Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/07/2016

Quichotte

En cette année 2016 on commémore le 400ième anniversaire de la mort de Cervantès. Il semble qu'un blogueur impénitent aimerait ressusciter sa mémoire en nous parlant de moulins à vent.

 

On s’en doutait, monsieur le maire se prend pour Don Quichotte.

145720.jpg

A la réflexion, c’est vrai que notre édile a un côté Quichotte, le noble hidalgo, l’homme à la triste figure. Il a dû lire beaucoup trop de romans de chevalerie dans sa jeunesse et ceux-ci ont troublé son jugement au point qu’il s’est mis à parcourir le Genevois pour combattre le mal et protéger les opprimés avec à ses côtés le fidèle écuyer Sancho.

Une tâche difficile mais rien ne lui fait peur car il aime pourfendre les moulins à vent. Il aime rompre des lances et s’attribuer des victoires qui ne sont pas les siennes comme cette école au Puy St Martin. Il aime se fâcher avec tous les tenanciers d’auberges. Il fait fi de sa dignité de maire en blogant à tour de plume sur tous les sujets. Et non content de se brouiller avec les bourgmestres et les échevins du canton, il franchit les frontières pour rompre des lances avec les géants de l’Helvétie sans doute en quête de quelque Dulcinée du Toboso.

Après avoir briser des lances contre la MJC ou le cinéma, pur exercice de jouissance du pouvoir, on peut presque dire orgasme de potentat, il s’attribue des victoires là où il n’a fait que semer la tempête pour récolter la brise. Mais, il aime bien cette petite brise qui souffle sur son pur visage de justicier.

Pour ceux qui ont lu les aventures du noble hidalgo ils retrouveront facilement qui sont ce duc et cette duchesse installés dans leur château et qui se rient des aventures de l’homme de la Manche du genevois tout en flattant l’ego d’un de ses pas si fidèles adjoints. Sait-on comment tout cela va finir ?

09:43 Publié dans Blog, St Julien | Lien permanent | Commentaires (8)

27/02/2016

Airs d'opèra

Excellent concert ce soir à St Julien. « Le destin de la femme » dans les opéras La Traviata, Mme Butterfly, La Barbier de Séville et Carmen avec l'orchestre philharmonique de Vratsa (Bulgarie). Cheffe d’orchestre Nelly Bance. Soliste soprano : Mirela Yabandgieva.  

Flyer-Le-destin-de-la-femme-A5-2-recto-724x1024.jpgPrésentation des morceaux joués et chantés ce soir par Josie Gay avec la participation de ses "Bouilleuses de mots" de l'atelier d'écriture de MJC de St-Julien pour entrecouper les morceaux de jolis textes bien inspirés.

Une bonne soirée de belle musique et de beaux textes en présence de madame la vice première ministre de Bulgarie et de monsieur l’ambassadeur de Bulgarie à Paris, cornaqués par Loïc Hervé, le jeune sénateur savoyard, maire de Marnaz, et président du groupe France-Bulgarie du sénat.

Je n’ai pas vu notre maire qui a parait-il fait une apparition bien avant le concert pour s’approprier (et offrir) le Bortch organisé par la MJC. Une chance que cette ville ait des associations dynamiques et des bénévoles. Pourvu que cela continue.

16:26 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (0)

07/08/2015

Vue du Salève

Après une montée du Salève et une descente à Genève je ferais bien une note sur la beauté de ce morceaux de planète si je ne craignais pas de rentrer dans la catégorie des imbéciles heureux qui sont nés quelque part.

Tant pis, je l’écris quand même. Magnifique le Salève avec la vue sur le lac Léman puis sur le lac d’Annecy, la Tournette, les Aravis et le Bargy devant le Mont-Blanc et les sommets chamoniards puis à droite la petite pointe du Charvin et au fond Belledonne jusqu’aux la Meije. A droite les Voirons, le môle, les sommets du Chablais et les 4000 suisses dans le fond. Trop beau.

arton2709-67f78.jpg

1412-vue-du-montblanc-depuis-la-pointe-de-faverges-eric-durr-fiche.jpg

A Genève, concert de Raï avec Cheb Lakhdar & Mazalda. Toujours très sympa et ouvert à toutes les musiques le public cosmopolite de la scène Ella Fitzgerald. Magnifique ce parc Lagrange avec ses arbres majestueux en particulier cet immense charme. Ensuite balade au bord du lac en direction du Jardin Anglais, où les manèges du plus sage au plus furieux, tournicotent à des hauteurs impressionnantes pour secouer des jeunes en mal de sensation.

CON_174190_243_A.jpg?itok=NhNR1zxD

92883897.jpg

DSC_0003.JPG

1690177.image

A noter que dans sa chanson, Georges Brassens inclut la ville de Sète dont il était originaire. 

15:56 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (0)

06/08/2015

Théâtre 1603

A l'initiative d'un groupe de jeunes du coin qui ne demandent aucune subvention, chaque weekend de fin juillet à fin août ont lieu des spectacles dans la cour 1603 à St Julien. Cette fin de semaine Chez Valentin et Yannzik, moins connus que Sting mais c'est gratuit (un chapeau est là si vous aimez). Casse-croute, bières du Salève et autres rafraîchissements à disposition dans une ambiance sympa.

Laissez-vous surprendre. La semaine dernière on a beaucoup apprécié la voix de Maulde chantant des standards internationaux avec un excellent groupe pour l'accompagner. On attend avec impatience June Milo le 21 août. Une jeune chanteuse qui vient de sortir un album que l'on dit époustouflant.

11794574_10205347073009113_8666146513073566181_o.jpg

La cour 1603 se trouve derrière la salle Jules Ferry et la bibliothèque non loin de la mairie, derrière la cour qui est sous le parking de la  place du Crêt.

June Milo, le clip :

 

13:11 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (1)

31/07/2015

Piste low cost

Le revenu médian à Saint Julien est de 2335 euros contre 1602 pour le reste de la France. La commune est classée 2405 sur 36717 pour ce qui concerne le revenu et grimpe chaque année dans le classement. Compte tenu d'un nombre de frontaliers importants, Saint Julien touche d'importants fonds genevois et dispose d’un casino. L’endettement de la ville est conséquent mais pas très loin de la moyenne des villes françaises. La ville n’a pas souscrit d’emprunt toxique.
Pourtant son maire a réussi à faire le buzz sur une antenne nationale en jouant les héros de la réduction des dettes. Pas d’augmentation d’impôts même si l’imposition est largement inférieure à la moyenne nationale. Par contre les associations sont invitées à se serrer la ceinture. Une pseudo consultation du peuple a même révélée que les citoyens demandaient à cor et à cri que les associations sportives et culturelles paient la location des salles municipales qu’elles utilisaient jusqu'ici gratuitement. Des démarches sont entamées pour vendre une partie du patrimoine, logements, terrains...
bv000007.jpgDernière trouvaille en matière d’économie la piste cyclable low cost. Dans une grand-rue très étroite où les camions de livraison ont bien de la peine à passer entre les voitures stationnées, la mairie a fait peindre des vélos sur le bitume matérialisant une piste cyclable à contresens. Piste très virtuelle sans délimitation longitudinale pour cyclistes cascadeurs très téméraires.
Recette : Un chablon* stylisant un vélo. Un peu de peinture blanche et le tour est joué.
Chablon est la version suisse romande du pochoir cette plaque évidée qui permet de reproduire facilement une forme.

10:15 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (1)