Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2015

Eau

Affluence record à Jules Ferry pour les jeudis du patrimoine sur l’eau. Brillant exposé de Bernard Gaud, ex-président de la Communauté de Communes et géologue, sur l’eau dans le Genevois.

eau_nappe.jpg

Les nappes phréatiques, les sources puis les nappes profondes, celle de l’Arve réalimentée à Genève et celle du Rhône. L’eau des nappes phréatiques de phreatos – puit en grec -  était autrefois puisée dans des… puits peu profonds. Il fallait de solides estomacs savoyards pour survivre à une eau de cette qualité. On a donc capté les sources et distribué l’eau dans des fontaines publiques. Mais les sources sont difficiles à protéger et souvent de faible débit pour un secteur en croissance démographique.

Aujourd’hui pour obtenir une eau qui répondent aux normes drastiques de qualité, on abandonne progressivement les sources et on tape dans les deux nappes de l’Arve et du Rhone. A noter que si on pollue des telles nappes, par exemple en exploitant du gaz de schiste, et bien, il ne reste que les yeux pour pleurer pendant de très longues années. Polluer une rivière, ce n'est rien à comparer de la pollution d'une nappe profonde.

Suite à cet exposé, on a parlé des anciens puits et des fontaines dans St Ju et ses hameaux et quelqu’un à fait un exposé très intéressant sur le lac du bois d’Ogny construit par et pour les agriculteurs de Thairy pour leur besoin d’irrigation à partir de l’eau de l’Aire. 

17:01 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (0)

05/11/2014

Suite géothermie

Une belle assistance pour le débat sur la géothermie du 30 octobre à St Julien en Genevois organisé par La Ville est à Vous et la MJC...

tn.jpg

230 personnes, pas mal d’élus surtout des communes voisines, des gens vierges d’infos et d’autres déjà bien informés avec des questions pertinentes, certains venus de Reignier, Vetraz Montoux, Ferney, Perignier…. Des intervenants intéressants.
 
En résumé :
  • Propos unanimes et plutôt rassurants sur la technologie (certes, y’a des risques mais on sait faire, on maîtrise…. Fonroche c’est pas des rigolos, ils ont déjà une bonne expérience en Allemagne, un projet en cours à Strasbourg… ils sont solides financièrement et on a la chance d’avoir une expérience pilote en France à Soulz sous forêts)
  • Notre région a géologiquement du potentiel mais dur de l’évaluer tant qu’on n’a pas exploré -et on peut avoir des surprises vers le bas, ça s’est déjà vu...
  • Vives critiques sur la manière de procéder avec une enquête en catimini et à l’arrache
 
Beaucoup de retour très positifs. 
 
Choses à savoir: 
Le Président de la Communauté de Communes du Genevois (CCG) a communiqué les résultats du vote de la CCG sur ce sujet lors du dernier conseil communautaire (18 pour, 6 contre, 14 abstentions) et a fait part des réserves émises par la CCG, à savoir…
 
Pas d'exploration et forage en présence de nappe aquifère d'alimentation en eau potable, zones habitées, secteurs de montagne tel que Salève et Vuache. Encadrement scientifique du projet et notamment mesures de contrôle de la sismicité et de la bonne exécution des forages. La collectivité veut maîtriser le foncier et donc le forage pour éviter toute revente du forage à d'autres fins (hydrocarbures par exemple). Confirmer l'engagement à ne pas employer la fracturation hydraulique interdite en France.
 
La CCG souhaite être associé au développement industriel. Elle veut que ce projet bénéficie au territoire en accédant à une énergie durable et à prix maîtrisé. Elle veut que la démarche soit encadrée par une gouvernance publique en lien avec les démarches engagées avec le Canton de Genève.

Elle souhaite aussi des éclaircissements sur le projet industriel (production de chaleur pour qui, dans quelles conditions...) afin d’évaluer la pertinence de l’investissement à long terme et notamment de le confronter aux nuisances et risques potentiels ;

Enfin elle émet le souhait que la réforme du code minier avance pour améliorer les conditions d'information du public, pour donner aux collectivités la possibilité de se rendre maître du foncier et que des redevances puissent être versées au territoire.
 

 

17:25 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (3)

25/10/2014

Géothermie

La préfecture de Haute-Savoie nous informe de l'ouverture d'une enquête publique : demande d'autorisation de recherches de gîtes géothermiques à basse température dit permis de Salève du mercredi 1er octobre à 9h au mardi 4 novembre à 17h.

Faut-il avoir peur de la géothermie profonde ?

Quels sont les risques ?

Avant la clôture de l'enquête,

Exposés et Débat à Saint Julien jeudi 30 octobre

salle du Savoie.

Debat Geothermie.jpeg

21:10 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (4)

27/05/2014

Bernard Gaud

bernard-gaud.jpg?itok=gwhIznvJJe me rendais hier soir à la CCG, la Communauté de Communes du Genevois, convoqué pour la dernière fois par le président... enfin le nouveau président pour rendre hommage à l'ancien, Bernard Gaud [photo].

Sur mon scooter, dans la dernière ligne droite, je découvre le bus M qui fait la liaison entre St Julien et le Bourg d'en Haut, le haut lieu de tant de mes souvenirs. Un bus au Bourg d'en Haut, qui l'eut cru ? Merci la CCG. Bref, un monsieur descend du bus qui ressemblait à... Robert Cramer.

Et bien, c'était Robert Cramer venu rendre hommage à Bernard !

640px-Robert_Cramer_suisse.jpgL’initiateur du Grand Genève qui présida le conseil du Léman. Le premier écolo a siéger à Berne au Conseil des États, la chambre haute (le sénat) suisse. Un homme politique genevois de grande envergure… Voir ici. Et bien, en conformité avec ses idées, il prend le bus et vient témoigner son estime à quelqu'un qu'il apprécie.

Après avoir lu une lettre de notre ex-député, Claude Birraux, toute d'éloges pour Bernard, le nouveau président de la CCG Pierre-Jean Crastes expliqua à quel point Bernard était un de ces hommes politiques rares. Fidèle à ses idées, travailleur, précis, refusant la démagogie, luttant contre le toujours plus et le trop qui ravage notre époque, un souci de l'intérêt général et du service public... Un travail de fourmi si nécessaire sans souci du paraître. Enfin, la décision de partir en pleine forme pour laisser la place aux jeunes. Bref un éloge mérité.

Ensuite Cramer en ajouta une couche sur le registre des relations franco-suisse et du travail énorme fourni par Bernard dans le cadre du projet d'agglo franco-valdo-genevoise. Travail qui a amené à Genève la subvention maximum de la part de la confédération pour le projet de circulation... "Bernard est un homme qui lit à fond les dossiers... puis qui les relit en ajoutant, corrigeant, questionnant... puis qui les relit une troisième fois pour trouver les dernières faiblesses".

Ensuite ce fut le tour du Sous-Préfet puis de JM Thénard, l'ex-maire de Saint Julien qui fut le vice-président de Bernard, à ajouter leurs témoignages. Finalement, Bernard fit une réponse à sa manière, pleine d'humour, toute empreinte de ses convictions humanistes et son souci de l'avenir de la planète. Il a parlé entre autre des couloirs biologiques, de la nécessaire collaboration entre les habitants du Genevois de part et d'autre de la frontière, condamnés depuis des siècles à la cohabitation.

Après la votation xénophobe du peuple suisse, le refus par Genève de subventionner les P+R, la vague FN en France... Cet hommage à un grand humaniste à l'esprit ouvert comme Bernard m'a fait chaud au cœur.

15:26 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (0)

05/04/2014

Tradition

Le cas est sans doute unique, il y a un maire élu dimanche qui a déjà sa rue dans sa ville. C'était un coup de ses successeurs en 2008 qui pensait ainsi l'immortaliser et donc prévenir son retour. Raté !

LuXMt_9fPC3gktEJ-UcCwk2JET9eGj4HstK9AIGHlsg=w801-h601-no

Le nouveau maire de la ville d'à côté, alors dans l'opposition, ne voulait pas de rue Stéphane Hessel, car, disait-il : "La tradition réclame 5 ans après la mort du nominé." Si seulement Stéphane pouvait revenir :-)