Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2015

Beaune J4

beaune_fr.jpg

Deux films aujourd'hui et fin du festival avec Pascale qui doit encore voir Victoria après le casse-croute. Un bon cru ce festival. A refaire !

THE INTRUDER (Infiltrant)

Né aux Pays-Bas d’un père marocain et d’une mère hollandaise, et fraîchement diplômé de l’école de Police, Samir souhaite faire bonne impression auprès de ses supérieurs. En acceptant d’infiltrer une famille marocaine mêlée au trafic de drogue, il tient là l’occasion de faire ses preuves. Accueilli et rapidement accepté par le clan, Samir y trouve ce qui lui a finalement toujours manqué : la sensation d’appartenir à une vraie famille.

 

Pas-Bas – 1 :36 Un bon film sur le sujet de l’infiltration d'un flic chez des gangsters, tous marocains.

LIFE ETERNAL (Prix Sang neuf)

Brenner retourne à Graz, la ville où il a grandi. Il y retrouve ses anciens amis, son ancienne fiancée et les mauvais souvenirs de ce qui est resté comme une grave erreur de jeunesse. Un coup de feu à la tête manque alors de le tuer… À son réveil du coma dans lequel il a été plongé, il entreprend de retrouver la personne qui aurait essayé de le tuer. Son entourage soutient néanmoins qu’il est lui seul responsable de cet acte… Et personne d’autre.

Autrichien – 2 :02 Une intrigue en flash back étonnante. Des personnages attachants. Un très bon film. 

21:53 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

28/03/2015

Beaune J3

beaune_fr.jpg

Deux films seulement aujourd'hui, entrecoupés d'un repas à l'excellente Ciboulette avec la non moins excellente Pascale qui a contribué à notre venue à Beaune ce haut lieu de vinasse délice des dieux, pinot rouge, chardonnay blanc et films noirs. Après le repas, elle nous entraîne dans un autre lieu de perdition, la librairie-œnothèque en face des Hospices. A noter dans le carnet de tous les amateurs de livres ou de vins qui passent par ici. Je reviendrai demain pour acheter le premier tome des gouttes de Dieu. un manga en 44 volumes...

Les films: 

HYENA (prix du jury ex-aequo)

L’officier de police Michael Logan est doté d’une personnalité complexe où se mélangent alcoolisme et corruption. L’univers sinistre dans lequel il évolue est en pleine mutation, en raison de l’arrivée massive à Londres de gangsters albanais sans scrupules qui menacent de bouleverser la scène locale du crime.

Film anglais de 1 :48. Très violent, beaucoup d’hémoglobine. On se laisse bien prendre par cette histoire de policiers ripous.

Palmarès en salle 2 suivi de... 

LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V : PROFANATION

Un peu long. 2 heures. Plus difficile à suivre que le premier mais quand même du grand cinéma.

18:38 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

27/03/2015

Beaune J2

beaune_fr.jpg

Grosse journée avec 5 films en commençant par le grand prix Victoria. Par chance il ne pleut pas. On a sorti les vélos, pour contourner la ville c'est pratique.

VICTORIA

5h42. Berlin. Sortie de boîte de nuit, Victoria rencontre Sonne et ses complices. Emportée par l’alcool, l’adrénaline, l’aventure et la fureur de vivre, elle décide de les suivre tout au long de la nuit, prête à dépasser ses limites pour partager avec eux l’expérience de la transgression…

Un  film allemand de 2 :20 tourné en un seul plan séquence à partir de 5:42 bien sûr. Tout le monde parlait de l’exploit technique, nous nous sommes plutôt ennuyés la moitié du temps. La caméra bouge beaucoup, forcément. Pour l’autre moitié, c’est assez passionnant et la performance d’actrice est exceptionnelle. 

Est-ce que le fait que Guernica soit peint sur une toile comme-ci ou comme-ça en un laps de temps de X vous importe vraiment ? Les monochromes ont permis à Alphonse Allais de rester dans l'histoire de la peinture. Sera-ce le cas pour ce film ?

Victoria-2yp0m26b3wvpxuikj1dg5m.jpg

CORRUPTION 2 – LE SANG DES BRAVES

Déterminé à faire tomber l’un des plus importants syndicats du crime du pays, Hannes, l’ambitieux chef du département des Affaires intérieures de la police de Reykjavik, décide d’ouvrir une enquête sur l’un de ses lieutenants qu’un ex-baron du crime, aujourd’hui derrière les barreaux, a dénoncé comme étant particulièrement corrompu.

Islandais – 1 :36 Encore un film avec des flics ripous et même la police dans son entier. Se laisse bien voir. Assez violent. Le synopsis ne semble pas vraiment correspondre. Il me semble bien avoir vu une autre histoire. Je n'arrive pas à la reconstituer correctement. Pas inoubliable donc.

LES ENQUÊTES DU DÉPARTEMENT V : MISÉRICORDE

Après une bavure qui coûte la vie à l’un de ses collègues et laisse son meilleur ami paralysé, l’inspecteur Carl Mørck a presque tout perdu. Mis sur la touche, privé du droit d’enquêter, il est chargé d’archiver les vieux dossiers du commissariat avec Assad, l’assistant d’origine syrienne qui lui est imposé.Mais très vite, les deux policiers désobéissent à leur supérieur et rouvrent une enquête jamais résolue : celle de la disparition mystérieuse d’une jeune politicienne prometteuse survenue cinq ans auparavant.C’est la naissance du Département V avec sa toute première enquête…

Premier de deux films danois réalisés par un des scénaristes de BORGEN et Millénium. Deux bons noirs plutôt violents. 1 :37. Superbe intrigue. J’ai bien aimé celui-ci un peu moins l'autre. 

JAMAIS DE LA VIE

Franck, 52 ans, est gardien de nuit dans un centre commercial de banlieue.Il y a dix ans, il était ouvrier spécialisé et délégué syndical, toujours sur le pont, toujours prêt au combat. Aujourd’hui, il est le spectateur résigné de sa vie, et il s’ennuie.

Film français de Pierre Jolivet avec un Olivier Gourmet excellent. Plus un film social que policier. On a bien aimé quand même.

Jamais-2yo5cql51pbhwn37nimb62.jpg

MARSHLAND Prix spécial police et prix de la critique

Dans l’Espagne post-franquiste des années 1980, deux flics que tout oppose sont envoyés dans une petite ville d’Andalousie pour enquêter sur l’assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales.

Espagnol 1 :45 Un très bon film très esthétique qui montre la rivalité des deux flics que tout oppose, un franquiste et un très à gauche, un sobre l'autre pas... On l’a vu à 22 heures 30 après une journée trop chargée. On le reverrait bien dans de meilleures conditions.

islapavilia.com_.jpg

 

18:33 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1)

26/03/2015

Beaune J1

beaune_fr.jpg

Beaucoup de bons films noirs au festival de Beaune... mais la vie de festivaliers n’est pas si facile (même si ce festival est génial :-). Il y a six salles. File d’attentes sous la pluie. Avec les accréditations on a accès à deux salles avec priorité, venir une demi-heure avant quand même. Il y a les VIPs, les accréditations et le bas peuple. Quand les membres du jury s’attardent devant leur verres de Bourgogne les horaires sont décalés. 

Pour les autres salles venir encore plus tôt et risquer de se faire jeter à la fin d’une longue attente humide parce que trop de monde. Pour la soirée des prix, c’est sur invitations mais on a réussi à s’infiltrer dans la seconde salle où on avait la retransmission des festivités, maire, jurys… Morgnaffes de singe. A part ça, c'était super !

Arrivée à Beaune un peu en retard ce jeudi. On ne pourra voir que deux films aujourd'hui. 

CRUEL

"De nos jours, dans une grande ville française. Pierre Tardieu est travailleur intérimaire.Il vit dans une vieille maison avec son père, malade.Personne n’a conscience de son existence. Pierre tombe amoureux. Pierre est un tueur en série."

Premier Film dans la section Sang Neuf. Film Français 1 :48 Un bon film avec un acteur principal qui incarne très bien ce serial killer pas totalement antipathique. On ne s’ennuie pas.

Cruel-2youbuccoegnpkt1w4jdoq.jpg

UNE SECONDE CHANCE (prix du jury ex-aequo)

Chance-2yo5cptzfnwwd413w23eve.jpgPoliciers et amis, Andreas et Simon ont pourtant des vies bien différentes. Alors qu’Andreas vit une vie simple avec sa femme et son fils, Simon, qui vient de divorcer, passe la plus grande partie de son temps au bar du coin. Tout va changer quand ils vont devoir intervenir chez un couple de junkies en pleine dispute. Andreas trouve dans l’appartement le bébé du couple et se retrouve alors face à un dilemme…

Film danois 1 :45 Un très bon film. Les gens rencontrés ont, comme nous, beaucoup aimé. Le coup de cœur.

17:19 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (2)

21/03/2015

Films

Quelques films vus récemment au Rouge et Noir.

On a revu les très beau Timbuktu d'Abderhamane Sissako.

timbuktu-abderrahmane-sissako-le-pacte.jpg

On a pas été emballé par le dernier opus de Clint Eastwood « American Snipper » qu’on a trouvé un peu trop éprouvant, trop guerrier et très… américain

Mitigé, quoique plus enthousiaste pour Birdman. J’ai quand même pensé que c’était mieux que Catherine ne soit pas venuE. Le rythme est effréné. Pas mal de scènes fantasmées. 

Emballés par un « vieux » Polansky de 2010, Gost Writer. Une petite merveille de construction. Traité en film policier dans le monde de la politique… A revoir en DVD tellement c’est bien.

Contents d'avoir vu « Imitation games » sur la vie d’Alan Turing. L’inventeur de l’ordinateur à la suite de Pascal et Charles Babbage. Il imagina la Machine de Turing universelle. Bien joué un peu trop 

On s'est ennuyé dans le film franco-norvégien 1001 grammes. Quelques belles scènes à sauver. Et puis toujours sensible à cette citation tirée d'Aragon, "Le temps d'apprendre à vivre, il est déjà trop tard".

Interprétation magique par Barbara :

18:50 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (7)