Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2015

Et Dieu dans tout ça ?

Est-ce que la prochaine encyclique du pape François sera bannie dans l’administration de l'état de Floride ? La question se pose.

adef8151ed.jpg

Nicolas Hulot, las de s’adresser à des politiques intéressés par leur seule réélection, a décidé de parler à Dieu par le truchement* de ses représentants. Pas sectaire le Hulot, il vise aussi bien le Dieu des catholiques et des protestants via le pape et les pasteurs que Allah via les mollah ou Jéhovah via ses rabbins et sans doute Bouddha* via ses lamas. Le pape l'a déjà reçu trois fois et va même nous pondre une encyclique.

Une encyclique est une lettre adressée par le pape à tous les  fidèles. C'est une lettre « circulaire », même racine que bicyclette qui est un cycle à deux roues comme chacun sait. L'encyclique ne doit pas être confondue avec la bulle du pape ni d'ailleurs avec la mule du pape Boniface, un écrit d'Alphonse dans les lettres de son moulin.

Pendant ce temps, en Floride, les employés du ministère de la protection de l'environnement ne peuvent plus utiliser des termes tels que "réchauffement climatique" et "durabilité" dans leurs e-mails et rapports officiels, sous peine de sanctions graves. Le gouvernement ne croit pas au dérèglement climatique, il attend les cyclones de pied ferme.

Donc la lettre circulaire du pape ne pourra pas circuler au ministère 

scott-530x353.jpgOn se demande pourquoi le gouverneur de Floride, Rick Scott, [photo] garde un ministère de l'environnement. Il y a là des économies à faire. Pour éviter la prolifération des alligators, ils suffit d’envoyer des chasseurs bien armés.

Truchement : J'aime bien ce mot qui nous vient de l'arabe ترجمانturǧumān. C'était un traducteur à l'époque des croisades. Avant de s'estourbir, il arrivait que l'on cause.

Je sais que Bouddha n'est pas Dieu mais en extrême-orient il arrive d'en douter.

16:24 Publié dans Religion | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Bah, le gouvernement français qui a précédé l'actuel nous a bien pondu une équivalence pour le même sujet : Messire Sarkosy avait interdit que l'on parle du nucléaire lors de l'évènement sur l'environnement...
Comme quoi on se répète, on ricoche, on résonne...
;-)

Écrit par : Shirokuma | 17/03/2015

Je ne tiens pas à défendre Sarko mais il me semble que la censure n'est pas du même niveau. Chez nous, c'était ne pas mettre le nucléaire à l'agenda. En Floride il virent carrément les employés qui transgressent en utilisant le vocabulaire inadéquat et ils ont sans doute mis en place un Big Brother pour contrôler tout ça.

Écrit par : Joël | 17/03/2015

De toute façon, l'écologie politique est une sorte d'église ou de secte. Non ?

Écrit par : Pop | 19/03/2015

Les commentaires sont fermés.