Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2007

Rhône

MARSEILLE (AFP) - Depuis mardi, il est interdit de consommer tout poisson pêché dans le Rhône en raison d’une pollution sans précédent aux polychlorobiphényles (PCB) qui concerne désormais la quasi-totalité du bassin français du fleuve, de l’est de Lyon à la Méditerranée.

Par Ouerdya AÏT-ABDELMALEK AFP - Mardi 7 août, 20h07
Ceci a l’air d’une nouvelle fraîche mais on ne fait pas plus frelaté avec une odeur de poisson pourri. Cela fait plus de 20 ans qu'on s'est endormi sur ce problème. Les PCB (pyralène) affectent chez l’homme le système immunitaire et provoquent la stérilité. Interdits de commercialisation en 1987, ils sont très peu biodégradables et se sont étrangement accumulés dans les vases et sédiments du Rhône depuis plus de 20 ans. Si on a pas interdit plus tôt la pêche dans le Rhône, c'est qu'on a continué de polluer et que les organismes de contrôle n'ont pas fait leur boulot. 
[ Photo: Bernard et la grosse truite du Rhône]
On peut, par exemple, lire un article paru dans Le Courrier de la Cellule Environnement de l’INRA n°10, février 1990 et intitulé « Les difficultés de l’évaluation des risques liés à une pollution chronique du milieu aquatique par les PCBs. Un cas sur le haut-Rhône ».
Extrait : « ...En 1986, des analyses réalisées à la demande de la Fédération Rhône-Alpes des Associations de Protection de la Nature (FRAPNA) à partir des moules d’eau douce nous ont permis de préciser l’origine de la pollution. Les concentrations en PCBs étaient 100 fois plus élevées chez les individus capturés en aval du collecteur des effluents de la zone industrielle de la plaine de l’Ain, site sur lequel se trouve une usine de destruction des PCBs (L’entreprise Trédi située dans l’Ain, au bord du Rhône, à Saint-Vulbas)
À la même époque, la capture de poissons par le Conseil Supérieur de la Pêche. (CSP) a également démontré la présence d’une forte contamination chez les individus prélevés en aval du collecteur. Pour les raisons précisées plus haut (exposition des zones de captage d’eau potable, consommation humaine des poissons contaminés) nous avons réalisé un rapport transmis en novembre 1986 à la Direction Départementale de l’Action Sanitaire et Sociale (DDASS) du Rhône. Ce rapport a également été communiqué au Ministère de l’Environnement.... »
Quelques réflexions et questions : En 1986 on connaissait déjà parfaitement les effets très nocifs des PCB.  Depuis 21 ans on ne rejette plus, en principe, de PCB dans le fleuve. Comment se fait-il que l’on interdise aujourd’hui seulement la pêche sur le Rhône (Le préfet du Rhône a interdit en septembre 2005 la consommation des poissons pêchés dans ce canal de Jonage qui communique avec le Rhône. En 2006, 80 kms de Rhône ont été interdits à la pêche).  Se pourrait-il qu’on ait fermé les yeux sur 20 ans de rejets ?
Que font Les DRIRE, les Directions Régionales de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement, chargé de la police industrielle ? Que font les préfets ? Faudra-t-il encore 20 ans pour que l’on interdise vraiment tous les rejets ? Comme le conclut l’article du CPEPESC, la Commission de Protection des eaux... et des chiroptères (les chauve-souris) paru en juin dernier et qui m’a servi de base : On va encore invoquer le changement climatique ou la sécheresse... et pourquoi pas le diable ?

06/08/2007

Nostalgie?

On a connu des années où les soixante-huitards semblaient tous avoir versé dans le conformisme petit bourgeois, où leurs enfants faisaient du cocooning tranquille en fuyant tout ce qui était de l’ordre de l’idéal et où, finalement, l’héritage de 68 était devenu honteux au point d’en faire un sujet de vergogne en campagne électorale. Voilà semble-t-il que les idées alternatives de cette époque reviennent en vogue chez les plus jeunes. Attention, ils ne sont pas encore dans la rue chantant « Sarko, salop le peuple aura ta peau » Mais sait-on jamais ? :-) Bien sûr quarante ans plus tard ces idées sont, selon moi, tout à fait d’actualité avant de devenir nécessaires.

Je viens de découvrir via le forum sur la simplicité volontaire que quelqu’un avait mis en ligne le livre de Jacques Massacrier publié en 1973 et intitulé « Savoir Revivre » Un livre manuscrit d’une inspiration très Power Flower mais plein d’astuces pratiques pour mener une vie en dehors des sentiers battus de la consommation croissante.

En 74, Jacques Masacrier était parti avec sa petite famille à Ibiza. Il a sorti d’autres livres, Le goût du temps qui passe et  Partir entre autres… Si vous avez de ses nouvelles cela m’intéresse.

Quelques planches du livre à retrouver sur le site ci-dessus. 

04/06/2007

John Cowper Powys

medium_fugeus.jpgJe n'ai encore rien lu de

John Cowper Powys

mais en me promenant sur des sites de ci de là, je retrouve son nom. En cherchant, j'ai aussi trouvé un site dédié à la famille Powys, des écrivains qui méritent d'être connus.

C'est ici

On y trouve des références et aussi ce texte lumineux sur la simplicité.

Que pourriez-vous faire de mieux, jeune homme, jeune fille, pour la race humaine aujourd'hui? Simplifier votre vie individuelle, jusqu'à ce qu'elle devienne un épitome microcosmique de ce lointain Age d'Or! Simplifier vos désirs, jusqu'à savourer chaque sensation physique avec une extase sacramentale. Simplifier pour votre bonheur vos exigences auprès de ceux que vous aimez sans exprimer revendications pleurnichardes, attendrissements sur soi, reproches exaspérants envers eux. Ce n'est pas seulement votre propre bonheur qui viendra alors à vous à travers cette attitude solitaire, stoïque, détachée envers l'altérité de ces vies si intimement reliées à la vôtre.

Tout ce mouvement secret en faveur d'un anarchisme contemplatif, spirituel, n'est pas simple retour à une vie de sensation, opposée à une vie d'action. C'est s'abandonner à la seule chose, en ce bref moment d'Etre entre deux Silences impénétrables, qui possède une grandeur authentique et majestueuse digne des traditions les plus nobles de notre race.

Se battre pour le pouvoir sur les masses n'est pas une chose noble ou digne, ni une chose digne de réelle noblesse. Il faut faire trop de sacrifices. Personne ne peut conserver son respect de soi et manier les foules. Tous ceux qui gouvernent vraiment—sauf ceux qui ont la chance de pouvoir se cacher—deviennent les esclaves de leurs propres ruses et les victimes de leur propre despotisme.

John Cowper Powys, A Philosophy of Solitude (pp.190-1)  

* Je viens de constater que cette note est la 600ième

04/04/2007

Hulot

medium_vacances_hulot.jpg.

Pas de

vacances

electorales

pour

Nicolas

Hulot

.

Hulot exprime son "estime" pour Voynet, mais "garde son indépendance",
  Associated Press, 26/03/07
- Nicolas Hulot distribue ses bons et ses mauvais points, Le Monde, 27/03/07
- Hulot espère la venue des candidats
   Liberation, 27/03/07
- La vacance de M. Hulot,
  Le Figaro, 28/03/07
- Nicolas Hulot sûr a "99 %" de ne pas sortir de sa neutralité, AFP, 28/03/07
- Nicolas Hulot «J'ai été naïf»,
 
L’Express, 28/03/07
- Nicolas Hulot invité du journal
  de 13 heures, France 2, 28/03/07
- Le compte écologique n'y est toujours pas
 pour Nicolas Hulot, Agence Reuters, 28/03/07
- Nicolas Hulot est l'invité de
  Christophe Barbier, LCI, 29/03/07
- Nicolas Hulot bat la campagne mais
  gardera sa neutralité, AFP, 29/03/07
- "On n'a plus le choix", Nicolas Hulot,
 
Metro, 29/03/07

A part ça, seuls 16% des français savent réellement ce que signifie développent durable.

Si vous ne l'avez pas fait, signez le pacte.

18/03/2007

Montagne

medium_Saudan.jpg

1967,
Rothorn "Couloir sans nom"
Piz Corvatsch  Face nord
Aiguille de Blaitière Couloir Spencer
1968,
Aiguille Verte Couloir Whimper
Mont Blanc du Tacul 
>>Couloir Gervasutti
1969,
Mont Rose Couloir Marinelli
Aiguille de Bionassay Face N-O
Eiger Face nord-ouest
Grandes Jorasses Face Sud

Ce sont quelques exploits de Sylvain Saudan, skieur de l’extrême.
 
(Parenthèse : Je lis dans sa biographie, qu’« en 1939, la famille Saudan, valaisanne,  doit quitter Lausanne, car le gouvernement vaudois avait décidé d'écarter des chantiers les "étrangers", pour lutter contre le chômage. Elle revient alors à Martigny. » C’est étonnant de penser que les cantons suisses aient pu se montrer aussi protectionnistes.)

Pour revenir à Saudan, il avait disparu ce week-end en hélicoptère au dessus du Cachemire. Son troisième accident d’hélico… et il s’en est sorti ! Bonne nouvelle. mais qu’allait-il faire à 71 ans par là-bas ? Il organisait des raids de dépose à ski de riches occidentaux.

Ce monsieur Saudan n’a sans doute jamais entendu parler du réchauffement climatique. Cette anecdote prouve qu'il n'y a pas de dieu de la montagne ou que la montagne n’a pas de conscience, sinon elle aurait liquidé depuis  longtemps son imbécile destructeur.