Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2019

Tony et Adele

Californien, Tony Aiello avait 90 ans. Il avait de fausses dents, une hanche et des genoux artificiels. Quelques difficultés à s'extraire du lit le matin. Mal au dos, il avait de la peine à enfiler ses chaussettes et son pantalon. Il avait un sonotone, un pacemaker, un défibrillateur au garage cas où son triple pontage viendrait à flancher. Pour faire la cuisine sa mémoire lui jouait des tours et ses doigts arthritiques ne lui obéissaient pas. Parmi les douze pilules journalières il y avait un anticoagulant du coup il se faisait souvent des blessures en bricolant. Heureusement sa femme Adèle 92 ans le soignait avec amour. Lui se considérait comme en pleine forme.

WI100119_FF_FitBitMurder_04.jpg

Tony avait rencontré Adèle quand il avait 80 ans et elle 82. Il lui avait offert deux douzaine de roses, la belle fut conquise. Ils étaient tous les deux veufs. Elle déménagea chez Tony qui par chance habitait à deux blocs de Karen la fille d’Adèle, 67 ans. Karen vivait là avec ses chats, une vie paisible.

En Septembre 2018 un policier vient chez Tony et Adèle pour annoncer que Karen avait été retrouvé morte dans son appartement. Elle gisait sur le sol, sa tête avait été frappée avec violence. Sa gorge était tranchée. Sa main droite tenait un long couteau suggérant un suicide mais la scène indiquait clairement une bagarre. Pas de vols de bijoux. Des document comptables sur la table de la cuisine. Les policiers remarquèrent une montre Fitbit au poignet de Karen,

de66a61c3fe252d3587a3c380a20c188.jpgLa montre indiquait un arrêt du cœur à 3 heures 28 qui suivait un très fort emballement du pouls pendant plusieurs minutes. La police s’intéressa à la vidéo du voisinage. Elle montrait une voiture grise qui s’était parquée dans la rue garée avant 3:28 et partie un peu après. C’était la Toyota de Tony Aiello.

L’avocat de Tony eut beau plaider l’imprécision de ces foutus objets connectés. Le directeur de la marque vint témoigner en personne de la fiabilité de l'engin trop content de la pub.

Tony fut donc condamné. Il mourut en prison à l’issue du procès. Adèle qui avait perdu sa fille témoignait toujours à Tony un amour sans faille. Elle lui avait tout pardonné car dit-elle « Tony était un tel amour et on allait si bien ensemble. »

19:26 Publié dans Arso, Insolite | Lien permanent | Commentaires (0)

11/10/2019

Effervescence J3

Trois films aujourd’hui :  

1783992.jpgWardi : Sortie 27 février 2017

Beyrouth, Liban, aujourd’hui. Wardi, une jeune Palestinienne de onze ans, vit avec toute sa famille dans le camp de réfugiés où elle est née.

Sidi, son arrière-grand-père adoré, fut l’un des premiers à s’y installer après avoir été chassé de son village en 1948. Le jour où Sidi lui confie la clé de son ancienne maison en Galilée, Wardi craint qu’il ait perdu l’espoir d’y retourner un jour. Mais comment chaque membre de la famille peut-il aider à sa façon la petite fille à renouer avec cet espoir ?

Excellent l'idée de l'arrière grand-père qui transmet la clé à sa petite fille !

La route du cinéma : Tout est très beau, didactique sans être plombant et jamais manichéen et sans jugement. La simple observation de la vie quotidienne suffit à comprendre l'horreur de la situation.

0166171.jpgEl Reino : Sortie Avril 2019

Manuel López-Vidal est un homme politique influent dans sa région. Alors qu'il doit entrer à la direction nationale de son parti, il se retrouve impliqué dans une affaire de corruption qui menace un de ses amis les plus proches. Pris au piège, il plonge dans un engrenage infernal...

La route du cinéma : Antonio de la Torre (plus Dustin Hoffmann que jamais) est époustouflant.

 

 

3067566.jpgLa dernière vie de Simon. Sortie Prochainement

Benjamin Voisin, Martin Karmann, Camille Claris, Nicolas Wanczycki, Julie-Anne Roth, Albert Geffier, Simon Susset, Vicky Andren

Simon a 8 ans et est orphelin. Il ne rêve que d’une chose : trouver une famille.
Or Simon a un pouvoir secret : il est capable de prendre l’apparence de chaque personne qu’il a déjà touchée… Qui seriez-vous si vous pouviez vous transformer ?

Je ne suis pas fan de surnaturel mais j’ai été touché par ce film. Lire la critique enthousiaste sur La route du cinéma.

10/10/2019

Effervescence J2

Deux films aujourd’hui :

5183395.jpg

Dans un jardin qu’on dirait éternel.

Sortie février 2020

Japonais. Tatsushi Omori

Noriko et Michiko viennent de terminer leurs études. En attendant de savoir à quoi consacrer leur vie, elles sont poussées par leurs parents vers l’art ancestral de la cérémonie du thé. Dans une petite maison traditionnelle de Yokohama, Noriko, d’abord réticente, se laisse peu à peu guider par les gestes de Madame Takeda, son exigeante professeure. Elle découvre à travers ce rituel la saveur de l’instant présent, et prend conscience du temps précieux qui s’écoule au rythme des saisons... Michiko, quant à elle, a décidé suivre un tout autre chemin.

Apprendre la cérémonie du thé pendant 24 ans. C'est un peu long.

4326531.jpgLes envoûtés Sortie 11 décembre

De Pascal Bonitzer

Avec Sara GiraudeauNicolas DuvauchelleNicolas Maury 

Pour le “récit du mois”, Coline, pigiste pour un magazine féminin, est envoyée au fin fond des Pyrénées interviewer Simon, un artiste un peu sauvage qui aurait vu lui apparaître le fantôme de sa mère à l’instant de la mort de celle-ci... Interview qu’elle est d’autant plus curieuse de faire que sa voisine la belle Azar prétend, elle, avoir vu le fantôme de son père ! Simon, au cours de la nuit de leur rencontre, tente de séduire Coline, qui lui résiste mais tombe amoureuse…

Je n’ai pas été envoûté par cette histoire fantomatique. En fin de séance, Pascal Bonitzer et Sara Giraudeau ont commenté le film. Le vin de Macon avait fait quelques ravages. Sara que j'aime bien n’arrêtait pas de se marrer aux remarques banales de Bonitzer. Dommage.   

09/10/2019

Effervescence J1

Le festival Effervescence à Macon en est à sa 4ième édition. C’est un festival original ou la compétition a moins d’importance que le plaisir du cinéma allié au plaisir des sens. Un mélange de premiers films, d’avant-première et de films du patrimoine. Le tout sous la houlette de Gaël, le berger d’Annonay qui continue de nous épater par son érudition cinématographique et la qualité de ses présentations.

4 jours et 10 films. On avait réservé pour le film d’ouverture. On a eu droit à un excellent court métrage Next Floor de Denis Villeneuve. Une métaphore de notre monde de consommation, de gabegie ou une poignée de profiteurs s’en foutent jusque là (la vie parisienne, les bronzés). Puis le film :

1182640766.jpgLes éblouis. Sortie 20 novembre. Camille, 12 ans, passionnée de cirque, est l’aînée d’une famille nombreuse. Un jour, ses parents intègrent une communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité dans laquelle ils s’investissent pleinement. La jeune fille doit accepter un mode de vie qui remet en question ses envies et ses propres tourments. Peu à peu, l’embrigadement devient sectaire. Camille va devoir se battre pour affirmer sa liberté et sauver ses frères et sœurs.  

Sur la route du cinéma : On est révolté, touché, horrifié, ému du sort de ces enfants. Camille est interprétée par une petite merveille qui porte son rôle et sa révolte de façon exceptionnelle. Les autres enfants sont également très bien, notamment les petits frères très éprouvés eux aussi. Les parents, détestables sont interprétés courageusement par Camille Cottin et Eric Caravaca, plus illuminés qu'éblouis. Quant à Jean-Pierre Darroussin il est ce berger horripilant et séduisant.

Elisabeth Warren

220px-Elizabeth_Warren%2C_official_portrait%2C_114th_Congress.jpg

Elisabeth Warren vire en tête des primaires démocrates. Personnalité influente du Parti, elle bénéficie d’une importante popularité auprès des progressistes (la gauche du parti). Elle chasse donc sur les même terres que Bernie Sanders mais avec une discours plus lisse... Quoique... Voir ci-dessous.

Elle siège au Sénat des États-Unis depuis le , pour le Massachusetts.Elle est connue pour ses prises de position contre les « abus » de la finance mondiale et son opposition résolue à Donald Trump. On lui souhaite le meilleur pour l'an prochain.

Discours prononcé à Andover le 21 septembre 2011

« Personne dans ce pays n'est devenu riche seul. Personne. Vous avez fondé votre entreprise ici ? Félicitations. Mais laissez-moi être claire : vous avez transféré vos produits sur des routes que le reste d'entre-nous avons construites ; vous avez employé des ouvriers que le reste d'entre nous avons éduqués ; votre usine est restée en sécurité grâce aux forces de polices et aux pompiers que le reste d'entre nous avons payés. Vous n'avez jamais eu à craindre que des bandes de maraudeurs viennent vous voler vos biens parce que nous autres étions là. Vous avez créé votre usine et elle est devenue quelque chose de grandiose ? Dieu merci. Gardez-en le plus gros morceau. Mais une partie du contrat social sous-jacent est qu'en prenant votre part du gâteau, vous en donniez aussi pour le prochain gamin qui arrive. » ☀️

10:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)