Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2013

Scalp

?c=isi&im=%2F9974%2F81559974%2Fpics%2F3109122497_1_3_dHe4mIeH.jpg&w=400L’homme voyageur s’est fait scalper par un grand sorcier. Normalement le sorcier ne scalpe pas. La scalpation est l’affaire des guerriers. La valeur du peau-rouge se mesure au nombre de scalps récoltés.

Le scalp peut être pris sur un ennemi mort ou vivant, peu importe. Ce qui compte c’est le trophée.

Dans le cas de notre voyageur, c’est le sorcier de Dijon qui a marqué un point.

 

En fait, le découpage du scalp ne remonte pas au amérindiens et encore moins à la chirurgie moderne appliquée à notre ami voyageur. Cette sympathique coutume remonte aux Scythes. C’est du moins ce que nous narre Hérodote qui est quand même le papa de l’histoire et même de la géographie et donc le saint patron du voyageur.

Voici ce qu’il nous rapporte dans son Histoires au livre 4, chapitre 64 : « Quant à la guerre, voici les usages qu'ils observent. Un Scythe boit du sang du premier homme qu'il renverse, coupe la tête à tous ceux qu'il tue dans les combats, et la porte au roi. (…) Pour écorcher une tête, le Scythe fait d'abord une incision à l'entour, vers les oreilles, et, la prenant par le haut, il en arrache la peau en la secouant. Il pétrit ensuite cette peau entre ses mains, après en avoir enlevé toute la chair avec une côte de bœuf ; et, quand il l'a bien amollie, il s'en sert comme d'une serviette. Il la suspend à la bride du cheval qu'il monte, et s'en fait honneur : car plus un Scythe peut avoir de ces sortes de serviettes, plus il est estimé vaillant et courageux. Il s'en trouve beaucoup qui cousent ensemble des peaux humaines, comme des capes de berger, et qui s'en font des vêtements.

pt17298.jpgLes amers indiens avaient donc tout appris des scythes qui pourtant vivaient au Kirghizstan sur la route de la soie. A noter que l'homme kirghize protège habilement son scalp [photo].

A noter encore que français et anglais du nouveau monde, toujours avides de progrès, offraient, eux aussi, des primes élevées en récompenses des scalps ennemis.

Par contre, ils gardaient la côte de bœuf pour le barbecue.

15/04/2013

Cochabamba

220px-Cristo_de_la_Concordia_02.jpgCochabamba est la troisième ville de Bolivie, c’est aussi le siège du parlement de l’UNASUR – l’union de tous les pays d’Amérique du Sud.

Le nom de la ville vient du quechua Qocha Pampa, le marécage (qocha étendue d'eau et pampa plaine). C'était à l'origine le nom du quartier insalubre où vivait la population purement quechuaphone.

La ville est connue pour son Christ Rédempteur, un poil plus haut que celui de Rio.

Située dans une vallée fertile à plus de 2 500 m d'altitude, La ville jouit d'un climat tempéré très agréable.

Cochabamba est connue comme la capitale gastronomique de la Bolivie. Une des meilleures universités publiques de Bolivie, la Universidad Mayor de San Simón, se trouve à Cochabamba.

Ectac_Meme-la-pluie-Film-de-Iciar-Bollain_03.jpgElle a aussi fait la une pour la guerre de l’eau, début 2000. Une belle bataille des pauvres contre le libéralisme effréné et sa volonté de faire de toute chose une marchandise profitable pour quelques uns.

Iciar Bollain en a fait un très beau film Tambien la lluvia, en français Même la pluie, film qui raconte l'histoire de réalisateurs venus tourner en Bolivie un film sur la colonisation par les conquistadores et pris dans la tourmente de la Guerre de l'Eau.

A propos de libéralisme effréné, n'oubliez pas de signer la pétition contre la prétention de Monsanto de s'approprier des brevets sur notre nourriture. C'est ici

Cette firme sans scrupule essaye de breveter plusieurs variétés de nos fruits et légumes de tous les jours comme les concombres, les brocolis et les melons, ce qui revient potentiellement à forcer les agriculteurs à payer pour les graines ou les exposer au risque d'être poursuivis en justice.

09/03/2013

Altaï

Dans la série, il n'y a pas qu'Israël et la Palestine sur terre... 

790px-Siberia-FederalSubjects.pngLa Sibérie est la partie asiatique de la Russie qui est grande comme 24 fois le France. On imagine la Sibérie très au nord mais Vladivostok est à la même latitude que Florence, Marseille, La Corogne ou Boston. Vladivostok fait partie du Kraï de Primorié (région maritime). Un Kraï n’est pas différent d’un oblast qui est lui-même une république. J'ai parlé ici de l’Oblast sibérien de l’Amour.

Il existe une autre région en Sibérie qui est très au sud, la république de l’Altaï dont la capitale est Gorno-Altaïsk, qui se dit Tououlou Altaï en langue altaï car l’altaï est aussi une langue. Histoire de perdre un peu mes lecteur, j’ajouterai que l’Altaï est en plus une chaine de montagne qui culmine dans les monts Katoun (Катунский хребет) au centre de l'Altaï en république de l'Altaï (Russie), une chaîne qui s'étend sur une longueur de 150 kilomètres. Son sommet le plus élevé est le mont Béloukha qui culmine à 4 506 mètres d'altitude.

800px-Map_of-03%29.svg.pngPour ceux qui ont suivi, je les remercie et j’ajouterai que la république de l’Altaï ne doit pas être confondu avec son voisin le Kraï de l’Altaï, que les deux font partie une petite partie du le district fédéral sibérien (en russe : Сибирский федеральный округ, Sibirski federalny okroug), qui est en rouge foncé sur la carte du haut et qui est l'un des huit districts fédéraux de Russie. Le district fédéral sibérien (seulement 10 fois la France) occupe une position centrale parmi les trois districts fédéraux situés en Asie, mais ne doit pas être confondu avec la Sibérie qui constitue justement l'entiereté du territoire russe asiatique. Son centre administratif (au district fédéral en rouge foncé sur la carte du haut) est Novossibirsk.

800px-Altaissia.svg.png Pour revenir au Kraï de l’Altaï (ne pas confondre avec la république… le kraï est le confetti au nord-ouest de la république en rose sur la carte du milieu et en rouge ici) contrairement au kraï maritime de Primorié, c’est un des points les plus continentaux du globe. Loin de tous les océans, toutes les mers… Pour preuve, l’écart de température entre janvier et juillet dans la capitale Barnaoul peut atteindre 88,2 °C. Ceci dit, l’endroit est très touristique. Avant de partir renseignez vous sur le climat. Quelques données tirées de Wikipedia pour préparer votre voyage : 

·                    Température record la plus froide : -48,2 °C (janvier 2001)

·                    Température record la plus chaude : 40 °C (juillet 2012)

·                    Nombre moyen de jours avec présence de neige dans l'année : 108

·                    Nombre moyen de jours de pluie dans l'année : 89

·                    Nombre moyen de jours avec de l'orage dans l'année : 26

·                    Nombre moyen de jours avec tempête de neige dans l'année : 36

08/03/2013

Chavez

Obsèques d'Hugo Chavez...

2073527_fernandez-mujica-morales-chavez.jpg

Quasiment tous les présidents latino-américains :

Henrique Pena-Nieto du Mexique, Dilma Rousseff du Brésil (accompagnée par Lula), Evo Morales de Bolivie, Jose Mujica d’Uuguay , Juan Manuel Santos de Colombie, Sebastian Piñera du Chili, Rafael Correa d’Equateur, Cristina Kirchner d'Argentine, Michel Martelly et Laurent Lamothe, président et Premier ministre d'Haïti, Raul Castro de Cuba, Daniel Ortaga du Nicaragua, Ollanta Humala  du Pérou, Ricardo Martinelli du Panama, Mauricio Funes du Salvador, Otto Perez du Guatemala et...

pas d'Européens à part le prince Felipe (l’héritier du trône espagnol)

Et nous on envoie Victorin Lurel ministre des Outre-mer. Que celui qui connaissait Victorin Lurel lève le doigt. Certes, on peut discuter des idées de Chavez, n’empêche qu’on ne peut pas douter de sa volonté de combatre le capitalisme dans sa version la plus sauvage.

On peut, à la rigueur, comprendre que Hollande n’ait pas trop envie de se montrer aux côté du Biélorusse Alexander Loukatchenko ou de l’Iranien Mahmoud Ahmadinedjad, n’empêche qu’à côté des présidents sud américains et de Felipe d'Espagne, j’aurai bien aimé voir au moins Fabius sinon Ayrault pour montrer qu’il y a encore une goutte de vin socialiste dans l’eau libérale de ceux qui nous gouvernent, ne pas laisser tout le tonneau à Mélenchon-chon. Je sais, je sais… il me faut quitter mes illusions. J'ai un peu de peine à m'en débarrasser. Je crois encore que les riches sont trop riches...

A la mémoire d’Hugo Chavez, voici un discours prononcé lors du sommet de Copenhague, où celui-ci cite le livre d’Hervé Kempf «Comment les riches détruisent la planète » c'est à 7 minutes 57


Chavez à Copenhague 1/2 Sous-titré fr par librepenseur007

26/12/2012

Saint Barth

Pratiques les pages d’homonymie de Wikipedia.

Aujourd’hui, je tombe sur Saint Barthélemy

Saint Barthélemy est un des douze apôtres. C’est assez incroyable tout ce que l’on prête comme aventure à ces pauvres pécheurs du lac de Tibériade. Barthélemy aurait évangélisé l’Arabie, la Perse, l’Inde et même le Kurdistan.

Il eut une fin de vie difficile dans la ville arménienne d’Albane où il fut crucifié, puis noyé, écorché vif et enfin décapité. Sur les représentations, Barthélemy porte la dépouille de sa propre peau et il tient en main le grand couteau qui servit à ce supplice. Ensuite ses restes (pas ces cendres car il ne fut pas brûlé) furent transférée à Lipari (îles éoliennes) au pied du Stromboli. Des reliques de l'apôtre sont préservées sous l'autel principal de la basilique Saint-Barthélemy-en-l'Île, sur l'île tiberine, à Rome. Aussi appellé Nathanaël, sa tête est vénérée à Toulouse et l'un de ses bras à Canterbury. On ne sait pas où est passé le couteau.

436px-Last_judgement.jpg

Barthélemy se dépeçant lui-même. Jugement dernier de Michel-Ange. Chapelle Sixtine.

La Saint Barthémy est aussi un massacre de protestants déclenché à Paris par Charles IX et sa mère la très catholique Catherine de Médicis, le 24 août 1572, prolongé pendant plusieurs jours dans la capitale, puis étendu aux villes de province durant les semaines suivantes.

Bilan : 10 à 30 mille morts.

j2044.jpg

Illustration Pascal Margat

Saint Barthélemy est aussi une île française des Antilles qui est un paradis fiscal pour un certain nombre de nos compatriotes fortunés, dont notre Johnny Hallyday national. Difficile de comprendre le statut exact de cette île qui, en 2012, a voté à 82,7% en faveur de Sarkozy, c’est-à-dire dans le sens des ses intérêts bien compris puisque le 15 juillet 2007, soit deux mois après l’arrivée de Sarko, Saint Bath est devenu officiellement collectivité d'outre-mer

eden-rock-hotels.jpg

« La nouvelle collectivité ayant opté pour sa sortie du territoire de l’Union européenne (tout en conservant les droits relatifs à la citoyenneté européenne et à l’utilisation de l’euro comme monnaie ayant cours légal), le 10 octobre 2010Le Conseil Européen a approuvé l’évolution, dès le 1er janvier 2012, du statut européen de l'île vers celui des pays et territoires d’outre-mer (PTOM) »

Un pied dehors et un dedans, citoyens et pas citoyens, elle est pas belle la vie dans ces petits paradis des carraïbes ?