Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2017

Pénurie de médecins

Pénurie de généralistes, des solutions fragiles...

Suivant la Statistique INSEE des revenus par habitant publiée par Le Figaro, on trouve Archamps premier sur 32794 communes suivi de Bossey, numéro deux. Neuilly, la ville de Sarko n’est que 3ième 22-Beaumont, 23 Neydens, 31 Collonges… et malgré cette belle santé de la Communauté de Communes du Genevois on a plus de médecins. 

image-rcaxxq763_deligne_medecins-small.jpg

Le Messager de cette semaine titre sous Saint Julien :

"Des solutions fragiles pour enrayer la pénurie de médecins

Trois points selon notre maire :

1 Une hypothétique maison médicale à Cervonnex qui se fera attendre car il reste encore du travail admet notre cher maire. Des questions sans réponses qui en en disent long sur le niveau de préparation : « Les médecins seront-ils locataires ou propriétaires ? »

2. Des pharmaciens mobilisés pour… piquer contre la grippe. Le maire d’ajouter : "les médecins (survivants) seront donc moins sollicités" et il ajoute : "En plus il y aura moins de malades grâce aux vaccins."

3. Des frontaliers qui pourront se faire soigner en Suisse. Peut-être 10% estime-t-il.

Voilà comment on inquiète encore un peu plus la population et comment on traite par dessus la jambe un problème urgent que l’on pouvait voir venir facilement quand on sait que ces démissions de généralistes ne datent pas de la semaine dernière. Elles datent même de 2015-2016 (de 12 à 4, et ça continue en 2018).

Écrire un commentaire