Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/03/2018

Roma G2-G6

Carla me conduit à mon cours comme un jeune étudiant qui débarque à Rome. Il pleut un peu. Rome sort d’un épisode neigeux et de pas mal de jours de pluie. Encore quelques jours de pluie et les romains seront au bord de la crise de nerf ! Du coup, on prend un bus pour la Chiesa Nuova puis un petit café au Novecento avant de rentrer alla Scuola Leonardo da Vinci, piazza dell’Orologio. Petit test de niveau. Des subjonctifs, évidemment. Petit interrogatoire. En attendant la suite, balade jusqu'au pont du Castel San Angelo, à côté de l'école puis me voilà dans la classe d’Alessandra.

dscn0880-3abc661d83f515f1bbc9cda1e324c4b4.jpg

On est une douzaine avec Alessandra, de sept ou huit nationalités différentes. Tous assez jeunes à part moi et Jan, un anglais de Strasbourg qui parle bien le français mais on s’en tient à l’italien. Le niveau me semble bon. On attaque la grammaire et donc… le congiutivo, le subjonctif.

leonardo2.jpg

Ensuite de midi à deux, je suis avec Ilaria et deux autres "intensifs". On commence par du vocabulaire autour des cinq sens. Il me manquait quelques verbes essentiels, annussare, assagiare par exemple. C’est bien. Le soir, je vais à l’apéro dans un bar sous une librairie. Les niveaux d’italien sont très disparates. Il  a là un danseur classique de Monaco (Munich) et un canadien anglais. On parle mais c’est un peu difficile, parfois l’anglais s’impose.

leonardo1.jpg

Les autres jours de la semaine sont identiques. De 9 à 12, le cours avec Alessandra, passato remoto, concordance des temps, condizionale composto… puis l’après-midi avec Ilaria, conversation, vocabulaire. Le jeudi et vendredi, je suis seul avec Ilaria, on parle littérature, politique et cinéma. Sympa. Le soir dans la famille, on mange après huit heures, puis les tifosi de la Roma regardent un match, c'est la grande époque des huitièmes de finale, moi je discute d’un peu tout avec Carla. Le matin, je déjeune seul mais Carla ou Massimo passent dans la cuisine et on fait la causette. Vabbé ! 

Le jeudi grève des transports à Rome. à laquelle s'ajoute la grève des femmes du transport, journée de la femme oblige. Pas trop gênant dans la mesure où cela fonctionne aux heures de pointe, le matin et le soir.

Le vendredi soir, visionnement de "La grande Bellezza". Un film à voir et revoir. La Roma décadente de notre siècle.

La première semaine est già trapassata.

16:43 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

04/03/2018

Roma G1

Arrivée à Rome. Train jusqu’à Trastevere puis Tram 8. Arrivée chez Carla, Massimo, Carlo e Giulia. Accueil sympathique. Je pose la valise et part pour le Centro Città.

En sortant du tram, je tombe sur le Largo Berlinguer au bout de la via delle Botteghe Oscure, réminiscences du PCI et du compromis historique. Je suis à côté de la Piazza Venezia. Donc je monte les escaliers de l’Altare della Patria, encore appelé le Wedding Cake ou la macchina da scrivere. De là, je domine les fora impériaux avec la vue jusqu’au Colisée. Perspective noire de monde.

1.jpg?i10c=img.resize(height:160)

Je me balade dans Rome « a zonzo », au petit bonheur et après la traversé des Fora, je tombe sur la fontaine de Trévie qui résonne encore des « Marcelooo », mais noire de monde évidement.

e6b5c10e2c85c4b6aab05a7828078ce4.jpg

Petite visite à la Feltrinelli, pas mal de magasins ouverts en ce dimanche après-midi. Je reprends le tram 8. Demain ce sera cours.   

16:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

01/03/2018

Vaffa

Savez-vous ce qu’est le VAFFA ? 

grillo-18-2.jpgUn mot lié à Beppe Grillo, un comique italien créateur du Mouvement Cinq Etoiles, le M5S. Difficile pour un non-italien (anche forse per un italiano) de comprendre exactement le M5S.

Le M5S a été créé il y a moins de 10 ans et il est en passe de devenir le premier parti italien. On le traite de tout, populiste, fasciste, anti-élites, opportuniste… Il fait des scores incroyables dans le sud, le mezzogiorno. En 2016, ils ont remporté les mairies de Rome (67%), Turin et Parme, excusez du peu ! Les débuts de Virginia Raggi à Rome se sont montrés catastrophiques mais ce n’est sans doute pas suffisant pour refroidir les fans.    

Bien qu’il y ait beaucoup de différences avec la République en Marche, on peut quand même tenter des comparaisons. Comme LREM, M5S attire la jeunesse, il correspond à un renouvellement drastique de la classe politique basé sur des mots clés : transparence, honnêteté et une volonté d’actions pratiques, transports publics, récolte des ordures ménagères

La grosse différence avec LREM réside dans son électorat ramasse tout des extrêmes alors que celui de Macron est essentiellement centriste et pro-européen. Bref, vous trouverez pas mal d’articles ici ou là d’experts en politique pour infirmer ou affirmer la comparaison.

Revenons au VAFFA. Beppe Grillo s’est retiré de la scène politique et a décidé d’en finir avec le VAFFA. Pourtant ce raccourci pour vaffenculo était un peu son image de marque.

Luigi_Di_Maio_daticamera.jpgSon successeur, le jeune Di Maio, est, me semble-t-il en train de jouer très malin en présentant cette semaine ses futurs ministres et leurs programmes, jour après jour.

Pas de sondages sur les deux dernières semaines mais droite et gauche sont empêtrés dans les querelles et laissent pas mal de champ au M5S. C'est ce qui ressort de mes lectures du huffingtonpost italien.

A gauche, c’est entre Renzi, l’ex premier ministre parti et chef de parti, et Gentiloni, l’actuel premier bien soutenu, tout deux du même parti, le PD. Des deux, qui sera calife ?

A droite dominée par l’increvable Berlusconi, non-éligible, un groupement de sensibilité allant aux néo-fascistes, donc difficile de présenter un gouvernement. Berlu se contente de lancer Antonio Tajani, un berlusconien pur jus (un jus trouble et nauséabond).

Je ne sais pas s’il faut s’en réjouir mais je sens bien un bon résultat pour le M5S. Ceci ne serait pas une bonne nouvelle pour l’Europe, c’est juste un  petit pari personnel. Si c’est la bande à Berlu et à l’autre facho de la Lega, Salvini, carrément favorables à un Itexit (hashtag Ituscita/Itfuori) alors j’enverrais aux italiens un « grande VAFFA ».

15:31 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (3)

28/02/2018

Berlinguer

Au détour de mes lectures, un superbe documentaire sur Enrico Berlinguer réalisé par Walter Veltroni, ancien maire de Rome avant la catastrophique miss Raggi. Un témoignage sur la fin d'une époque en Italie et aussi sur ce que devrait-être la politique.   

Rien à voir, je lis que Luigi Di Maio, le leader du mouvement 5 étoiles, aurait des problèmes avec le subjonctif. Ceci est à la fois rassurant, car si un éventuel premier ministre bloque sur la concordance des temps, je peux faire quelques fautes. Ensuite, ceci démontre que l'emploi du subjonctif en italien est plus difficile qu'en français (remarque pour Enrico :-) 

A part ça, le mois se termine et le Moscou-Paris semble arriver en gare.

07:16 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

27/02/2018

Trains

Une vidéo pour Edouard Philippe et notre président à la veille de vouloir compliquer la vie des usagers de la SNCF pour essayer de faire que les trains arrivent un peu plus à l'heure et en bonne ord...onnance. 

Le Moscou-Paris est toujours sur les rails...

http%3A%2F%2Fo.aolcdn.com%2Fhss%2Fstorage%2Fmidas%2F7f61c302fe72f96358b4afbfcb780649%2F206132146%2F000_ARP4086686.jpg

Pas commode le com'rade !

sncf-zoom-sur-le-statut-des-cheminots_2865355.jpg?article=20160425-1011042436&aaaammjj=20160425

Un dessin de Nono

17:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)