Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2018

Annonay18-4

Trois films aujourd’hui dont 2 en compétition :

Braguino

France / Finlande – 2017 – 50 min – VO russe – ST français / Réalisé par Clément Cogitore / Documentaire. 

Au milieu de la taïga sibérienne, à 700 km du moindre village, se sont installées 2 familles, les Braguine et les Kiline. Aucune route ne mène là-bas. Seul un long voyage sur le fleuve Ienissei en bateau, puis en hélicoptère, permet de rejoindre Braguino. Elles y vivent en autarcie, selon leurs propres règles et principes. Au milieu du village : une barrière. Les deux familles refusent de se parler. Sur une île du fleuve, une autre communauté se construit : celle des enfants. Libre, imprévisible, farouche.  Entre la crainte de l’autre, des bêtes sauvages, et la joie offerte par l’immensité de la forêt, se joue ici un conte cruel dans lequel la tension et la peur dessinent la géographie d’un conflit ancestral.

Hum. Un pweu trop à la mode Strip-tease à mon goût. Quelques explications de plus ne m'auraient pas gênés.

Chez Pascale pour les commentaires plus avisés

La Tête à l’envers

Autriche / Allemagne – 2017 – 1h43 – VO allemande – ST français / Réalisé par Josef Hader /

Un célèbre critique musical est brutalement renvoyé de son journal. Le coup porté à son égo est tel qu’il perd tout sens de la mesure, cache la vérité à sa femme, et décide de se venger de son ancien employeur, d’une façon aussi abracadabrante qu’inefficace…

AVEC : Josef Hader, Pia Hierzegger, Jörg Hartmann, Georg Friedrich, Nora Von Waldstätten, Denis Moschitto, Murathan Muslu

Pour un fois un film comique qui obtiendra le prix ex-æquo. Très relaxant ! Chez Pascale.

Shuttle life

Malaisie – 2017 – 1h31 – VO chinoise – ST français / Réalisé par Tan Seng Kiat /

À Kuala Lumpur de nos jours, Qiang, un jeune homme d’une trentaine d’années, se démène pour s’occuper à la fois de sa mère qui souffre d’une maladie mentale et de Hui Shan, son adorable petite soeur de 5 ans. Un jour, un événement dramatique va le plonger dans l’enfer de la bureaucratie malaisienne.

AVEC : Jack Tan, Sylvia Chang, Angel Chan, Gan Mei Yan, Juztin Lan, Jack Yap

Un film Malaisien tourné en chinois (mandarin et cantonais avec un peu d'anglais). Un bon film triste mais bien fait, un réalisateur sympa. Chez Pascale.

08/02/2018

Annonay18 2

4 films en compétition aujourd'hui :

Miracle

Lituanie / Bulgarie / Pologne – 2017 – 1h31 – VO lituanienne – ST français / Réalisé par Egle Vertelyte /

Première française !

Irena est gérante d’une ferme collective d’élevage de porcs, dans un petit village lituanien au début des années 90. Après la chute de l’Union soviétique, le pays vient tout juste de regagner son indépendance, mais la période de transition amène tout le monde sur le chemin de la banqueroute. Irena a du mal à trouver une solution pour sauver la ferme et les emplois de ses ouvriers. Un beau jour, Bernardas, un séduisant investisseur américano-lituanien débarque et semble disposé à acheter la ferme et à les aider. Sa présence et l’espoir qu’il apporte avec lui sont très bien accueillis et changent la vie des habitants, mais Irena a de sérieux doutes sur la sincérité de ses intentions…

AVEC : Egle Mikulionyte, Vyto Ruginis, Andrius Bialobzeskis, Daniel Olbrychski, Valerijus Jevsejevas

J'ai bien aimé cette histoire écrite par une jeune lituanienne qui n'a évidemment pas vécu cette période mais qui a parlé avec ses parents et grands-parents nous a-t-elle dit. Chez Pascale  

Il Piu grande sogno

Italie – 2016 – 1h40 – VO italienne – ST français / Réalisé par Michele Vannucci /

Mirko est de retour chez lui après avoir passé 8 ans en prison. Il veut une seconde chance, un nouveau départ qui lui permettrait de tourner définitivement le dos à la violence et la criminalité. Il souhaite reconquérir le cœur de ses deux filles, reprendre son histoire avec sa femme et rendre sa propre vie plus positive. Une opportunité inespérée se présente lorsqu’il est élu président d’une association caritative de son quartier, une zone abandonnée de la banlieue de Rome.

AVEC : Mirko Frezza, Alessandro Borghi, Vittorio Viviani, Milena Mancini, Ivana Lotito, Ginevra De Carolis, Crystel Frezza

Film un peu trop tarabiscoté. Mirko dans son propre rôle. Le réalisateur a voulu éviter  le documentaire par des artifices qui rendent le film obscur parfois, y compris l'image. Chez Pascale qui a aimé et beaucoup parlé avec Mirko

Zagros

Belgique – 2017 – 1h42 – VO kurde, farsi et néerlandais  – ST français / Réalisé par Sahim Omar Kalifa /

Havin, la jeune femme de Zagros, un berger Kurde, est accusée d’adultère. Avec sa petite fille Rayhan, elle fuit du Kurdistan vers la Belgique. Convaincu de son innocence, Zagros décide de la rejoindre en Belgique pour y démarrer ensemble une nouvelle vie. Mais, à Bruxelles, il apparaît qu’Havin n’a pas dit toute la vérité et Zagros commence à douter. Il doit choisir entre son amour pour sa femme et l’honneur de sa famille. Un choix de plus en plus difficile qui va peu à peu faire sombrer Zagros dans le désespoir.

AVEC : Feyyaz Duman, Halima Ilter, Daria Hachem Mohamed Gulli, Brader Musiki, Suat Usta

Bon film bien fait, émouvant. Prix du public. Chez Pascale 4 étoiles

The Strange Ones

États-Unis – 2017 – 1h21 – VO anglaise – ST français / Réalisé par Christopher Radcliff et Lauren Wolkstein /

De mystérieux événements surviennent pendant le road trip de deux jeunes campeurs qui sillonnent les routes de campagne américaine. En apparence, tout a l’air normal, mais ce qui semblait être de simples vacances laisse bientôt place à un sombre tissu de secrets.

AVEC : James Freedson-Jackson, Alex Pettyfer, Emily Althaus, Gene Jones, Owen Campbell, Tobias Campbell, Marin Ireland

Un film complexe sur la maladie mentale. Quelle image est vraie et quelle image est une image mentale ? Devinette à la David Linch. Sans doute à voir plusieurs fois. Chez Pascale. 

Restaurant : Outre terre. Très bien !

07/02/2018

Annonay18 1

Arrivée à Annonay. Deux films aujourd'hui...

A Ciambra

Italie – 2017 – 1h58 – VO italienne – ST français / Réalisé par Jonas Carpignano /

Pio a 14 ans et veut grandir vite. Comme son grand frère Cosimo, il boit, fume et apprend l’art des petites arnaques de la rue. Et le jour où Cosimo n’est plus en mesure de veiller sur la famille, Pio va devoir prendre sa place. Mais ce rôle trop lourd pour lui va vite le dépasser et le mettre face à un choix déchirant.

AVEC : Pio Amato, Koudous Seihon, Damiano Amato, Iolanda Amato, Patrizia Amato

Film sombre dans le milieu Rom de Rome tourné trop près des gens. Sommes mitigés. 

Soleil battant

France – 2017 – 1h35 / Réalisé par Clara et Laura Laperrousaz /

Pour les vacances, Gabriel et Iris retournent dans une maison de famille au Portugal avec leurs filles Emma et Zoé, d’irrésistibles jumelles de 6 ans. Au cœur d’un paysage solaire, des baignades et des rires des petites, le passé du couple se réveille. Emma est dépassée par un secret trop grand pour elle, qu’elle n’a pas le droit de partager avec sa jumelle.

AVEC : Ana Girardot, Clément Roussier, Agathe Bonitzer, Océane et Margaux Le Caoussin

Les deux gamines sont à croquer. Premier film correct. Un peu long. Mais pourquoi les 2 réalisatrices éprouvent elles le besoin de parler, parler, parler sans laisser de place aux questions des spectateurs. 

13/12/2017

Les 9 films

 

 

35ème édition du Festival :

          du 2 au 12 février 2018

lettre d'infos - décembre 2017

Le Festival comporte chaque année une section compétitive de 9 premiers longs métrages de fiction inédits en salles, découvrez ci-dessous la sélection 2018 et le président du jury...

---

Les 9 films de la compétition 2018

Sélectionnés parmi les 200 premiers longs métrages reçus cette année, voici les 9 films de la compétition de la 35ème édition du Festival International du Premier Film d’Annonay : 9 films inédits dans les salles françaises, à découvrir en avant-première du 2 au 12 février à Annonay en présence de leurs réalisateurs, réalisatrices ou autres représentants ou représentantes...

• IL PIU GRANDE SOGNO de Michele Vannucci (Italie),

• LA FILLE ALLIGATOR de Felipe Bragança (Brésil),

• LA TÊTE À L’ENVERS de Josef Hader (Autriche/Allemagne),

• MIRACLE de Eglė Vertelytė (Lituanie/Bulgarie/Pologne),

• SHUTTLE LIFE de Tan Seng Kiat (Malaisie),

• THE GIANT de Johannes Nyholm (Suède),

• THE STRANGE ONES de Christopher Radcliff et Lauren Wolkstein (Etats-Unis),

• WINTER BROTHERS de Hlynur Palmason (Danemark/Islande)

• ZAGROS de Sahim Omar Kalifa (Belgique/Kurdistan).

---

Thierry Klifa, président du jury

Une des spécificités du Festival d'Annonay est son jury composé de personnes passionnées de cinéma, venues de toute la France, sélectionnées sur candidature et encadrées par un professionnel du cinéma...

Il avait réalisé LES YEUX DE SA MÈRE, il vient de signer TOUT NOUS SÉPARE, c'est le réalisateur Thierry Klifa qui présidera le jury de la 35ème édition du Festival...

Vous êtes cinéphile ? Nous attendons avec impatience vos candidatures, il vous faut nous envoyer votre autoportrait de spectateur ou spectatrice, format écrit (3 pages maxi), audio ou vidéo (3 minutes maxi).

Le jury s’engage à être présent à Annonay du jeudi 8 (début d’après-midi) au lundi 12 février 2018 (matin). La MJC d'Annonay organisatrice de cet événement prend en charge les frais de séjour (hébergement et repas) et de déplacements, modalités pratiques : par ici !

Merci d'avance si vous pouvez relayer cette information

et très bonne journée !

---
 

04/11/2017

Festival Annonay 2 au 12 février

Prochain Festival :

du 2 au 12 février 2018 - 35ème édition !

Vous voulez vivre une aventure cinéphile

hors du commun ?

Résultat de recherche d'images pour "à vos plumes"

Comment devenir jury ?

Le jury est composé de 6 à 8 personnes passionnées de cinéma sélectionnées sur candidature, qui sont accompagnées par 1 (voire 2) professionnel(s) du cinéma. Les différentes personnalités qui ont présidé le jury d’Annonay : Baya Kasmi, Michel Leclerc, Eric Guirado, Marianne Denicourt, Bernard Jeanjean, Raphaël Jacoulot, Nicolas Saada, Aurélia Georges, Solveig Anspach, Jérôme Boivin, Manuel Pradal, Sophie Fillières,Jean-Pierre Améris <3, Bernard Stora, Jean Marboeuf, Safy Nebbou, Serge Le Peron, Helma Sanders-Brahms, Jean-Pierre Denis, Jacques Fansten, Manuel Poirier…

Comment proposer sa candidature

Sous réserve que vous n’ayez pas déjà été jury du Festival International du Premier Film d’Annonay dans les 5 dernières années, il vous suffit de réaliser votre autoportrait de spectateur sur un support au choix :

  • un courrier (3 pages maxi)
  • une séquence vidéo ou audio (3 minutes maxi).

La MJC prend en charge les frais de séjour (hébergement et repas) et de déplacements : modalités pratiques ci-dessous. Nous attendons vos candidatures par voie postale ou électronique cinema@mjcannonay.org  jusqu’au 22 décembre

Avis aux amateurs !

Télécharger le tract de l’appel à jury pour notre édition 2018 : c’est ici !

Accueil des membres du jury – Modalités pratiques

06/04/2017

Beaune J3 et 4

Troisième jour. Encore trois films et dimanche le prix du sang neuf (premier film)

Encore un bon cru pour ce festival avec des films de qualité. Dommage que la violence et le sang limite la possibilité de les passer au Rouge et Noir. 

(Pour m'éviter du boulot je mets des liens sur l’excellent blog de Pascale Sur la route du cinéma. Si je n’ai pas mis de commentaire c’est que je suis plutôt d’accord avec elle.)

The lime House Golem de Juan Carlos Medina

Londres, 1880. Une série de meurtres secouent le quartier malfamé de Limehouse. Selon la rumeur, ces crimes ne peuvent avoir été perpétrés que par le Golem, une créature des légendes hébraïques d’Europe centrale. Scotland Yard envoie Kildare, l’un de ses meilleurs détectives, pour tenter de résoudre l’affaire. Un conte gothique, d’après le best-seller de Peter Ackroyd. On y voit le personnage de Leno qui était un vrai humoriste de l'époque victorienne et que Dickens félicita quand Leno était encore jeune. Atmosphère à la Dickens justement, un Londres sombre et sinistre.

Cold Hell de Stefan Ruzowitsky Allemagne - Autriche

Özge, une jeune femme d’origine turque, est chauffeur de taxi le jour ; le soir, elle suit des cours et pratique la boxe thaïe. Elle n’est guère bavarde et s’entraîne sans relâche. Un jour, elle est témoin d’un meurtre sauvage.

Mean Dreams de Nathan Morlando (compétition Sang Neuf)

Quand Jonas, le fils d’un fermier local âgé de quinze ans, rencontre Casey, sa nouvelle voisine du même âge, il en tombe immédiatement amoureux. Au fil de leur idylle, Jonas découvre les dangers et la violence du milieu familial dans lequel vit Casey. Il prend alors l’initiative de s’enfuir avec elle, après avoir volé un sac rempli de billets provenant du trafic de drogue orchestré par le père de Casey, un flic local corrompu. S'en suit une poursuite à l'issu que l'on présume mortelle.

Le dimanche :

Que dios nos perdon de Rodrigo Sorogoyen

À Madrid, durant l’été 2011. La crise économique ébranle la société et provoque la naissance du mouvement social 15-M, celui des Indignés. De surcroît, des milliers de pèlerins débarquent dans la capitale espagnole pour y accueillir le Pape.

C’est dans ce contexte que les policiers Alfaro et Velarde ont pour mission d’arrêter de manière « discrète » un assassin présumé. Mais la pression exercée et la course contre la montre leur feront prendre conscience d’une terrible vérité : dans quelle mesure sont-ils si différents du criminel qu’ils poursuivent ?

14:58 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |

31/03/2017

Beaune J2

Deuxième jour. Encore trois films.

(Pour m'éviter du boulot je mets des liens sur l’excellent blog de Pascale Sur la route du cinéma. Si je n’ai pas mis de commentaire c’est que je suis plutôt d’accord avec elle.)

Le Caire confidentiel (The Nile Hilton Incident) de Tariq Saleh

Avec Fares Fares (le département V) excellentissime.

Un peu avant les journées de la révolution place Tarir en 2011, on voit comment fonctionnait le népotisme et la corruption en Egypte sous Moubarak. Ce que la révolution voulait changer et que al-Sissi a remis au goût du jour sans laisser à personne le temps de respirer.

Il a obtenu le Grand Prix. Bravo pour le jury !

Strangled de Arpad Sopsits

Hongrie. Inspirée de faits réels, cette histoire dérangeante aux ramifications complexes a pour toile de fond l’univers non moins étouffant de la Hongrie sous l’ère communiste.

La colère d'un homme patient de Raul Arevalo - Espagne

Je suis un peu plus critique que Pascale. Le début est filmé caméra à l’épaule avec des cadrages pas terribles dans les trous de nez, assez fatigant. Ensuite ça va un peu mieux, on suit le héros qui fait toujours la gueule pour bien monter que 8 ans après c’est toujours pas passé. Musique un peu criarde.

Bref, j’ai trouvé ce film un peu faible et en dessous des films de la sélection et bien entendu il a obtenu deux prix, le prix spécial du jury et le prix de la Critique.

10:49 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |