Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2012

Trou de la Chapelle

49091153.jpg

Non loin de la Tournette, Patrick a entendu parler d’un trou qui permet de traverser la dent du Cruet, une dent creuse donc. Voilà qui est bien intriguant.


Nous voici donc au cimetière de Morette, les trois du lundi plus Raymond. On monte rapidement, comme d’hab, et on rate le départ du trou. Qu’à cela ne tienne, on grimpe au col des frètes puis à la pointe de Talamarche où le soleil est au rendez-vous. Mêmes nuages que lundi jusqu'à 1400 environ. On grignote et on redescend pour trouver le départ du trou.

 

Montée raide sur un sentier à peine tracé et furtivement balisé pour atteindre une corde. On grimpe, en partie à la force des bras, c’est raide et surtout c’est gras. Les cordes succédent aux cordes… toujours pas de trou. Puis plus de corde, on part en vire... Puis de nouveau une corde qui part à plat. Je met la longe préparée par René et me mousquetonne. C'est mieux.


PA160022.JPG

Et hop, un petit coup d’accrobranche dans la falaise. et on arrive enfin... au sommet. Aurait on raté le trou ? 

On suit le chemin et on tombe enfin sur le trou. Tout contents, on allume nos frontales. A peine nécéssaires, la grotte n'est pas très longue. mais l’endroit est saisissant. Très Indiana Jones...


Vers la sortie un immense érable s’est installé en quête de lumière sur le trou de gauche. C’est magique. Paraît que de l’autre coté de la montagne, ce sont des paturages.


Hum, un peu raide les paturages au début… Terrain encore gras. Faut être super attentifs, le vide n’est pas loin. Deux virages et enfin on respire. On boit le pastis au chalet de l’aulp riant dessous (un bien beau nom) on mange puis on descend sur Alex en se perdant, « sans GPS on n’aurait pas su qu’on était perdu » remarque Patrick. A Alex, on a laissé une voiture. Une balade très belle et originale. Conseillée par terrain plus sec.


Total 1450 mètres de dénivelé.

 

22:14 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0) |

03/09/2012

Tournette

LaTournette-scrambling.jpgTournette depuis Montremont.

Juste avant d'enter à Thônes on prend la route à droite en direction de Montremont. Du parking terminus de la route goudronnée (alt 824m) nous débutons cette balade, René, Patrick et moi. Il est 8 heures et quelque.

On commence par un petit supplément sur la voie de descente avant de trouver la montée bien raide en direction du Col des Nantets (1426 m) que nous rejoignons donc assez vite. Vers les 9 heures, on se fait engueler par un quad (d'alpagiste) qui descend et nous reproche d'être rangés du mauvais côté. Il ne peut pas prendre son virage assez vite. La pente est raide et caillouteuse. Petite descente d’une centaine de mètres de dénivelée qui nous permet de souffler avant de remonter sur le chalet de l’Aulp (1424 m). Itinéraire ici.

Nous nous trouvons sur l’itinéraire classique que nous suivons jusqu’aux ruines du Casset. Patrick nous entraîne sur un raccourci (une sente) sans aucune indication mais bien visible tant sur le terrain que sur la carte, René suit bien sûr, toujours prêt pour les surprises. Je suis moins enthousiaste.

 

Ce sentier est en partie équipé dans quelques endroits un peu délicats. Le terrain est mouillé, passages rocheux glissants, il a neigé deux jours avant, pas trop conseillé, mais quand on part avec des montagnard, faut savoir ce qu’on veut… Je choppe des crampes, je bois et teste le Cuprum metallicum, ça marche !

 

arton808-f5768.jpgAprès le Col du Varo (2151 m) on rejoint l’itinéraire classique, lui aussi en partie équipé. Ne reste plus qu’à grimper sur le fauteuil de la Tournette avec chaînes et échelle. Là-haut, casse-croûte avec vue panoramique sur les sommets de plus de 1400 mètres, le bas est dans la peuffe. On est seuls sur le gros caillou.

 

Après avoir mangé, nous attaquons la descente en direction du Col des Frêtes du Rosairy (1753 m) et basculons, sous l’œil amusé de bouquetins (et même un chamois) sur l’autre versant pour une très longue descente. En raison de la raideur du terrain, le sentier ne perd que très peu de dénivelé entre chaque virage. On observe intrigués un sentier dans le rocher qui paraît encore plus pentu que notre prairie déjà raide (connaissez-vous ce chemin taillé dans le roc ?). A mi-pente un petit abri-refuge de l’ONF au lieu dit Varos.

 

On croise aussi le vargne de Varos qui n’est d’autre qu’un gros sapin blanc (Abies alba) parfois appelé Sapin de Normandie, Sapin de croix (Bretagne), Sapin des Vosges, Sapin noir, Sapin à feuilles d’if, ainsi que Vuargne, Ouargne ou Warne (Haute Savoie et Suisse), et plus rarement Sapin argenté. C'est une essence importante pour la foresterie en Europe (merci René pour la recherche). Patois arpitan voirgne, vouargno, vouairgno, du gaulois varno, « sapin », celtique vuarnia, « résineux ». A noter que Varosse est un terme patois pour l’aulne.

 

Total avec les détours 1750 mètres de dénivelé.

21:18 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0) |

17/08/2012

Croisse Baulet

Accés depuis Mégève en direction du Jaillet. Passage au col du Jaillet et montée au petit Croisss Baulet puis 80 mètres de descente et montée en plain champs au grand Croisse Baulet. Vue superbe sur la chaîne du Mont Blanc et sur les Aravis.

Petit_Croisse_Baulet_14980.jpg

010813_CroisBaulet_dS_6.jpg

15:01 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0) |

11/08/2012

Pointe d'Areu

Au choix:

Montée depuis Magland, le chalet de Bernard et le passage du Saix. Au XX ième siècle. (photo)

Montée depuis Rome sur Cluses avec Catherine Un peu plat et longuet. Moutons et chien Patou à l'arrivée. En 2010

Montée depuis le col des Annes et les chalets de Mery avec René. Descente en accro branches dans  les viornes.

chemin_areu.jpg

19:04 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0) |

29/08/2011

Col de Tricot

Il y en a qui ont peur des descentes, pas nous. Dans la montée au col de Tricot (un col simple et pas roulé comme aurait dit lord Raglan du comté de Monmouth), nous avons raté la solide passerelle. Nous avons donc pris un solide déjeuner avec trois bouteilles, d’excellents fromages, la brioche de Mimi et la café.

 

La tempête de bleu, la vue sur l’aiguille du Goûter, à gauche, et le dôme de Miage, à droite, ne nous ont pas coupé l’appétit.   

  

Ensuite, on s’est jeté dans la descente comme des fous furieux.


le col tricot à la Montagnhard 2011 par domsimoncini

14:38 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (1) |

24/08/2011

Aiguillette des Houches

Montée depuis le parc Merlet ou depuis La Flatière. Idéal de faire la boucle par le chemin qui monte au Brévent. Vue superbe sur le Mont-Blanc, les auiguilles de Chamonix, l'aiguille du Midi, le Maudit, le Tacul... et la Jonction et ses glaciers que fondent... qui fondent...

Fait, refait avec Trystan et Jean-Pierre (12-8-12), à refaire.

586_0.jpg

18:15 Publié dans Montagne | Lien permanent | Commentaires (0) |

14/08/2011

Le Dalaï Lama au Salève

Le Salève, cher à Ella Maillart qui, en son temps traversa le Tibet, est-t-il en passe de devenir une montagne sacrée du bouddhisme ? La Haute-Savoie que François de Sales, évêque de Genève, reconquit de haute lutte face au protestantisme est-elle en train de se convertir une nouvelle fois.  

Vendredi matin, le Dalaï Lama était sur les hauteurs du Salève (la montagne au fond de mon jardin) pour inaugurer le temple Shedrub Choekhor Ling, fondé en 2010. Une cérémonie privée en présence des 10 moines du temple ainsi que des membres de l’association Sangha sur Salève qui gère le temple et de nombreux invités.Titre de la Tribune de Genève : Le dalaï-lama a envoûté les badauds au sommet du Salève.

Avant cet évènement, le temple avait déjà accueilli quelques célébrités du bouddhisme tibétains tel le Lama Tséwang Dordjé,  Guéshé Thupten Tenpa et en avril Son Eminence le XIIIème Kundeling Tatsak Rinpoché. 

Il existe d’autres centres en Haute-Savoie tel que le Theksoum Tashi Eubar Ling (Le Jardin du Flamboiement de la Lumière Auspicieuse* des Trois Véhicules) situé à La Roche sur Foron et les conférences sur le bouddhisme tibétain se multiplient. Et, pendant ce temps, François (introduction à la vie dévote) se retourne comme une crêpe dans sa tombe.

 

* auspicieux : relatif aux auspices

Latin : auspex: devin, auspicium: divination ,présages

sens moderne du mot auspices (souvent pluriel) : circonstances qui permettent d'envisager l'avenir... (On en a bien besoin en ce moment.)

Expression "Sous les auspices de qqn": Sous sa protection.

10:36 Publié dans Montagne, Religion | Lien permanent | Commentaires (2) |