Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2013

Pointe de Vélan

 velan.jpgPointe de Vélan (1784m)

Ne pas confondre avec le Mont Vélan (3727 mètre)  non loin du Mt Blanc, une toute autre rando… ni avec la dent du Vélan (2059) non loin des Cornettes de Bise sur la frontière suisse.

En voiture, de Faverges, direction du Col de Tamié. 700 m plus loin bifurquer à droite vers Le Villaret puis le hameau de Glaise. Poursuivre encore sur 2 km jusqu’au lieudit St-Ruph alt 891m. Un petit parking se trouve juste avant la maison forestière ONF.

Plusieurs montées possibles toujours par un chemin bien raide jusque vers l’altitude 1100m. Sur une bonne piste, on trouve un mausolée assez curieux commémorant la résistance.

 Ensuite, suivant le sentier choisi, on fait un bout à plat jusqu’au Chalet de la Servaz (dites Serve, on est en Savoie et même dans la yaute)  1441 m. ( gîte d’étape de 19 places - vente de fromages de chèvres ). De là, on monte dans les champs sur un chemin pas trop conseillé par temps de pluie. Un peu pentu pour sujet au vertige.

4580986.jpgBelles perspectives sur la Sambuy, le Trélod et l'Arcalod tout proches ainsi que sur le lac d'Annecy (les deux lacs), les Bornes et les Aravis.

Du coup, vu le chemin de montée on est redescendu par l’arête, un chemin de chèvres, tout aussi pentu, mais au milieu des arbres en style accrobranche facile. Par temps sec, pas beaucoup de risque sur le chemin normal.

Dénivelé, 900 mètres environ. Ciel bleu, temps superbe. Pas tellement dans le temps du topo (6 heures) pour cause d'accro-branche mais pas d'arrivée à la frontale. Mimi, Lulu, Cath et moi.

La phrase du jour par Mimi dans la phase accrobranche "Jusqu'à quand Mermet, tu vas m'entrainer dans des truc pareils ?". Mermet, 70 ans, rigole, un rire qui dit "Le plus longtemps possible !"

18:30 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0)

07/09/2012

Charvin

950810_Charvin_dMandallaz_5.jpgDépart de La Savatte, René et moi.


Après des chemins jeepables qui déservent des chalets d’alpage  on attaque une montée assez raide qui va au sommet... Mais, ce serait trop facile, donc on bifurque à gauche pour atteindre le col de Porthets. Légère descente et traversée vers le lac.  

10_goenne2174.jpg Pour se mettre en jambe, on grimpe sur la Gouenne (grenouille en arpitan), un petit sommet 170 mètres en dessus du lac (photo). A la descente, on se retrouve de l’autre côté du lac et prêts pour l’arête. Une arête bien équipé de cables. Terrain gras au départ. Un peu de gaz ici ou là. Des vues plongeante sur Ugine... les Aravis, le Mont-blanc, Croise Bolet…

 

Deux mètres sous le sommet, casse-croute à l’abri du vent. Vue côté Tournette-Parmelan et le reste en se retournant. Il fait beau, même en plaine. Redescente par la voie habituelle pentue et bien grasse. 900 mètres de descente en une heure.


1250 mètres de dénivelé positif dans la journée…

On baisse conclut René devant la bière :-) 

22:30 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0)

05/09/2012

Trou de la Chapelle

49091153.jpg

Non loin de la Tournette, Patrick a entendu parler d’un trou qui permet de traverser la dent du Cruet, une dent creuse donc. Voilà qui est bien intriguant.


Nous voici donc au cimetière de Morette, les trois du lundi plus Raymond. On monte rapidement, comme d’hab, et on rate le départ du trou. Qu’à cela ne tienne, on grimpe au col des frètes puis à la pointe de Talamarche où le soleil est au rendez-vous. Mêmes nuages que lundi jusqu'à 1400 environ. On grignote et on redescend pour trouver le départ du trou.

 

Montée raide sur un sentier à peine tracé et furtivement balisé pour atteindre une corde. On grimpe, en partie à la force des bras, c’est raide et surtout c’est gras. Les cordes succédent aux cordes… toujours pas de trou. Puis plus de corde, on part en vire... Puis de nouveau une corde qui part à plat. Je met la longe préparée par René et me mousquetonne. C'est mieux.


PA160022.JPG

Et hop, un petit coup d’accrobranche dans la falaise. et on arrive enfin... au sommet. Aurait on raté le trou ? 

On suit le chemin et on tombe enfin sur le trou. Tout contents, on allume nos frontales. A peine nécéssaires, la grotte n'est pas très longue. mais l’endroit est saisissant. Très Indiana Jones...


Vers la sortie un immense érable s’est installé en quête de lumière sur le trou de gauche. C’est magique. Paraît que de l’autre coté de la montagne, ce sont des paturages.


Hum, un peu raide les paturages au début… Terrain encore gras. Faut être super attentifs, le vide n’est pas loin. Deux virages et enfin on respire. On boit le pastis au chalet de l’aulp riant dessous (un bien beau nom) on mange puis on descend sur Alex en se perdant, « sans GPS on n’aurait pas su qu’on était perdu » remarque Patrick. A Alex, on a laissé une voiture. Une balade très belle et originale. Conseillée par terrain plus sec.


Total 1450 mètres de dénivelé.

 

22:14 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0)

03/09/2012

Tournette

LaTournette-scrambling.jpgTournette depuis Montremont.

Juste avant d'enter à Thônes on prend la route à droite en direction de Montremont. Du parking terminus de la route goudronnée (alt 824m) nous débutons cette balade, René, Patrick et moi. Il est 8 heures et quelque.

On commence par un petit supplément sur la voie de descente avant de trouver la montée bien raide en direction du Col des Nantets (1426 m) que nous rejoignons donc assez vite. Vers les 9 heures, on se fait engueler par un quad (d'alpagiste) qui descend et nous reproche d'être rangés du mauvais côté. Il ne peut pas prendre son virage assez vite. La pente est raide et caillouteuse. Petite descente d’une centaine de mètres de dénivelée qui nous permet de souffler avant de remonter sur le chalet de l’Aulp (1424 m). Itinéraire ici.

Nous nous trouvons sur l’itinéraire classique que nous suivons jusqu’aux ruines du Casset. Patrick nous entraîne sur un raccourci (une sente) sans aucune indication mais bien visible tant sur le terrain que sur la carte, René suit bien sûr, toujours prêt pour les surprises. Je suis moins enthousiaste.

 

Ce sentier est en partie équipé dans quelques endroits un peu délicats. Le terrain est mouillé, passages rocheux glissants, il a neigé deux jours avant, pas trop conseillé, mais quand on part avec des montagnard, faut savoir ce qu’on veut… Je choppe des crampes, je bois et teste le Cuprum metallicum, ça marche !

 

arton808-f5768.jpgAprès le Col du Varo (2151 m) on rejoint l’itinéraire classique, lui aussi en partie équipé. Ne reste plus qu’à grimper sur le fauteuil de la Tournette avec chaînes et échelle. Là-haut, casse-croûte avec vue panoramique sur les sommets de plus de 1400 mètres, le bas est dans la peuffe. On est seuls sur le gros caillou.

 

Après avoir mangé, nous attaquons la descente en direction du Col des Frêtes du Rosairy (1753 m) et basculons, sous l’œil amusé de bouquetins (et même un chamois) sur l’autre versant pour une très longue descente. En raison de la raideur du terrain, le sentier ne perd que très peu de dénivelé entre chaque virage. On observe intrigués un sentier dans le rocher qui paraît encore plus pentu que notre prairie déjà raide (connaissez-vous ce chemin taillé dans le roc ?). A mi-pente un petit abri-refuge de l’ONF au lieu dit Varos.

 

On croise aussi le vargne de Varos qui n’est d’autre qu’un gros sapin blanc (Abies alba) parfois appelé Sapin de Normandie, Sapin de croix (Bretagne), Sapin des Vosges, Sapin noir, Sapin à feuilles d’if, ainsi que Vuargne, Ouargne ou Warne (Haute Savoie et Suisse), et plus rarement Sapin argenté. C'est une essence importante pour la foresterie en Europe (merci René pour la recherche). Patois arpitan voirgne, vouargno, vouairgno, du gaulois varno, « sapin », celtique vuarnia, « résineux ». A noter que Varosse est un terme patois pour l’aulne.

 

Total avec les détours 1750 mètres de dénivelé.

21:18 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0)

17/08/2012

Croisse Baulet

Accés depuis Mégève en direction du Jaillet. Passage au col du Jaillet et montée au petit Croisss Baulet puis 80 mètres de descente et montée en plain champs au grand Croisse Baulet. Vue superbe sur la chaîne du Mont Blanc et sur les Aravis.

Petit_Croisse_Baulet_14980.jpg

010813_CroisBaulet_dS_6.jpg

15:01 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0)