Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2019

Epiphanie

6 janvier, épiphanie. A l’origine c’était la première date choisie par les pères et même les grands-pères de l'église pour la naissance du Christ.

Befana-green-con-dolci-fatti-in-casa-o-a-km-zero-700x520.jpg

Image : La befana

Allez savoir pourquoi leurs descendants, les fils de l'église donc, ont a mis la chose 12 jours plus tôt, le 25 décembre. On dit que ces 12 jours symbolisent le décalage des 12 mois lunaires de l’année auxquels il faut ajouter 12 jours pour obtenir les 12 mois solaires. Pour repiquer vos salades ce printemps il était donc conseillé de surveiller le temps qu’il fait le 29 décembre, pour tailler les arbres on surveillera le 2 ou 3 janvier.  Attention : « Pluie aux Rois, blé jusqu'au toit, et dans les tonneaux, vin à flot. »

Dans le ciel, on a la Vierge et le Bouvier (berger du boeuf) ensuite le Lion de la tribu de Judas, celle de Joseph père de Jésus. Dans la Cancer on a les Anes qui en grec se dit Phatnè - la crèche. Les mages peuvent venir. Matthieu nous le relate :

1 Quand Iéshoua' naît à Béit Lèhèm en Iehouda, dans les jours du roi Hèrôdès, voici, des mages du levant arrivent à Ieroushalaîm et disent :
2 "Où est-il, le nouveau-né, le roi des Iehoudîm ? Oui, nous avons vu son étoile au levant, et nous venons nous prosterner devant lui".

10 Ils voient l'étoile et se réjouissent. Ils offrent l'or, l'oliban et la myrrhe.

C’est le zoroastrisme qui introduisit l’idée de la résurrection, associée à la venue du Saoshyant, le messie né d’une vierge. Plus tard, le Saoshyant devint l’envoyé d’Ahura Mazda, l’incarnation divine de Mithra dans un homme qui devra ramener l’âge d’Or. L’islam shiite fit du Saoshyant le 13ème imam. Comme quoi la superstition ne date pas d'hier.

Les liturgies syrienne et arménienne qui ont une nette tendance à l’exagération parlent de douze mages. Les théologiens y ont mis le haut-là. Il y avait trois mages un point c’est tout : Melchior, un vieillard à cheveux blancs et longue barbe. Il offre l’or royal. Gaspard, jeune imberbe, teint rougeaud offre l’encens. Balthazar un noir barbu, amène la myrrhe qui annonce la mort et Pâques.

Mais Alexandre Vialatte le grand en parle mieux que moi :

3.jpg?u=http%3A%2F%2Fwww.informatiquegifs.com%2Ffonds%2F1024%2Fchameaux%2F3.jpg&q=0&b=1&p=0&a=1Il n’y a rien de plus beau que les Rois mages. Surtout de nos jours. Ils sont plus noirs et plus dorés. C’est le nègre que je préfère. C’est Balthazar. Surtout quand il a une robe verte. Et le chameau. Au XVIIIe siècle on n’aimait pas qu’il y ait le chameau. Cet exotisme était proscrit. On protégeait les valeurs nationales. Je ne sais plus quel illustre peintre avait logé un dromadaire dans une Adoration des mages, pour entrer à l’Académie. Le jury lui en ferma les portes. Le chameau, lui dit-on, « distrayait l’attention ». Il est pourtant dans Isaïe : « Lève-toi, Jérusalem, et brille… Les dromadaires te couvriront en foule, les jeunes chameaux viendront de Median et d’Epha. » Ainsi l’Orient saluait-il l’Occident. (La Montagne, 24 décembre 1957)

Epiphanie-roi-mage-693x693-693x510-300x221.jpg

Et encore…

La poésie, c’est le début de l’année. C’est les Rois mages avec leurs couronnes d’or, l’encens, la myrrhe, les robes rouges, les robes jaunes, le chameau à l’oeil dédaigneux, avec son profil de vieille dame, et son cou comme un tuyau de pompe. Et le nègre ; surtout le nègre ; à cause de sa robe verte.
Et tout le mois de janvier est comme ça. Comme un Breughel ; les enfants qui patinent, la vapeur qui leur sort du nez, le ciel noir, la terre blanche, les peupliers tout nus ; le schlitteur en bonnet de fourrure ; rien de plus charmant que les images de l’hiver.
Surtout quand on les voit de l’auberge, à travers une petite fenêtre. devant un grog fumant où nage un citron pâle.
Quand on a eu bien froid et qu’on aura bien chaud.
(La Montagne – 9 janvier 1964)

07:03 Publié dans Blog, Religion | Lien permanent | Commentaires (1)

30/12/2018

Nouvelle de la bête

1200px-Steve_Bannon_2010.jpg?u=https%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fcommons%2Fthumb%2F3%2F31%2FSteve_Bannon_2010.jpg%2F1200px-Steve_Bannon_2010.jpg&q=0&b=1&p=0&a=1Il me semble qu’au lieu de cautionner les turpitudes de certains gilets jaunes passablement marginaux Mélenchon et sa bande ferait mieux de s’occuper de la montée en puissance de l’internationale brune.

On connaît les accointances entre Marion Maréchal (nous voilà) Le Pen et Steve Bannon. Bannon a donné un coup de main pour le lancement de « l ’école » de Marion à Lyon. Il semble que l’école foire mais Bannon continue de s’activer dans toute l’Europe avec ses autres amis Salvini ou Orban.

Il a réussi un joli coup en Italie en faisant mousser ses idées grâce à l’église et au gouvernement qui ont concédé à l’Institut Dignitatis Humanae la chartreuse de Trisulti dans le bout des Apennins à une centaine de kilomètres au sud-est de Rome. Un endroit magnifique.

Certosa_di_Trisulti.jpg

L'institut pour la dignité humaine regroupe ce qui se fait de plus réac, défenseurs de l'occident, dans l’église catholique, cet endroit est en train de devenir le repère des forces brunes en Europe, un lieu de gestation pour la bête qui non seulement n’est pas morte mais renaît avec Trump et Bannon comme accoucheurs.  

Allez faire un tour sur le site (comme par hasard en anglais) et vous sentirez sûrement l'odeur nauséabonde de la bête.

Sur Challenges : Selon le cardinal Raymond Burke, président du conseil d'administration de Dignitatis Humanae, Steve Bannon est appelé à jouer un rôle majeur au sein de l'institut.

Mgr Burke, connu pour critiquer ouvertement les choix du pape François, dit à Reuters être impatient de travailler avec Harnwell et Bannon "à la mise en oeuvre de nombreux projets qui devraient contribuer de façon marquante à la défense de ce qu'on appelle la chrétienté".

Si vous lisez l'italien. Un article du Huff italien ici.  

C'est l'heure de réagir pour défendre la liberté ! 

13/11/2018

Fin des temps ?

Le lac d’Annecy a baissé de niveau. On peut penser que cet hiver il reprendra son étiage qui en fait une perle au milieu des montagnes.

lac-1.jpg

Mais il y a plus grave : Le lac de Tibériade s’assèche encore plus vite.

Le lac de Tibériade est ce lac ou se déroulent un grand nombre d’épisodes de ce célèbre feuilleton scénarisé par Matthieu, Luc, Jean et Marc. On se rappelle de la tempête apaisée* quand le héros marche sur les flots, de la pêche miraculeuse, et surtout dans l’un des derniers épisodes l’apparition aux disciples après ce qu’on pensait être la chute finale, la sortie du tombeau du héros crucifié. Magnifique !

Ce lac est traversé par le Jourdain, la rivière où dans un des premiers épisodes Jean le baptiseur trempe notre héros et où l’Esprit descend sur lui. Un épisode culte que commémorent tous les fans de la série pour attirer l’Esprit sur leurs nouveaux-nés.

Giotto-fresque-chapelle-Scrovegni-lArena-Padoue-1306_0_728_683.jpg

Et bien figurez-vous que ce lac est en voie d’assèchement et bien plus rapidement que le lac d’Annecy.  C’est d’autant plus inquiétant que dans une autre séries célèbre scénarisée cette fois par Mahomet, il est dit (et même hadîth) que l’assèchement de ce lac est un des signes majeurs de la fin des temps puisqu'il signe l'émergence du faux-messie, le dajjal.

Chais pas vous mais moi, j’ai la pétoche

da546709-1.jpg

* Il monta dans la barque, et ses disciples le suivirent. Et voici, il s'éleva sur la mer une si grande tempête que la barque était couverte par les flots. Et lui, il dormait. Les disciples s'étant approchés le réveillèrent, et dirent : Seigneur, sauve-nous, nous périssons ! Il leur dit : Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? Alors il se leva, menaça les vents et la mer, et il y eut un grand calme. Ces hommes furent saisis d'étonnement.

30/03/2018

Enfer

Panneau_droit_Jardin_des_Delices.jpgLe pape François, Jorge Bergoglio, aime bien, de temps en temps, faire un brin de causette avec son ami Eugenio Scalfari, 94 ans en avril. Athée notoire, fondateur entre autre du journal La Repubblica, Eugenio a même traîné ses culottes sur le même banc d’école qu’Îtalo Calvino. On aurait aimé être là.

On ne sait pas ce qu’ils se disent exactement mais on sait que récemment, le pape aurait confié qu’il ne croyait pas à l’Enfer. Le Vatican (c’est qui ?) en est parait-il tout secoué.

Dante qui vient de finir cette année ses 697 années de purgatoire s’est retourné dans sa tombe. On sait que l’enfer de Dante était glacial alors que l’enfer des chrétiens est brûlant.

Mais au fait, à part Dante, qui a décrété qu’il existait un enfer avec des flammes et des diables à la queue fourchue ?

enfer.jpg?w=277&h=393Je me suis penché sur la question, à l’article « enfer » de Wikipedia, on y apprend d’entrée que les mots Hadès en grec et Shoel en hébreux, et surtout la fameuse Géhenne (qui était un lieu à Jérusalem, sorte de roche tarpéienne où brûlait un feu perpétuel et où on jetait les méchants) ont été très mal traduits. Traduttore - traditore dit-on à Rome. Voilà ! Le traducteur est un traître à jeter sans hésiter dans la Géhenne. 

Article "enfer" de wikipédia, fort complet sur les enfers dans toutes les religions et sectes diverses, chauds, froids, secs, humides, acides, salés, puants, pestilentiels, cruels, impitoyables...  Mais j’avoue que ce qui m’a le plus intéressé, mon côté cuistre bien sûr, ce sont les Philocalie des Pères neptiques.

Le titre complet est « Philocalie des Pères neptiques, composée à partir des écrits des saints Pères qui portaient Dieu, et dans laquelle, par une sagesse de vie, faite d'ascèse et de contemplation, l'intelligence est purifiée, illuminée, et atteint la perfection. »

Pour les béotiens sachez que « philocalie » est un mot issu du grec qui signifie « amour de la beauté » / du bien ». Les pères neptiques sont une grosse trentaine de pépères orthodoxes engagés dans la voie spirituelle, à la suite du Christ. La nepsis, c'est la « sobriété de l'âme ». (Il faut que je creuse cette idée d’âme sobre.) Par exemple, au hasard, Isaac de Ninive qui a toujours mis en évidence l'incompatibilité de l'Amour de Dieu avec l'idée d'un châtiment éternel. Dieu est miséricordieux et offre Son aide pour tous. Donc Bergoglio serait plutôt d’accord avec Isaac de Ninive, l’enfer n’existerait pas.

maxresdefault.jpgCes jours, je suis de l’avis de Sartre dans son Huis-clos, « L’enfer c’est les autres » qui a bien sûr pour corollaire que l’on est un enfer pour les autres par notre comportement... Mais on s’éloigne de la philocalie et des Pères à l’âme sobre et même de ce brave Scalfari qui vient de rejoindre Andrea Camilleri et René de Obaldia dans mon panthéon des beaux vieillards plus que doublement canoniques mais pas cacochymes pour un sou.

Le pape avait déjà déclaré à Scalfari qu'il réfléchissait au mariage des prêtres... Propos démenti par "le vatican". Lors du prochain et sixième entretien avec Eugenio le bien nommé, le pape devrait déclaré son athéisme. Ce serait assez normal vu que selon un récent sondage : Seul un pape sur trois croit en Dieu.

16:41 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2)

17/03/2017

Une pinte de bon sang

Trois jours de marche dans les Calanques pour renouer avec une habitude  printanière. Ensuite on a agrémenté le voyage par un petit arrêt à Arles (ou est-ce en Arles, RV ?) dans le but de visiter les Carrières de Lumière aux Baux de Provence.

270px-Ar%C3%A8nes_d%27Arles_1.jpg

Excellent restaurant dans la vieille ville, Le Criquet, cuisine provençale, ravioles, poisson… Visite de la ville, les arènes, le théâtre (amphi), la librairie Actes-Sud et arrêt dans la cathédrale Saint Trophime qui se pare du titre de primatiale. Dans la chapelle des rois, je découvre un truc étonnant.

On connaît le goût des catholiques pour les reliques. Si on rassemblait les vestiges de la vraie croix on pourrait construire les charpentes d’une petite ville. On a aussi le lait de la sainte vierge, quatre-vingt-dix églises à travers le monde en détiennent. Et il y a aussi le prépuce du christ découpé à sa circoncision, ces morceaux foisonnaient au moyen âge, le dernier a disparu au XVIième siècle.    

prepuce_resultat.jpg

Les bouddhistes ne sont pas en reste, avec les cendres de Bouddha on comblerait le lit du Gange. On trouve sa dent qui échappa à la crémation et causa pas mal de guerres.

dent-de-buddha_resultat.jpg

Les musulmans ont gardé l’empreinte du pied de Mahomet qui chaussait du 49. Il a posé son pied dans le marbre, noblesse oblige. De lui on a aussi un étendard et un bol pour nourriture hallal.

Mais attention, nous sommes à l’époque d’Internet, plus question de faire dans la relique approximative. On ne peut pas en rester au temps de Saint Janvier (vers l'an 300) et d'une petit fiole de sang qui se liquéfie 3 fois par an à Naples mais pas toute les fois faut bien le dire.

Non. La superstition 2.0 se doit d'être à l'heure du numérique. Avant sa mort on a sans doute prélevé pas mal de pintes de sang du futur saint Jean Paul II. Combien de pintes ? Le chiffre est secret. Seuls les amis de François Fillon sont au courant. L’un d’eux, l’évêque de Cracovie distribue le sang de Jean-Paul II mort il y a 12 ans à peine et fait santo subito. C'est ainsi que le clergé de la plus grande commune de France, Arles, a pu organiser grandes processions et réjouissances pour célébrer la sainte relique 2.0.

Pas de doute, avant de mourir le Jean Paul a laissé en héritage des pintes de sang. Il a aussi laissé en héritage des tissus imprégnés de son sang dans une chapelle des Abruzzes. Des voleurs l’on piqué sans savoir que c’était une sainte relique. Depuis ils l’on rendu. J'ai pu me procurer la photo de l'interrogatoire des coupables, des roumains de la famille du comte Dracula que l'on a interrogé en espagnol.

(Pour la dernière fois où avez-vous caché le tissu imprégné du sang de JP II?)

0302-dessin.gif?itok=EWm5xW5s

 

17:03 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2)