Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2019

Annonay 2019 - 3

Quatre films en compétition aujourd'hui. Un bonne journée.

1454407309.jpgRespeto 1er film en compétition - Philippines

Manille, de nos jours. Hendrix rêve de gloire dans le milieu du hip-hop mais crime et pauvreté le maintiennent dans un cercle vicieux jusqu’à ce qu’il rencontre Doc, un vieux poète toujours hanté par les lois martiales du passé.

On plonge d'entrée dans le coeur de Manille, la misère, la violence. Violence des battles de slam déclamé dans une enceinte sans gradins. On peine un peu à suivre le texte déclamé à toute vitesse. Deux personnages principaux, Hendrix, accompagné de ses deux amis et un vieil homme, poète. Le vieil homme raconte la torture sous Marcos mais bien sûr cela fait le lien avec l'actuel président Dutertre, un Hitler comique.

Il y a mille choses, mille détails dans ce film vivant, chaleureux, énergique. Il y a la  dont on sort rassuré de retrouver la lumière du soleil, mais triste et révolté de quitter des jeunes gens face à un avenir plus qu'incertain. Alors que les meurtres extrajudiciaires font rage sous le règne du président actuel des Philippines, Duterte, ce film nous rappelle l’importante dimension politique du hip-hop.

R&N : Oui

Comme Pascale, c'est mon film favori dans la sélection.

731279168.jpgJusqu'à la fin des temps Film algérien

Ali, fossoyeur septuagénaire et gardien du cimetière de Sidi Boulekbour, et Djoher, veuve septuagénaire également qui visite pour la première fois ce cimetière pour se recueillir sur la tombe de sa sœur.

Un peu curieux l'idée de faire un film dans un cimetière mais on s'attache très vite aux personnages de ce monde un peu fermé. L'imam, Ali le fossoyeur, l'assistant qui veut monter une sorte d'agence de pompes funèbres (qui n'existe pas en Algérie, dixit la réalisatrice) et aussi Djoher, femme antipathique au départ qui va s'adoucir au fur et à mesure que s'affirme la relation avec Ali.  R&N : Oui

2107853178.jpgBitter Flowers  Belgique

Lina, une jeune femme ambitieuse, laisse son mari et son fils en Chine pour partir à Paris afin de leur assurer un avenir meilleur. Mais une fois en Europe rien ne se passe comme prévu et elle s’enferme dans un monde de mensonges pour ne pas abandonner son rêve.

Le réalisateur, ancien documentariste, qui parle chinois nous a expliqué le genèse du film par sa rencontre à Paris de ses femmes du nord de la chine (Dongbei) venues dans l'eldorado européen et qui vont n'avoir d'autre choix que de se prostituer. Elles envoient de grosses sommes d'argent à leurs familles. Mais à quel prix ! Le tour de force est de ne jamais tomber dans le misérabilisme. Malgré l'ignominie de ce qu'elles vivent, elles restent dignes et combatives. Passent des appels vers chez elles et sourient, mentent, cachent la honte de leurs désillusions. Un beau film. R&N : Oui

139389012.jpgPour vivre heureux Deuxième film belge

Amel et Mashir, deux jeunes bruxellois, s’aiment en secret. Ni leurs parents, ni leurs amis ne se doutent de leur relation et encore moins de leur projet de passer l’été ensemble à Londres. Le jour où la famille de Mashir décide de le marier à sa cousine Noor, qui est aussi l’amie d’Amel, c’est tout leur monde qui s’écroule. Comment pourront-ils sauver leur amour sans faire souffrir tous ceux qui les entourent ?

Un sujet que l'on a déjà vu mais très bien traité. Des acteurs non professionnels à part Amel, jouée par la très belle Sofia Lesaffre présente à Annonay avec un des deux réalisateurs. L'idée des filles qui sont amies et fréquente le même lycée rend le film plus passionnant. R&N : Oui

Commentaires

Les 4 sont formidables oui... Respeto en tête.

Écrit par : Pascale | 27/02/2019

Écrire un commentaire