Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2010

Oiseaux coureurs

Cet oiseau a un nom marrant. Le connaissez-vous ? *  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Celui-ci a inspiré .......................celui-là.

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est le grand géocoucou qui a inspiré Bip bip le road runner.

 

* C'est un Courvite isabelle (Cursorius cursor)

10:18 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (5)

16/06/2009

Buses

Ca-vient.jpg

 

Il s’en passe des choses dans l’Isère. Après la tégu égaré hier, voilà la buse qui attaque le joggeur.

 

 

Yann Fillon, auxiliaire de vie scolaire à Chélieu dans l'Isére, courrait sur son parcours habituel, lorsque un couple de buses l’a attaqué. Contactée, la LPB, Ligue de Protection des Buses, estime que ce comportement est de la simple autodéfense.

et ailleurs suite du feuilleton des goélands, des cygnes et...

L’an dernier à Saint-Sulpice-des-Rivoires un joggeur avait connu la même mésaventure . Le coureur avait d'ailleurs pensé à un jet de pierre mais la buse tenace lui avait griffé le cuir chevelu.

À Berlin, mi-mai, des corbeaux ont attaqué à coups de bec sur la tête un homme qui avait trouvé refuge dans un théâtre. La police berlinoise est sur les dents.

PS: Le terme Buse est le nom vernaculaire donné à certains rapaces diurnes, de la famille des Accipitridae. La plus connue est la Buse variable (buteo buteo buteo)

PPS: Je sais, l'attaque de buses, à la période des amours, est un marronnier.

10:10 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (3)

13/06/2009

Goélands

Ce matin, les colombes perchées sur l’antenne n’arrêtent pas leur rou-rou-rou, les merles viennent manger mes dernières cerises. J’ai pourtant nourris les piafs tout l’hiver. Ingratitude… Mais il y a pire :

Cannes: Des ouvriers, qui travaillaient au ravalement de façades, agressés par des goélands, selon Nice Matin. L’un d’eux est gravement blessé. En voulant se défendre, il est passé à travers une verrière, avant de tomber à l’intérieur sur la rampe d’escalier…

Charente, étang de Champblanc: un jet-skieur agressé par un cygne. Battements d'ailes et coups de bec, le jet-skieur plonge et rentre à la nage.

Et encore un merle à San Francisco:

10:35 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (0)

16/04/2008

Recap Piafs

L'oiseau du mois 

Ca-vient.jpgmedium_Casoar.JPG   medium_Pigeon.jpg medium_Dodo2.jpgmedium_250px-Solitaire_de_Rodrigues.jpg

  

 

  

 

09:00 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (0)

15/04/2008

Balaeniceps rex

Ca-vient.jpg

 

Le bec en sabot

(Balaeniceps rex)

appelé également

cigogne à tête de baleine,

est un oiseau qui appartient

à l'ordre des Ciconiiformes,

à la famille des pélécanidés

(Pelecanidae)

et au genre Balaeniceps.

 

Cet oiseau a un vrai problème d’identité car auparavant il dépendait de l'ordre des pélécaniformes et de la famille des balénicipitidés (Balaenicipitidae), tous deux supprimés à l'occasion des dernières classifications chez les oiseaux rares.

Le bec en sabot fréquente les zones de marais où croissent roseaux et papyrus. Il était déjà là avant que les pharaons n’utilisent le papyrus comme papier, il n’est pas sûr qu’il y soit encore au siècle prochain vu la mauvaise habitude qu’ont certains de manger les becs en sabot et surtout de détruire leur habitat marécageux.

Il peut mesurer jusqu'à 1,2 mètre de hauteur, avec un bec en crochet de 20 cm sur 10, très tranchant, pratique pour couper les têtes de poisson, bec de couleur rosâtre à jaunâtre et présentant des macules grises.

Le bec en sabot se nourrit essentiellement de poissons (poissons chats, dipneustes, tilapias…) dont il enlève délicatement la tête avant de le manger. Il mange aussi de grenouilles, des tortues, de serpents aquatiques ou des gastéropodes. Il lui arrive à l'occasion de manger également des rongeurs et de jeunes oiseaux.

Monogame, solitaire et territorial, il vit sur un territoire d'environ 3 à 4 km2. La nidification a lieu juste avant la saison sèche car à cette époque la pêche est plus facile et il sera donc plus aisé de nourrir les oisillons. C’était une note à la demande de Bazil. Mes infos proviennent de Kriss Nature.

20:35 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (3)