Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2018

Déplumé

2017-12-19t131226z_274678040_rc1f87667860_rtrmadp_3_christmas-season-italy-tree_0.jpg

C’est l'histoire d'un sapin de noël de 21 mètres de haut passablement déplumé installé Piazza Venezia au centre de Rome et qui a fait la chronique de la ville éternelle pour la Noël 2017.

Les romains l'ont tout de suite appelé « spelacchio », le déplumé.

La mairie l’avait fait venir du nord pour 48'000 euros, 3 fois le prix de 2016.

Il est rapidement devenu le symbole de l’incompétence et de l’incurie municipale. Les romains jugent leur ville sale et le prix de l'arbre exorbitant.  Ceci ne va pas améliorer l'image de sa jeune maire Virginia Raggi issue du parti Cinque Stelle.  

Bien sûr les romains n’ont pas perdu leur sens de l’humour et, lors de son exécution le 11 janvier, ils ont pleuré ce sapin déplumé auquel ils s’étaient finalement attachés.

“Spelacchio a été découpé en morceaux et transformés en panneaux qui serviront à construire un abri. Installé dans un parc de la capitale, celui-ci servira aux mamans pour allaiter ou changer leurs enfants. »

Articles détaillés ici et ici

Elections générales en Italie le 4 mars, élections à un tour. On prévoit un résultat ingouvernable avec 3 partis/mouvements/coalitions en équilibre.

L'éternel Berlusconi pilotant la droite, 

Matteo Renzi la gauche et

Le nouveau leader charismatique Luigi Di Maio (31 ans) de M5S, le Movimento Cinque Stelle de Virginia Raggi et ses casseroles romaines.

à suivre...

Amusant, John Oliver, le célèbre humoriste américain, s'attaque aux élections italiennes : En anglais sous-titré italien : 

20/02/2018

Char

Un poème de René Char dit par lui-même :

 

Rien à voir, une contribution à la longue marche de Philippe Meyer pour la création d'un Nobel de la charcuterie ouvert à tous les détenteurs d'un CAP n'en déplaise à Wauquiez.

DWbuF66WsAAkstF.jpg

DWe3hPfX4AAoAdq.jpg

16/02/2018

Pizza

pizza-1.jpg

On sait que les meilleures pizze sont faites à Napoli. C'est du moins ce que prétendent les napolitains. D'ailleurs une vraie pizza ne contient pas de viande.

Les meilleures pizzas, les plus authentiques sont:

- Marguerite
- Napolitaine
- Romaine
- Sicilienne
- 4 fromages

Aucune n'a de viande. Donc les prolos américanisés cassez vous ! Mais attention, il y a pire que la viande il y a celle à l’ananas. La pizza hawaïenne.

Est-ce que Macron, fort de son pouvoir, va interdire l’ananas sur la pizza ?

En tout cas le président islandais y a songé. Interrogé par un enfant lors de sa visite d’une école dans la ville d’Akureyri sur sa position sur l’ananas dans les pizzas, le président a tranché, il y est opposé. Le site du magazine Vís.ir écrit même : « Interrogé sur l’ananas en tant que garniture de pizza, Gudni Johannesson a répondu qu’il y était fondamentalement opposé. Puis, il est allé plus loin, annonçant qu’il interdirait l’ananas sur les pizzas s’il avait le pouvoir de faire passer une loi ». Mais il ne l’a pas !

Qu’en disent les italiens ? Schifoso !


Mais il y a pire : La pizza licorne. Fa veramente schifo ! C'est vraiment un truc pour Trump et ses adeptes. Regardez :

Selon moi, seule la pizza Martine à la poire est acceptable. Pas vraiment une pizza mais très bonne.

Caméra cachée à Naples. I pizzaioli se trompent sur la commande et les livreurs livrent des pizze à l'ananas :

11/02/2018

Annonay18 5

Rencontre avec les invités de la compétition à la MJC. On apprend peu de choses mais c’est toujours un plaisir de côtoyer ce monde cosmopolite du cinéma. Une lituanienne parle de son film dans le même cercle qu’un kurde de Belgique. Un acteur suédois s’exprime dans le cercle d’un acteur italien ex taulard converti au cinéma. On a raté le cercle du brésilien et des réalisateurs américains… Dommage.

…puis les deux derniers films en compétition 

Winter brothers

Danemark / Islande – 2017 – 1h34 – VO danoise et anglaise – ST français / Réalisé par Hlynur Pálmason /

Emil travaille avec son frère dans une carrière de calcaire et vend aux mineurs l’alcool frelaté qu’il fabrique. Les relations changent lorsque la mixture préparée par Emil est accusée d’avoir empoisonné l’un d’entre eux.

AVEC : Elliott Crosset Hove, Simon Sears, Victoria Carmen Sonne, Lars Mikkelsen, Peter Plaugborg, Michael Brostrup

Un film qui dérange par son atmosphère imprégnée des poussières de la mine. Je dirais un bon film de cinéphiles. Le film obtient le grand prix ex-aequo. Voir Pascale

The Giant

Suède – 2016 – 1h26 – VO suédoise – ST français / Réalisé par Johannes Nyholm /

Rikard, un homme autiste ayant une sévère malformation physique a été séparé de sa mère à sa naissance. 30 ans plus tard il se persuade qu’il la retrouvera s’il remporte un championnat de pétanque…

AVEC : Christian Andrén, Johan Kylén, Anna Bjelkerud, Linda Faith, Moa Malan, Stina Elinderson, Martin Högdahl, Bo Melin

 

Palmarès du 35ème Festival International

du Premier Film, d’Annonay :

Piqué chez Pascale

- Grand prix du jury, 2 films ex-aequo :

Grand écart de la part du jury pour le choix de ces deux films.

WINTER BROTHERS, réalisé par Hlynur Pálmason (Danemark/Islande)

Et  LA TÊTE À L’ENVERS, réalisé par Josef Hader (Autriche/Allemagne)

- Prix spécial du jury :

THE GIANT, réalisé par Johannes Nyholm (Suède).

- Prix du jury lycéen :

THE STRANGE ONES, réalisé par Christopher Radcliff et Lauren Wolkstein (Etats-Unis).

Mentions spéciales pour l’interprétation de Mirko Frezza dans IL PIU GRANDE SOGNO

 - Prix du public : 

ZAGROS, réalisé par Sahim Omar Kalifa (Belgique).

Un palmarès étonnant (pour un bon cru) mais c'est un peu l'habitude ici. Espérons que ces films trouveront tous un distributeur. 

10/02/2018

Annonay18 3

3 films dont 1 seul film en compétition :

La Fille alligator

Brésil / France / Pays-Bas – 2016 – 1h48 – VO portugaise – ST français / Réalisé par Felipe Bragança /

À la frontière du Brésil et du Paraguay, marquée par les eaux du Río Apa, Joca, un adolescent brésilien, est tombé amoureux de Basano, une jeune guarani paraguayenne. Avec l’aide de sa petite bande, il va se battre pour conquérir le cœur de la fille alligator, tandis que des groupes d’adultes s’affrontent de plus en plus violemment pour reconquérir des terres. Joca devra affronter les secrets de son frère aîné, Fernando, chef de file d’un des gangs.

AVEC : Cauã Reymond, Eduardo  Macedo, Adelaida Benites, Ney Matogrosso, Leopoldo Pacheco, Marco Loris, Claudia Assunção

Film trop obscur. On ne comprend rien aux batailles à moto. Chez Pascale

L’Echange des princesses

France – 2017 – 1h40 / Réalisé par Marc Dugain /

  1. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues. Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans. Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…

AVEC : Lambert Wilson, Olivier Gourmet, Anamaria Vartolomei, Juliane Lepoureau, Catherine Mouchet, Kacey Mottet Klein, Igor Van Dessel, Maya Sansa, Andréa Ferréol, Thomas Mustin

Un film en costume qui rafraîchit nos connaissances en Histoire. On a bêtement raté le directeur de la photo Gilles Porte pour une question de nourritures terrestres. (Le Festival d’Annonay a reçu plusieurs fois Gilles Porte, le directeur de la photographie de ce film : en 2005 pour QUAND LA MER MONTE, en 2016 pour 3000 NUITS et l’année dernière pour DANS LES FORÊTS DE SIBÉRIE et en tant que parrain du 48h tout court.)

 Chez Pascale

Sparring

France – 2017 – 1h34 / Réalisé par Samuel Jouy /

À plus de 40 ans, Steve Landry est un boxeur qui a perdu plus de combats qu’il n’en a gagnés. Avant de raccrocher les gants, il accepte une offre que beaucoup de boxeurs préfèrent refuser : devenir sparring partner d’un grand champion.

RÉALISATION : Samuel Jouy
SCÉNARIO : Samuel Jouy, Clément Roussier, Jérémie Guez
IMAGE : Romain Carcanade
MUSIQUE : Olivia Merilahti
AVEC : Mathieu Kassovitz, Olivia Merilahti, Souleymane M’Baye, Billie Blain, Lyes Salem, Tomy Leconte

Jaime pas tellement la boxe et surtout pas les perdants qui sen prennent plein la tronche. A part ça, c'est assez bien fait.  Chez Pascale