Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2012

Traquenard

NehruGandhi.jpgUn jour où on lui demandait ce qu’il pensait de la civilisation occidentale, Gandhi répondit : « Je pense que ce serait une bonne idée. » 

Mark Twain disait que la civilisation était la multiplication de besoins non nécessaires et Gandhi ajoutait :

« La civilisation, au vrai sens du terme, ne consiste pas à multiplier les besoins, mais à les limiter volontairement. C'est le seul moyen pour connaître le vrai bonheur et nous rendre plus disponible aux autres [...] Il faut un minimum de bien-être et de confort ; mais, passé cette limite, ce qui devait nous aider devient une source de gêne. Vouloir créer un nombre illimité de besoins pour avoir ensuite à les satisfaire n'est que poursuivre du vent. Ce faux idéal n'est qu'un traquenard. S'ils ne changent pas leur modèle, les européens périront sous le poids de leur confort dont ils seront devenus esclaves. 

amble.jpgTraquenard (une bonne traduction de « delusion and a trap ») vient de Rabelais qui l'a piqué au gascon tracanart qui désigne un cheval qui romps l’amble.

Le cheval se met à galoper des postérieurs et à trotter des antérieurs. Essayez, vous verrez, c’est pas facile !

Plus tard, traquenard devient piège pour animaux. On retrouve la même racine que dans traquer, suivre la trace d’un animal. Tomber dans un traquenard, c’est bien ce qui nous arrive. Le piège est de taille. Il a été posé par les renards des banques, par les requins de Davos, par l’idéologie de l’économie libérale (le maché, le marché..) et aussi par notre cupidité. Pas de lien étymologique avéré avec trappeur ou trappe mais c’est aussi un piège. Merci Alain Rey one more time.

L’amble est l’allure du cheval qui fait avancer ses deux jambes du même côté provocant un balancement alternatif.

Que ce soit dimanche ou lundi

Soir ou matin minuit midi

Dans l'enfer ou le paradis

Les amours aux amours ressemblent

C'était hier et je t'ai dit

Nous dormirons ensemble

C'était hier et c'est demain

Je n'ai plus que toi de chemin

J'ai mis mon coeur entre tes mains

Avec le tien comme il bat l'amble

  Aragon – Le fou d’Elsa

08/01/2010

Education

Ca-vient.jpg

 

Encore une note sur les changements climatiques.

Après Copenhague, le gouvernement danois met en place ce programme :

 

Le Ministère danois de l’Education déploie des efforts particuliers pour encourager les élèves et étudiants, les enseignants et établissements éducatifs à mettre le changement climatique au programme en 2008/09. Ces efforts se traduisent par une série d’initiatives destinées aux écoles primaires et collèges, aux programmes d’éducation pour la jeunesse et à certains établissements d’enseignement post-scolaire.

Ces initiatives reposent sur cinq perspectives clés, qui seront traitées de différentes manières en fonction des programmes éducatifs, du niveau des élèves et du contexte d’enseignement :

  • Perspective du savoir – que savons-nous du climat de la planète et des facteurs ayant une incidence sur celui-ci ?
  • Perspective de l’action et du comportement – que pouvons-nous faire pour limiter le réchauffement climatique ?
  • Perspective de la technologie et de la communauté – quelles technologies / formes de production existantes pourraient contribuer à limiter l’effet de serre ? Quelles sont les conditions socio-économiques requises pour que ces technologies / formes de production puissent être déployées à grande échelle ?
  • Perspective de l’avenir – futures technologies et pratiques « vertes » et leur diffusion
  • Perspective socio-économique – questions liées au changement climatique, notamment

Article complet ici

07/01/2010

Crimes

Pour poursuivre les listes de listes… passons à la liste des crimes climatiques… J’avoue que je suis assez partagé après avoir lu l’article de Papy Jako sur Agoravox. Il explique avec quelques illustrations venant de pays anglo-saxons que l’on endoctrine nos enfants au sujet du réchauffement. Il rappelle 1984, le roman d’Orwell où les enfants dénoncent leur parents. Il fait référence à plusieurs sites tel que celui de Tiki, le pingouin et surtout à celui des flics du climat dont le but semble être clairement de faire des enfants des flics face à nos mauvaises habitudes de consommation.

Ca-vient.jpg

Listes des 10 crimes :

    1. Laisser la télé en veille.
    2. Laisser goutter un robinet
    3. Utiliser le séchoir à linge un jour ensoleillé
    4. Laisser les lumières allumées dans une pièce vide
    5. Laisser branché le chargeur de téléphone
    6. Mettre de la nourriture chaude dans le frigidaire
    7. Ne pas utiliser d’ampoules basse consommation
    8. Remplir le bouilloire pour une seule tasse de thé
    9. Laisser les fenêtres ouvertes en hiver
    10. Avoir des vitres sales

      Certes, il a un côté un peu ridicule dans cette liste et les argument de Papy Jako qui stigmatise les apôtres environnementaux ne sont pas tous faux. On pousse peut-être un peu loin le bouchon écologique. Mais après avoir été sur le site des climate cops, j’ai envie de relativiser. Il y a un aspect ludique sur ce site et puis convaincre les occidentaux et les américains en particulier de moins consommer d’énergie, cela vaut peut-être quelques excès qu’il ne faut quand même pas si facilement taxer de fascisme comme le font les anti-réchauffistes.

      06/01/2010

      Listes

      Ca-vient.jpg

      On a tous nos listes. Umberto Eco en a fait un livre qui se vend 69 euros 95, c’est pourquoi je ne l’ai pas encore mis sur ma liste de livres à lire. On peut faire une liste des noms de famille qui contiennent autant de consonnes que de voyelles, la liste des prénoms à trémas…

       

      On peut aussi faire une liste des gros problèmes pour les années à venir et plein de sous-listes :

       

       

      • Les pesticides, herbicides (lindane, glyphosate, aldrine, chlordane…)
      • La pollution de l’air dans les villes (Ozone, CO, Dioxine, CFC…)
      • Les marées noires (Amoco Cadiz, Erika, Prestige)
      • Les pollutions chimiques (Bophal, Seveso)
      • Les produits chimiques polluants (Mercure, particules, nitrates, phosphates…)
      • Les accidents nucléaires Three Mile Island, Tchernobyl…)
      • Les pandémies potentielles (SRAS, Grippe A, Sida, Vache folle…
      • Les OGM
      • Le manque d’eau
      • La biodiversité (baleines, dauphins, morues, éléphants, loups...)
      • Les sacs plastiques dans la mer
      • Les gaz à effet de serre (CO2, Méthane…)
      • Les moyens de transport (train, voiture, avion)
      • Les Nanotechnologies
      • La proliférations des armes
      • Les canons à neige
      • Les chauffages de terrasses pour fumeur
      • Les courses automobiles (F1, Dakar, Ralye…)
      • Les gros 4x4 (Hummer, BMW, Volvo…)
      • Les gros traine-couillons style Wally Power 118

      Bon, on pourrait sans doute se mettre plus ou moins d’accord sur la liste. A part quelques récalcitrants, on pourrait même admettre que cela fait pas mal de fichus problèmes devant nous. Mais ensuite, serait-on capable de mettre les priorités sans s’étriper ? On est tellement sûr de nos choix que l’on n’en veut pas admettre d’autres. De plus comme ces problèmes sont complexes, la science, seule arbitre possible met du temps à trancher, elle hésite, elle manque d’éléments… et nous on en profite pour avancer nos pions à grand coup d’ego… « Ma liste, ma liste ! »

       

      C’est ce dont débat Yves Paccalet dans cette note.

      Très effrayant aussi la liste des crimes tels que proposés sur le poster "pédagogique" de npower. L’enseignement des "crimes climatiques" aux jeunes enfants Anglais. J’y reviens demain.

      02/12/2009

      Consommez!

      Ca-vient.jpg

      Souvenez-vous quand, quelque jours après le 11-9-2001, W.Bush demandait aux américains de faire chauffer la carte de crédit pour contrer les attaques terroristes.

      Soyez patriotes, sortez l’économie de la crise !

      Consommez !

      C’est ce qui s’est aussi passé cette année aux US quand, au coeur de l’été, les grands magasins et leurs sites Internet ont sorti les guirlandes de Noël et la neige artificielle. C’est ce que racontait le 31 juillet le Wall Street Journal.

      Peut-être que chez nous, grâce aux routiers on restera plus raisonnables dans le déferlement de cadeaux inutiles. A moins que cette menace de grève ne soit qu’une manière de faire chauffer les cartes de crédit début décembre. Panique sur les cadeaux. Les routiers au secours de la grande distribution, qui sait ?