Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/03/2018

Enfer

Panneau_droit_Jardin_des_Delices.jpgLe pape François, Jorge Bergoglio, aime bien, de temps en temps, faire un brin de causette avec son ami Eugenio Scalfari, 94 ans en avril. Athée notoire, fondateur entre autre du journal La Repubblica, Eugenio a même traîné ses culottes sur le même banc d’école qu’Îtalo Calvino. On aurait aimé être là.

On ne sait pas ce qu’ils se disent exactement mais on sait que récemment, le pape aurait confié qu’il ne croyait pas à l’Enfer. Le Vatican (c’est qui ?) en est parait-il tout secoué.

Dante qui vient de finir cette année ses 697 années de purgatoire s’est retourné dans sa tombe. On sait que l’enfer de Dante était glacial alors que l’enfer des chrétiens est brûlant.

Mais au fait, à part Dante, qui a décrété qu’il existait un enfer avec des flammes et des diables à la queue fourchue ?

enfer.jpg?w=277&h=393Je me suis penché sur la question, à l’article « enfer » de Wikipedia, on y apprend d’entrée que les mots Hadès en grec et Shoel en hébreux, et surtout la fameuse Géhenne (qui était un lieu à Jérusalem, sorte de roche tarpéienne où brûlait un feu perpétuel et où on jetait les méchants) ont été très mal traduits. Traduttore - traditore dit-on à Rome. Voilà ! Le traducteur est un traître à jeter sans hésiter dans la Géhenne. 

Article "enfer" de wikipédia, fort complet sur les enfers dans toutes les religions et sectes diverses, chauds, froids, secs, humides, acides, salés, puants, pestilentiels, cruels, impitoyables...  Mais j’avoue que ce qui m’a le plus intéressé, mon côté cuistre bien sûr, ce sont les Philocalie des Pères neptiques.

Le titre complet est « Philocalie des Pères neptiques, composée à partir des écrits des saints Pères qui portaient Dieu, et dans laquelle, par une sagesse de vie, faite d'ascèse et de contemplation, l'intelligence est purifiée, illuminée, et atteint la perfection. »

Pour les béotiens sachez que « philocalie » est un mot issu du grec qui signifie « amour de la beauté » / du bien ». Les pères neptiques sont une grosse trentaine de pépères orthodoxes engagés dans la voie spirituelle, à la suite du Christ. La nepsis, c'est la « sobriété de l'âme ». (Il faut que je creuse cette idée d’âme sobre.) Par exemple, au hasard, Isaac de Ninive qui a toujours mis en évidence l'incompatibilité de l'Amour de Dieu avec l'idée d'un châtiment éternel. Dieu est miséricordieux et offre Son aide pour tous. Donc Bergoglio serait plutôt d’accord avec Isaac de Ninive, l’enfer n’existerait pas.

maxresdefault.jpgCes jours, je suis de l’avis de Sartre dans son Huis-clos, « L’enfer c’est les autres » qui a bien sûr pour corollaire que l’on est un enfer pour les autres par notre comportement... Mais on s’éloigne de la philocalie et des Pères à l’âme sobre et même de ce brave Scalfari qui vient de rejoindre Andrea Camilleri et René de Obaldia dans mon panthéon des beaux vieillards plus que doublement canoniques mais pas cacochymes pour un sou.

Le pape avait déjà déclaré à Scalfari qu'il réfléchissait au mariage des prêtres... Propos démenti par "le vatican". Lors du prochain et sixième entretien avec Eugenio le bien nommé, le pape devrait déclaré son athéisme. Ce serait assez normal vu que selon un récent sondage : Seul un pape sur trois croit en Dieu.

16:41 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2)

17/03/2017

Une pinte de bon sang

Trois jours de marche dans les Calanques pour renouer avec une habitude  printanière. Ensuite on a agrémenté le voyage par un petit arrêt à Arles (ou est-ce en Arles, RV ?) dans le but de visiter les Carrières de Lumière aux Baux de Provence.

270px-Ar%C3%A8nes_d%27Arles_1.jpg

Excellent restaurant dans la vieille ville, Le Criquet, cuisine provençale, ravioles, poisson… Visite de la ville, les arènes, le théâtre (amphi), la librairie Actes-Sud et arrêt dans la cathédrale Saint Trophime qui se pare du titre de primatiale. Dans la chapelle des rois, je découvre un truc étonnant.

On connaît le goût des catholiques pour les reliques. Si on rassemblait les vestiges de la vraie croix on pourrait construire les charpentes d’une petite ville. On a aussi le lait de la sainte vierge, quatre-vingt-dix églises à travers le monde en détiennent. Et il y a aussi le prépuce du christ découpé à sa circoncision, ces morceaux foisonnaient au moyen âge, le dernier a disparu au XVIième siècle.    

prepuce_resultat.jpg

Les bouddhistes ne sont pas en reste, avec les cendres de Bouddha on comblerait le lit du Gange. On trouve sa dent qui échappa à la crémation et causa pas mal de guerres.

dent-de-buddha_resultat.jpg

Les musulmans ont gardé l’empreinte du pied de Mahomet qui chaussait du 49. Il a posé son pied dans le marbre, noblesse oblige. De lui on a aussi un étendard et un bol pour nourriture hallal.

Mais attention, nous sommes à l’époque d’Internet, plus question de faire dans la relique approximative. On ne peut pas en rester au temps de Saint Janvier (vers l'an 300) et d'une petit fiole de sang qui se liquéfie 3 fois par an à Naples mais pas toute les fois faut bien le dire.

Non. La superstition 2.0 se doit d'être à l'heure du numérique. Avant sa mort on a sans doute prélevé pas mal de pintes de sang du futur saint Jean Paul II. Combien de pintes ? Le chiffre est secret. Seuls les amis de François Fillon sont au courant. L’un d’eux, l’évêque de Cracovie distribue le sang de Jean-Paul II mort il y a 12 ans à peine et fait santo subito. C'est ainsi que le clergé de la plus grande commune de France, Arles, a pu organiser grandes processions et réjouissances pour célébrer la sainte relique 2.0.

Pas de doute, avant de mourir le Jean Paul a laissé en héritage des pintes de sang. Il a aussi laissé en héritage des tissus imprégnés de son sang dans une chapelle des Abruzzes. Des voleurs l’on piqué sans savoir que c’était une sainte relique. Depuis ils l’on rendu. J'ai pu me procurer la photo de l'interrogatoire des coupables, des roumains de la famille du comte Dracula que l'on a interrogé en espagnol.

(Pour la dernière fois où avez-vous caché le tissu imprégné du sang de JP II?)

0302-dessin.gif?itok=EWm5xW5s

 

17:03 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2)

30/12/2016

Pasta à Genf !

12295422_205932856408616_2941649475013369180_n.jpg?oh=36b242e7cc152b8753063750a06cbe1b&oe=58F374FFOn va donc célébrer demain 31 décembre la grande fête du pesto pastafariste. Je découvre avec plaisir que nos amis genevois ont depuis quelque temps une église pastafariste. La Rome calviniste est en passe de devenir un haut lieu de célébration pasta. Le jour est proche où l'on va manger des spaghettis à la carbonara dans la cathédrale saint Pierre en narguant à la fois le Christ et de l'Antéchrist (le pape*).

Bien sûr, modernité oblige, une église se doit d'être sur Face de bouc. Pour Genève, c'est ici chez le grand Pastanitou. On trouve aussi un site pour les pastafaristes francophones. Moins actif, le pastafarisme vaudois. Enfin le site des frères pastafaristes de la côte lémanique. Pas mal de sites aussi en Belgique...

Chers frères, on peut donc dire que Notre Religion se porte bien en cette fin d'année 2016 qui a vu le premier mariage pastafarien. Souhaitons nous une bonne année 2017, et que le Monstre vienne étouffer toutes les bêtes immondes dont la ventre est encore trop fécond. Puisse-t-il ridiculiser les adeptes du dessein intelligent et les négationnistes antipirates.  

Question pour les incroyants : "Si le Monstre en Spaghettis Géant n'existe pas, alors pourquoi les planètes ont-elles le forme de boule de viande ?"

aid527598-728px-Become-a-Pastafarian-Step-9.jpg.webp

*(d'après l'Encyclopédie de Diderot, article Genève) "On voit encore (dans St Pierre à gauche en regardant l'autel) une inscription latine en mémoire de l'abolition de la religion catholique (anciennement placée devant l’hôtel de ville). Le pape y est appelé l’antéchrist..."

25/11/2016

Poils

web-biblond-magazine-coiffure-pro-studio-17-franyiois-hollande-424x600.jpg?w=640On s’est scandalisé du salaire du coiffeur de François Hollande. N’empêche que la chevelure, et même le poil en général, c’est très important et pas seulement chez les présidents ou chez les musulmans. J’en veux pour preuve deux histoires tirées de la Bible :

La première très connue est celle de Samson et Dalila (et pas Dalida la chanteuse comme on l’écrit souvent), histoire tirée du livre des Juges. Dalila est une très belle femme et Samson est une sorte de colosse poilu et barbu. Un Obélix juif qui a sa force dans ses cheveux, un don de Dieu qui doit rester secret. Mais à la quatrième tentative de la séductrice, Samson va confier son secret à Dalila. Elle va le trahir pour de l’argent et lui couper les cheveux dans son sommeil. Du coup les philistins vont crever les yeux d'un Samson affaibli et le mettre en prison à Gaza. Mais ses cheveux repoussent et il va commettre un attentat suicide en faisant s’écrouler les colonnes du palais.

Je vous laisse tirer la morale de l'histoire.

Samson-et-Dalila.jpg

La deuxième est narrée dans le livre des Rois. Le héros en est Elysée (ou Elisée, El Yassa en hébreu). Elysée n’est donc pas qu'un palais mais aussi le prophète qui a succédé à Elie, un des 4 grands prophètes annonciateurs du Messie.

Elysée perdait ses cheveux et vivait très mal la situation. Un jour, alors qu’il marchait dans la campagne, des enfants se moquèrent de sa calvitie. Elysée demanda à Dieu de les punir. Du coup, un ours surgit de la forêt et tua 42 enfants.

Morales : Le Dieu de juifs est aussi cruel qu'un autre. On ne se moque pas de la calvitie du prophète. L'ours palestinien est un grand prédateur.    

insolite_140314.jpg

Willem Willemsz van den Bundel

J'aime bien l'église au fond.

10:22 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2)

01/11/2016

Tous saints

260px-Antoine_Bu%C3%A9no.jpgCe matin Antoine Bueno [photo] remplaçait avantageusement Daniel Morin pour finir le 5-7. Une chronique intitulée "Pourquoi j'adore les seins saints". On est à la radio, il s'agit donc des saints donc de la Toussaint. Un sujet qui avec les anges me tient particulièrement à cœur.

"La Toussaint, c’est une sorte de fosse commune du calendrier dans laquelle on a jeté tous les Saints. Mais il y en a énormément, des Saints.

il y a des gros Saints, comme Saint-Paul, des Saints imposants, aussi appelés Saints patrons.

Par exemple, Saint-Robert est le Saint patron des enjoliveurs et des pare-chocs. 

Et il y a des petits Saints, dont on ne sait pas grand-chose..."

Ensuite il nous parle ensuite de Saint Maclou, un martyr sans doute - de Saint Mamet - de Saint Yorre qui ne va pas fort- de sainte mère Teresa...  Ecoutez !  
podcast

J'ajoute que tous ces saints sont bien difficiles à rentrer dans un GPS, on ne sait jamais s'il faut mettre un trait d'union, en plus il y en a tellement qu'ils font exploser la liste des choix. 

09:34 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (6)