Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2021

Collapsologues

Il n'y a pas que Yves Cochet qui soit collapsologue même si Yves est, avec son cheval et sa cariole, le plus représentatif. Voici un article qui parle des autres, article à lire ici.  Lien envoyé par Juliette Ray, en résumé :

L'écologie est au coeur de l'actualité. Croissance verte, décroissance ou bien fin du monde. Le débat est complexe et certains acteurs tels que Jancovici prennent de plus en plus d'importance dans les débats.

Voici donc 4 écologistes à suivre en 2021

Jean-Marc Jancovici

Jean-Marc Jancovici alias JMJ. Fais partie des écologistes (collapsologues) les plus en vogue actuellement.  Il milite depuis plus de 10 ans pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'urgence climatique.

Voici une de ses conférences donnant un très bon aperçu de sa vision: La difficulté de concilier économie et écologie

 

Aur%C3%A9lien_Barrau.jpgAurélien Barrau

 Reconnu pour avoir lancé en 2019 avec Juliette Binoche, un appel pour lutter contre la crise écologique. 

En 2020, il écrit un deuxième texte international qui rencontre un succès encore plus important. Le texte est signé par 20 prix Nobel et de nombreuses personnalités connues. 

Pablo Servigne

A partir de 2008, il se consacre au mouvement de la transition écologique et s’intéresse à l’agriculture urbaine, la permaculture et l’agroécologie.

75766751-17EA-4C8A-9683-DF7D644F9266.jpeg

Pablo Servigne et Raphaël Stevens sont exposés aux grands jours suite à la publication de leurs livres "Comment tout peut s'effronder". Définissant la théorie de la collaspologie au grand public.

 

Arthur_Keller.jpgArthur Keller

Arthur Keller est connu pour s'exprimer sur des questions liées à l'environnement et la collapsologie.

En février 2020, Arthur Keller compte parmi les 1000 scientifiques signataires de l’appel intitulé « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »

Autres collapsologues à suivre

  • Valérie Cabanes (Juriste, cherchant à faire reconnaître le crime d'écocide par la cour pénale internationale)
  • Gauthier Chapelle (ingénieur agronome, docteur en biologie)
  • Arnaud Dorthe (Consultant en informatique pour la finance durable)
  • Jean-Marc Gancille (Auteur, co-fondateur de Darwin)
  • Paul Jorion (anthropologue, sociologue)
  • Vincent Mignerot (chercheur indépendant, auteur, fondateur du Comité Adrastia)
  • AVT_Dmitry-Orlov_8329.jpgDmitry Orlov (ingénieur et écrivain russo-américain). Il est titulaire d'un Bachelor of Science en informatique et d'un Master en linguistique appliquée. Curieusement, dans son ouvrage Les cinq stades de l'effondrement (2013), Dmitry Orlov nous décrit en grand détail les six effondrements.
  • Laurent Testot (journaliste scientifique, spécialiste d'histoire globale).
  • Jean-Christophe Anna (fondateur de l’Archipel du Vivant, auteur, conférencier)
  • Jem Bendell (fondateur de l'Institut de leadership et de développement durable, fondateur du Deep Adaptation Forum)
  • Philippe Bihouix (ingénieur centralien, promoteur des low-tech)
  • Alexandre Boisson (ancien garde du corps présidentiel, co-fondateur de SOS Maires)
  • Dominique Bourg (philosophe des sciences)
  • Aredius (sous ce pseudo se cache un professeur émérite d'informatique à la retraite) Prosélyte convaincu du VAM (Vélo à Assistance Musculaire). Il pense que le VAE n'est pas la solution pour remplacer les bagnoles à moteur thermique, à piles, ou à hydrogène. Il pense que Le VAM avec une chaine bien graissée est plus économique que le cheval d'Yves Cochet  qui a besoin de son picotin.  

15:15 Publié dans Science, Société | Lien permanent | Commentaires (1) |

08/03/2021

Terre

La terre n'est pas plate mais elle est faite de plaques plus ou moins plates, du moins en ce qui concerne la terre, enfin le terre de terrain pas la planète qui, elle, est pas mal liquide. En réalité la terre est ronde comme une polpete italienne avec des plaques et de l'eau qui nagent sur les couches.

Normalement, on part du principe que quatre grandes couches structurent notre planète : croute, manteau, noyau externe (liquide), noyau interne (solide). Mais voilà que dans une étude parue dans l’édition de janvier 2021 de Journal of Geophysical Research, une équipe de recherche montre qu’il y aurait un autre noyau au sein du noyau interne, soit deux couches au lieu d'une. Ce sont les joies de la science. Et c'est ainsi qu'Allah est grand (pour avoir conçu toutes ces couches qui donnent du fil à retordre au chercheurs qui découvre l'anisitropie du noyau et donc les couches.)

terre-noyau-1024x576.jpg

Petite simulation du mouvement des plaques.

Un milliard d'années en 40 secondes.

17:52 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0) |

26/01/2021

plitidepsin

J'ai parlé ici des ascidies, des bestioles rencontrées autour d'une bière à Roscoff grâce à une jeune chercheuse du CNRS. Et ce soir je découvre que, à partir de  l'ascidian Aplidium albicans on extrait la plitidepsin, une peptide cyclique qui montre des qualités antitumoral, antiviral et même immunosuppressive et serait donc bonne pour soigner les cancer mais aussi la Covid. 

El Pais nous en parle ici en anglais.  On devrait passer rapidement en phase 3. On croise donc les doigts et on souhaite bonne chance à la plitidepsin et aux chercheurs espagnols qui s'en occupe !!!

HHHD2LNXB3EKRTT46UM43DBKZE.jpg

21:10 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (1) |

06/11/2020

Covid

Trump avait promis un vaccin pour le 3 novembre. C’était une fake-new de plus. Il semble bien que le vaccin ne sorte pas de sitôt et qu’en plus il soit finalement peu efficace. Mais qu’en est-il d’un traitement ? La javel de Trump ou l’hydrochloroquine ne fonctionnant pas, on cherche.

title-1585170309.jpgOn pense que ce pauvre pangolin nous aurait amené cette saleté de virus issu de la chauve-souris, le seul mammifère volant si on excepte les cleptomanes. Mais heureusement d’autres animaux pourraient venir à notre secours.

1316111-dromadaire.jpgDes chercheurs avaient observé que les camélidés (chameaux, dromadaires, lama, alpaga, vigogne) et les requins (marteau, taupe, tigre, dogue...) disposaient d’anticorps puissants utilisables sur le cancer. Du coup un laboratoire en Allemagne s’est penché sur l’apilimod, un nanocorps (un sybody, le Sb23?) et on a constaté que, in vitro, il était très efficace contre la Covid en bloquant la clé d’accès de la bestiole à nos cellules.

737b6d4939_50169665_wally-lama.jpgIl semble qu’aux US, des chercheurs soient sur la même piste de nanocorps (sybody) en utilisant un lama (le lama est un camélidé, un chameau d’Amérique du sud).

Une fraction du nanogramme injecté est parvenue à neutraliser l'infection d'un million de cellules. Ce nanocorps peut être conservé à température ambiante. Il peut s’inhaler et pénètre directement les poumons. Les nanobodies pourraient être bon marché.Pas mal non !

 

290px-Furets_albinos_champagne_et_zibeline_sable.jpgPar ailleurs, une autre piste repose sur un spray nasal qui bloque l'absorption du virus SARS-CoV-2. Essais menés par des chercheurs américains de l’université de Columbia et du Erasmus Medical Center aux Pays-Bas.

Etude réalisée sur des furets. Le spray empêche le virus de venir se fixer sur les cellules à infecter (il ne court plus le furet). Les chercheurs ont administré le spray à six furets et un placebo à six autres. Les furets, comme nous, peuvent attraper des virus par le nez. Après 24 heures, tous les furets qui ont reçu le placebo ont été infecté par le virus alors qu’aucun des furets qui a reçu le spray nasal ne l’a été.

Le problème c’est la galénisation de ces solutions. La galénique est la partie de la pharmacie qui traite de la mise en forme des produits pharmaceutiques. C'est-à-dire, la forme du médoc (oral, injecté, spray…), les dosages, la posologie, etc...

L’adjectif vient de Galien, un médecin grec (129-201) qui exerça à Pergame et à Rome où il soigna plusieurs empereurs. Un génie. Brassens en parle dans son bulletin de santé :

Et si vous entendez sourdre, à travers les plinthes
Du boudoir de ces dam's, des râles et des plaintes,
Ne dites pas : "C'est tonton Georges qui expire ",
Ce sont tout simplement les anges qui soupirent.

Et si vous entendez crier comme en quatorze :
"Debout ! Debout les morts ! " ne bombez pas le torse,
C'est l'épouse exalté' d'un rédacteur en chef
Qui m'incite à monter à l'assaut derechef.

Certe', il m'arrive bien, revers de la médaille,
De laisser quelquefois des plum's à la bataille...
Hippocrate dit : " Oui, c'est des crêtes de coq",

Et Galien répond "Non, c'est des gonocoqu's... "

18:04 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (4) |

02/09/2020

Piqûres

Encore une petite note après celle d'hier pour parler d’une échelle étonnante, l'échelle de Scmidt qui mesure la douleur d'une piqûre d'hyménoptère.

Justin O.Schmidt est un entomologiste américain un peu piqué qui a su faire bouger la science en donnant de sa personne, croyez moi. Il est spécialisé dans les piqûres d’insectes - uniquement les hyménoptères - et est célèbre pour avoir donc créé la Schmidt pain index recensant les pires piqres au monde. Alors comment on fait pour créer une échelle de la douleur ? En se faisant piquer, tout simplement. Justin a donc expérimenté les piqûres de plus de 80 espèces différentes, soit au total plus d’un millier, sur sa propre personne. 

a648da_18a1509da721460c9aec7c1e6bb3c63d~mv2.webp

Une échelle qui va de 1 à 4 avec en fait 6 échelons. 

a648da_33fd589c7c6f436e915604252626d57e~mv2.webp

Je sais tout ça grâce à ce blog passionnant, si, par exemple, vous voulez connaitre les pires endroits pour se faire piquer.

Visionnez la video

17:31 Publié dans Echelles, Science | Lien permanent | Commentaires (0) |

01/09/2020

IBU

Cela fait bientôt deux ans que je n’ai pas parler ici d’échelle. Depuis l’échelle qui mesure les différentes formes des selles, la fameuse échelle de Bristol. J’ai aussi parlé de l’échelle INES qui mesure l'importance des incidents ou accidents survenants dans les installations nucléaires.

Etc. Suivez les liens, il y en a plus de 20.

515ByeSFeDL._AC_SY355_.jpgJ’avais parlé de l’échelle IBU à propos de ce charmant fruit l’assorossie. Mais je n’avais pas mentionné que l’IBU sert aussi à mesurer l’amertume des bières.  

L’International Bitterness Unit est un indice permettant de mesurer le taux d’amertume dans une bière. Globalement, plus l’IBU est élevé, plus la bière possède un goût amer prononcé. Celui-ci se situe sur une échelle entre 0 et 150. Les bières commerciales, Heineken & co, ont en règle générale un IBU entre 8 et 12, c’est-à-dire un taux d’amertume très faible.

À partir de 40 on considère que l’amertume est prononcée, on peut donc parler de bière IPA. Au-delà des 120, l’amertume est trop puissante pour le palais.

Ah oui, il  a aussi l'’échelle de couleurs EBC et le SRM introduites en 1951 dans le but de réduire les écarts considérables des mesures de l’époque avec l’iode ou le degré Lovibond.

Echelle-EBC-mesure-couleur-biere.jpg

Tout cela sur Mon petit Houblon https://www.monpetithoublon.com/ Surtout qu'il parle de la meilleure des bières https://www.monpetithoublon.com/equinox-8-brasserie-mont-saleve/

WJM6WHCnOZPJDyisNztsP3AZtR4SWdWTr6fSqNCWOJzrRIwhUq9awp-NCFaaFVqmAAm3uITKboDlWS1p3ngcmcXoZ7qm09drM-FQML23XGbNqQ6MgLjqf9SeLl2inBK9JVygpwA votre santé !

 

 

17:03 Publié dans Echelles, Science | Lien permanent | Commentaires (0) |

15/10/2019

Viandes

290px-Dronte_dodo_Raphus_cucullatus.jpgSi les dodos avaient survécus, il se peut que nous aurions des batteries pour dodos comme il y a des batteries de poulets.

Mais au fait quels animaux élève-t-on pour la viande ? Vaches, moutons, chèvres, poules, lapins… un peu de bisons, de chevaux ou de kangourous. Les indiens quechuas élèvent des cobayes, des cochons d’Inde, pour les manger. Les chinois mangent des chiens, des chats, des serpents, des insectes...

elevage-en-captivite-de-laulacode-Thryonomys-swinderianus-Temminck-1927.pngBientôt on va voir des fermes d’ aulacode. Le grand aulacode, appelé  agouti* en afrique ou encore « rat des roseaux ». De taille comparable à celle d'un lapin, ce gros rongeur fournit une viande très prisée des Africains et l'espèce est en voie de domestication dans les élevages qui se font de plus en plus nombreux. L’aulacodiculture prospère.

290px-CrycetomysGambianus_Apsilia.JPGOn va voir aussi des fermes de rat géant, Le cricétome des savanes, un grand rongeur subsaharien. À l'image de l'aulacode, ce gros rongeur fournit une viande très prisée des populations ouest-africaines. L'espèce est en voie de domestication sur le modèle de la domestication du lapin en Europe (la cuniculture). La cricétomiculture se répand.

Ces rats sont utilisés au Cambodge comme démineurs. Comme pour le  le lapin de compagnie, un compagnon démineur ne mangera jamais un cricétome.

* Attention : Les agoutis forment un genre de rongeurs qui regroupe des mammifères terrestres d'Amérique tropicale, de taille moyenne. Il ne faut pas confondre ces agoutis avec l'ancien genre Agouti qui regroupe les pacas, ni avec le grand aulacode, appelé agouti en Afrique de l'Ouest.

A propos de pacas, la pacaculture est à mettre au point à condition que l'espèce survive à sa chasse. Ces rongeurs de taille moyenne ne doivent pas être confondus avec les agoutis ou les acouchis, d'aspect très proche. OK pour les acouchis, je vous laisse examiner leur cas. Des pacas mangeant des bananes :