
Ah ! Cela se peut-il joli petit bourgeon d'avril
Non je ne l'ai jamais vu, jamais vu ni connu
Mais mon coeur ingénu veut rattraper
Vois-tu tout le temps perdu
Ah ! rien ne vaut pour s'aimer les grands palétuviers,
Chère petite chose
Ah ! Sous les palétuviers, je vous sens frétiller,
Je veux bien essayer

Ah ! Viens sous les pa..
Je viens de ce pas et je vais pas à pas
Ah ! Suis-moi veux-tu !
Je n'suis pas vêtue sous les grands palétus
Viens sans sourciller,
Allons gazouiller sous les palétuviers
Ah oui ! Sous les pa pa pa pa, les pa pa les tu tu,
Sous les palétuviers
Ah ! Je te veux sous les pas, je te veux sous les lé,
Les palétuviers roses
Aimons-nous sous les patus, prends-moi sous
Les laitues, aimons-nous sous l'évier

Ah ! Ton cur me semble encore hésiter cher trésor
Mais je peux tout oser pour un p'tit, tout petit baiser
Un vertige m'éblouit, un baiser c'est exquis
Mais dès qu'il l'aura pris,
Je vais être pour lui l'objet du mépris
Non le mépris je t'en prie ce n'est pas dans mes prix,
Car je suis pris, mignonne
Mon cur est aux abois, je te donne, ô mon roi,
Mon corps au fond des bois

Ah ! Viens sous les pa..
Je viens de ce pas et je vais pas à pas
Ah ! Suis-moi veux-tu !
Je n'suis pas vêtue sous les grands palétus
Viens sans sourciller,
Allons gazouiller sous les palétuviers
Ah oui ! Sous les pa pa pa pa, les pa pa les tu tu,
Sous les palétuviers
Ah ! Je te veux sous les pas, je te veux sous les lé,
Les palétuviers roses
Aimons-nous sous les patus, prends-moi sous
Les laitues, aimons-nous sous l'évier

Si je comprends bien, tu me veux mon chien,
Sous les grands palé tu viens

19:03 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

03/02/2012

Sur un petit violon

La version clown-clown :
Raymond Devos le Clown se meurt par aandre_danyel

La version clown triste:
Giani Esposito - "Le Clown" par RioBravo

22:07 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1)