Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/12/2013

Prières

1206-Insolite-B.jpg

[Photo AFP]

Une des cinq piliers de l’Islam consiste à effectuer conscien-cieusement sa prière cinq fois par jour.

Pour ce faire, les échoppes saoudiennes ont coutume de fermer quelques minutes. Mais avec les super et hyper marchés la chose est moins facile nous dit Arab News relayé par Courrier International.

Certes, dans les hyper, des espaces ont été aménagés. Le rituel dure normalement entre cinq minutes et un quart d'heure mais certains employés traînent pour s’y rendre et en revenir ou peut-être prennent pas mal de temps pour prier ou encore se baladent-ils dans les rayons pour draguer. Quoi qu'il en soit, les patrons sont mécontents mais peuvent-ils risquer de blâmer la piété de leurs employés ? Que va penser Allah s'ils sévissent trop durement ?

De plus, pendant ce temps les rayons restent ouverts laissant le champ libre aux voleurs mécréants qui ne craignent pas Allah ni même de perdre une main ou les deux sous la hache du bourreau selon les sympathiques coutumes du pays.

Ils serait question de faire la prière par roulement dans les marché hypers et supers et aussi dans les stations-service.

Qu'en pense le Coran et les défenseurs de la foi ?

N'y aurait-il pas quelque chose de pourri (et de très mercantile) dans le royaume des Al Saoud ?

24/10/2013

La ténèbre

3129.jpegVu au Mucem un livre intitulé en italien, de mémoire, « Ce que nous disent les trois religions » Le livre était composé de pages entièrement noires. Impossible de retrouver les références et j’ai raté la photo. Dommage.

Ce souvenir m’est revenu en pensant aux querelles byzantines. Expression qui nous vient du siège de Byzance par le sultan Mehmet II en 1453. Alors qu'on se battait sur les remparts, les moines et érudits de la ville débattaient de points de théologie. Un de leurs sujets favoris était le sexe des anges. La rivale orthodoxe de Rome est bien sûr tombée aux mains des mahométans, comme on disait jadis, le 29 mai 1453. 

« Les tenants de Dieu disposent même d’une discipline toute entière consacrée à examiner les noms de Dieu, ses faits et gestes, ses dits mémorables, ses pensées, ses paroles - car il parle ! -, et ses actions, ses penseurs affidés et appointés, ses professionnels, ses lois, ses thuriféraires, ses défenseurs, ses sicaires, ses dialecticiens, ses rhéteurs, ses philosophes - et oui... -, ses hommes de mains, ses serviteurs, ses représentants sur terre, ses institutions induites, ses idées, ses diktats et autres : la théologie. La discipline du discours sur Dieu...

Michel Onfray - Traité d’Athéologie.

Onfray traite longuement de la richesse du vocabulaire religieux pour décrire ce que contient le livre noir, c'est à dire rien, nothing, nada, niente, nichts, oualou, que dalle, τίποτα, ничего, موشي.

Armoiries_ville_Geneve.pngA propos de noir, Genève, la Rome calviniste, a pour devise « Post Tenebras Lux », après les ténèbres la lumière. Ce serait donc Dieu qui nous sortirait des ténèbres (au singulier une ténèbre).

Curieux que philosophes des lumières et religieux utilisent la même métaphore. Mais quand la lumière luit que deviennent les ténèbres ? Je crois qu’elles attendent tranquillement que la lumière s’éteigne et comme la pile de la lampe n’est pas éternelle... C’est le triomphe du rien et de l’athéologie. Post Lux Tenebras

Après la pluie, le soleil... OK, on attend...

07:05 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (0)

07/10/2013

Catholicos suite

Pour être tout à fait exhaustif (en plus d’être exotique), je me dois d'ajouter les catholicos suivants à ma note d’hier :

CATHOLICOS_OF_INDIA1.jpgJ’avais mis la photo de Sa Sainteté Baselious Marthoma Didyomos I Catholicos de Malankara & East Metrolpolitan, catholicos depuis 2002 et qui réside à Puthencuriz en Inde.  Basile porte le titre de Maphrien* qui est un titre spécifique de l'Église syriaque (et même syro-malankare) orthodoxe.


1.%20H.H.%20&%20Malankara%20Metropolitan_1.jpgNe pas confondre avec L'Église malankare orthodoxe syrienne ou Église indienne orthodoxe, qui est une Église orthodoxe orientale autocéphale du Kerala en Inde dont le chef de Église porte le titre de Catholicos de l'Orient et Métropolite de Malankara avec résidence à Kottayam. Le titulaire actuel est Sa Sainteté Moran Mar Baselios Marthoma Paulose II depuis 2010.






his_holiness_abune_paulos.jpg

Il y a aussi L'Église éthiopienne orthodoxe tewahedo ou Église copte d'Éthiopie, toujours autocéphale. Elle emploie le rite guèze. Le chef de l'Église porte le titre de Patriarche et Catholicos d'Éthiopie, Itchégué du Siège de Takla Haïmanot et Archevêque d'Aksoum, et réside à Addis-Abeba Le titulaire actuel  est Sa Sainteté Abune Mathias, élu en 2013.






Patriarch_Antonius_II_of_Georgia.jpgEn  Géorgie, on a Le Catholicosat-Patriarcat de Géorgie forcément dont le primat porte le titre d'Archevêque de Mtskheta et de Tbilissi, Catholicos-Patriarche de toute la Géorgie, avec résidence à Tbilissi Le titulaire actuel est Sa Sainteté et Sa Béatitude Élie II depuis 1977.

Sans compter le Catholicos-patriarche de la sainte Église apostolique catholique assyrienne de l'Orient. Son actuel titulaire est Sa Sainteté Mar Dinkha IV depuis 1976 qui siège à Morton Grove aux États-Unis.

Et encore le Catholicos-patriarche de l'ancienne Église de l'Orient fondée en 1968 quand une fraction de l'Église apostolique assyrienne de l'Orient refuse l'adoption du calendrier grégorien. Son actuel titulaire est Sa Sainteté Mar Addai II de Bagdad (sa résidence) depuis 1970.

Je vous passe le Catholicos d'Irenoupolis et celui de Romagyris disparus

aram-catholicos-in-egypt-01.jpg

 

* Le mot syriaque maphriono, dérivé du verbe aphri (« engendrer »), signifie au sens propre « géniteur », « père ». Il a d'abord été porté par le primat de l'Église jacobite de Mésopotamie.

arton54919-300x400.jpgBaselios_Cleemis.jpg


PIERRE DESPROGES LETTRE OUVERTE à MONSEIGNEUR... par kirivalse

10:49 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (1)

06/10/2013

Catholicos

Un catholicos dirige et vit dans un  catholicosat. Mais qu’est ce qu’un catholicossat ?

Il faut bien différencier : 

Le catholicossat de tous les Arméniens qui est la principale juridiction de l'Église apostolique arménienne. Le chef de l'Église porte le titre de « Patriarche suprême et Catholicos de tous les Arméniens », avec résidence à Etchmiadzin en Arménie ; le titulaire actuel est Garéguine II, depuis 1999.

Du

catholicossat de la Grande Maison de Cilicie qui est une juridiction autocéphale de l'Église apostolique arménienne. Le chef de l'Église porte le titre de « Catholicos de la Grande Maison de Cilicie », avec résidence à Antélias près de Beyrouth au Liban ; le titulaire actuel est Aram Ier, depuis 1995.

Il faut donc se gaffer quand on adresse la parole à un catholicos. Je ne sais pas si les lecteurs de ce blog seront amenés un jour à fréquenter un catholicos, mais au cas où... il vaut mieux être informé des codes de la catholicossaticité pour éviter tout impair. On s'instruit : 

Il faut savoir que Garéguine II porte le titre de Serviteur de Jésus-Christ, et par la miséricorde de Dieu et la volonté du peuple, Archevêque suprême et Catholicos de tous les Arméniens, Patriarche suprême du Très Éminent Siège de l'Église Apostolique, Mère de l'Ararat en la sainte cathédrale d'Etchmiadzin, en version abrégée Patriarche suprême et Catholicos de tous les Arméniens.

Alors que

Aram I porte plus simplement le titre de Serviteur de Jésus-Christ, et par la volonté insondable de Dieu et par l'élection du peuple, Archevêque et Catholicos des Arméniens de la Grande Maison de Cilicie.

Aram I, si j'ai bien compris, est d'un rang inférieur à Garéguine II dans la catholicossatiété. Il lui doit donc le respect. On s'instruit toujours...

A propos de Garéguine, il faut bien admettre que se faire appeler « Mère de l’Ararat », ça en jette un max ! Je rappelle que le mont Ararat culmine à 5 165 mètres d'altitude et que c’est là que Noé a posé son arche après avoir posé sa cuite. L'Ararat vu de Turquie :

Great_Ararat.jpg

 Vocabulaire  : Catholicos et catholique viennent de l’adjectif grec Katholicos qui veut dire universel. Katholos, toujours en grec, veut dire « en général » composé de kat et de holos. Holos signifie le tout qui a donné les mots  hologramme, holistique et même holocauste terme que nous ramène en Arménie. Holo-causte veut dire brûlé entièrement (Kauston signifie faire brûler en grec). Kauston a aussi donné caustique et même encaustique.

C'est fascinant le monde des mots. Le garde-mots nous manque toujours.

08:24 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (2)

09/08/2013

Inch'Allah

1233476140.jpg

Il y a indiscutablement un problème de fierté arabe ou plutôt de fierté mal placée qui conduit plutôt à une mésestime de soi que perçoivent beaucoup d'arabes. Ceci peut s’expliquer par les dictatures, le développement économique en panne, des libertés publiques en berne, etc… Certes ! On nous dit que les « révolutions » pourraient changer tout ceci.

Bien sûr, bien sûr !

A condition qu’elles ne s’enferrent pas dans un retour à des traditions d’un autre âge, les soi-disant « spécificités culturelles » voire génétiques prônées par Ehnarda ou les supporter de Morsi. Pour illustrer la chose, j’ai trouvé ce petit texte de Joumana Haddad publié le 17 juin dans Now de Beyrouth et reproduit par Courrier International :

Au bout d’une heure de retard, le pilote de Tunis Air a finalement pris le micro pour nous assurer que notre avion décollerait bientôt “bi iznillah” (si Dieu le permettait), que nous arriverions à destination plus tôt que prévu “inch’Allah” (si Dieu le voulait bien) et que le climat de la capitale serait chaud et ensoleillé “alhamdulillah” (grâce à Dieu).

Il est intéressant de noter que la version anglaise de son message ne reprenait pas exactement les mêmes termes. Ce pilote était apparemment d’avis que les passagers étrangers (les “infidèles”) préféraient croire que leur avion volerait grâce à ses compétences de pilotage et quelques lois physiques ; que la durée de notre vol serait raccourcie grâce à des vents favorables ; et que les conditions météorologiques locales seraient du genre estival du fait des saisons et de cette chose qu’on appelle “la rotation de la Terre autour du Soleil”.

Voilà résumé en deux paragraphes, ce qui fait problème. Tant que les avions continueront de voler alhamdulillah, décolleront bi iznillah et arriveront inch’Allah, les révolutions continueront de battre de l’aile.

Et c’est ainsi qu’Allah est grand aurait conclut mon ami Vialatte.