Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2007

Dodo

medium_Dodo2.jpgOn recense environ

10'000

espèces d'oiseaux,

dont 1'186

sont en voie de disparition.

1'175 d'origine humaine.

Depuis 1600, au moins deux cent espèces d'oiseaux ont disparu dont le célèbre Dodo de l'île Maurice et de la Réunion.

Le Dodo ou Dronte que Linné avait baptisé Didus ineptus (celà commencait mal) a ensuite été renommé Raphus cucullatus, pas parce qu'en plus d'être inepte, il était aussi cucul mais parce qu'il a quelques rapports cuculiformes avec le coucou, lui aussi de médiocre réputation.

Le nom de « dodo » serait originaire du néerlandais dodars ou dodoors, qui signifie « paresseux » (fait dodo) mais l'étymologie la plus couramment admise est que le mot vient du portugais « doido » qui signifie fou, simplet, idiot ou stupide.

Si on ajoute à cela les tentatives de discrédit jetées sur les dodos de l'âge de glace, on peut penser que, pas si fou, le dodo s'est bien rendu compte qu'il n'y avait pas de place pour lui dans un monde aussi cruel et il a disparu.  

Allez donc faire un tour au musée du Dodo Vous y rencontrerez Alice et tous les artistes inspirés par l'animal comme Roelandt Savery sur la page du Dodo d'Amsterdam.

Commentaire de PhA: "A propos de ces malheureux dodos, Steven Jay Gould est l'auteur d'un bel article, scientifique et émouvant : "Le dodo dans la course à la comitarde", publié dans Les Coquillages de Léonard (Seuil, 2001.) C'est, comme souvent chez S. J. Gould, l'occasion d'une réflexion sur la réflexion.

Commentaires

A l'île Maurice l'on nous a expliqué que les Dodo ont été exterminés par les Hollandais
que ces volatiles étaient lents, peu craintifs et pacifiques
et que comme ils ne volaient pas ils ont été exterminés sans difficulté;c'était une sorte de jeu.

Écrit par : isa | 03/02/2007

A propos de ces malheureux dodos, Steven Jay Gould est l'auteur d'un bel article, scientifique et émouvant : "Le dodo dans la course à la comitarde", publié dans Les Coquillages de Léonard (Seuil, 2001.) C'est, comme souvent chez S. J. Gould, l'occasion d'une réflexion sur la réflexion.

Écrit par : PhA | 03/02/2007

isa, oui c'est sans doute vrai, mais quelques hollandais incultes ne peuvent pas être seuls responsables d'un comportement qui continue...

PhA. Merci pour le complément intéressant, Lewis Carroll, Alice et Gould... J'ai mis ton commentaire dans la note.

Écrit par : Joël | 04/02/2007

certes non ; je citais juste l'anecdote
cela s'est passé au 17e siècle
beaucoup d'autres depuis , de toutes les nationalités , on effectivement eu le même comportement
il semblerait que depuis que l'Homme est Homme il se comporte en prédateur qui ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez
peut-être un jour deviendra-t-il civilisé?plus évolué?moins prédateur.

Écrit par : isa | 04/02/2007

J'ai fait un réponse un peu rapide. Tu as raison le dodo a disparu parce qu'il ne volait pas et qu'on a pas trouvé mieux que de profiter de son pacifisme débonnaire pour le massacrer comme ailleurs on a massacré des indiens... On parle peu du génocide de indiens d'amérique, du nord et du sud, c'est pourtant après l'extermination des dodos et pas si loin de la Shoah.

Écrit par : Joël | 04/02/2007

ne dit-on pas très communément que l'Homme est un loup pour l'Homme
l'homme est le premier prédateur de la planète
il nous faut combattre ses peurs et son ignorence ,
deux maux liés , et qui me semblent être une grande source de mal .

Écrit par : isa | 04/02/2007

tiens, je suis hollandaise mais dans ma langue je n'ai jamais entendu le mot dodo... on m'a dit que les hollandais ont mangés le dernièrs dod's, est-ce vrai? car si c'est le cas, j'ai honte!!

Écrit par : zara whites | 09/02/2007

Chère Zara,
Je crois que la stupidité est de toutes les nationalités. Pour ce qui concerne les îles de l'est de l'océan indien, Nicobar et Andaman, je crois que peu de gens les connaissent... c'est un peu le but de ma série Géographie... faire découvrir des endroits que personne ne connait comme la Gagaouzie ou Nicobar et qui sont aussi dignes d'intérêt que l'esplanade des mosquées, la Palestine ou Bagdad dont on nous bassine à longueur d'année.

Écrit par : ~Joël | 09/02/2007

Les commentaires sont fermés.