Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2015

Onex

603px-Onex-coat_of_arms.svg.pngOnex est une petite ville du canton de Genève qui compte un peu plus de 18'000 habitants. La ville comptait moins de 2200 habitants dans les années 60, inutile d’expliquer le taux de croissance. La ville est reliée à Genève par le tram 14. A vol d’oiseau, si vous faites 4 kms au sud vous êtes à St Julien en Haute-Savoie, 6 kms au nord vous êtes à Ferney-Voltaire dans l’Ain.

La population compte un bon tiers d’étrangers, portugais, espagnol, italien et français etc... Plus de 20% de la population parle une autre langue que le français. Les stats sont ici. 

Dans les années 80, Onex était une ville dortoir. Ensuite, sous l’impulsion, entre autres, de René Longet, conseiller administratif et maire, la ville est devenue une ville plus agréable: « Onex, ville de progrès ».

Depuis, la ville a eu en pour maire, en 2013-2014, un certain Eric Stauffer du Mouvement des Citoyens Genevois. Les membres du MCG ont visiblement raté les cours d’histoire. Ils auraient pu y apprendre que Genève vit avec son arrière pays depuis bien longtemps jusqu’à ce qu’un certain Jean Calvin, un français, vienne y prêcher la réforme et qu’après Calvin, la Rome calviniste s’est repliée sur elle-même entourée de tous ces papistes*... Mais ce sont des genevois entreprenant et ouverts qui ont fait la richesse de cette ville. Des genevois souvent rejetés comme le furent Rousseau ou Henri Dunant le fondateur de la Croix Rouge.

canal_onex.jpg?itok=6RtUy8Zj

Bref à Onex, malgré ce qui est écrit sur l'affiche, le progrès en prend un sacré coup lorsque le long des rues on y placarde ces grandes affiches. Affiches mensongères. Il y a encore des frontaliers à Onex et la plupart des bus qui traversent la ville sont conduits par des frontaliers.

Sans compter le nombre de gens qui travaillent pour des entreprises genevoises sur Internet, ils peuvent être en Roumanie ou en Pologne, voire en Inde pour certains... Cela le MCG ne le contrôle pas, pourtant cela supprime chaque mois des emplois à Onex et dans tout le canton. On oublie le passé et on n'imagine pas l'avenir mais on est bien chez nous, c'est l'essentiel !

* A noter que dans la cathédrale de Genève qui est un temple protestant, il existe une plaque qui traite le pape d'antéchrist. Si vous lisez l'article Genève de l'Encyclopédie écrit par D'Alembert, peu soupçonné de papolâtrie vous trouvez : 

...cette expression que le fanatisme de la liberté & de la nouveauté s'est permise dans un siècle encore à demi-barbare, nous paraît peu digne aujourd'hui d'une ville aussi philosophe. Nous osons l'inviter à substituer à ce monument injurieux & grossier, une inscription plus vraie, plus noble, & plus simple. Pour les Catholiques, le pape est le chef de la véritable église, pour les Protestants sages & modérés, c'est un souverain qu'ils respectent comme prince sans lui obéir : mais dans un siècle tel que le nôtre il n'est plus l'antichrist pour personne.

Commentaires

Quel est cet arbre ?

Je suis un frontalier entre le Limousin et l'Aquitaine aux beaux jours. Mais ça ne va pas durer ! Peut-être que le chevreuils qui bouffent tout sauf la ronce, n'y trouveront plus un sanctuaire ?

Écrit par : Aredius | 15/03/2015

Il semble que l'arbre soit un aulne et que Stauffer se prenne pour le rois des... aulnes.
http://www.onex.ch/fr/onex-officiel/presentation/armoirie-521-7698

En fait un terrain planté d'aulnes est plutôt une aulnaie qu'une aulnée (onex se prononce onè comme on dit Chamoni ou Champé, le x est muet en arpitan, le z final aussi) ...

A ajouter à le bétulaie, hétraie...
http://perinet.blogspirit.com/archive/2003/09/27/quebec.html

Écrit par : Joël | 16/03/2015

Plus cela change, plus c’est la même chose… Avait dit Diderot (Jacques le Fataliste).

Pour le savoir, et se souvenir, il faut remplacer ‘Frontalier’ par ‘Juif’.

Que l’on décide de faire sans les frontaliers, c’est un choix de gestion.

Que l’on s’en glorifie au travers de ces affiches, c’est de l’Exclusion et incitation à celle-ci…

Avec les résultats que l’on connaît depuis longtemps mais que l’on aime à cultiver :
La Palestine, l’Irak-Syrie, l’Ukraine, etc. pour n’en citer que quelques-unes…

Le Sire Stauffer, un politicien, est décidément un homme de son temps
comme on disait chez-nous des gens qui ont trop chaud sous leur casquette, casque, chapeau ou turban !

Écrit par : Dan | 20/03/2015

Je ne crois pas que "plus ça change..." soit de Diderot, ça aurait pu mais c'est d'Alphonse Karr.
http://en.wiktionary.org/wiki/plus_%C3%A7a_change,_plus_c%27est_la_m%C3%AAme_chose

Quand on lit la bio de Stauffer on découvre qu'il traîne autant de casseroles que Sarko :

En 2003, il fait éclater une affaire de corruption concernant le gouvernement de la République de Maurice.

En 2009, il est interpellé par la police genevoise pour avoir roulé au guidon d'un scooter alors qu'il était sous le coup d'un retrait de permis de conduire.

En 2012, la chancellerie du canton de Genève, révèle qu'Éric Stauffer fait l'objet de onze procédures.

En 2013, il est condamné pour violation du secret de fonction.

En 2013, les plaintes réciproques entre Éric Stauffer et un vigile sont classées pour « torts partagés »

Écrit par : Joël | 21/03/2015

Les commentaires sont fermés.