Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2012

Boson-zon

images?q=tbn:ANd9GcTRjdWPZymZ1EWTlwW8CcXGgIi1Ai9hGXn3Yniaab-mbPRJgvxADe quoi, de quoi ? Un lecteur assidu m’indique que le boson de Higgs ne serait pas écossais comme Peter mais belge comme François et Robert. Je viens d’avoir la nouvelle et je ne voulais pas que l’année se termine sans avoir tirée cette affaire au clair. D'autant que ce blog se flatte de suivre la physique quantique à la culotte... Cordes, Masse, Bose, Re-masse, LHC, LHC encoreFusion froide, Univers,  etc..

Par chance, j’ai retrouvé un numéro du Figaro (l’organe de l’UMP, 100% infos de qualité) qui passe l’affaire au bleu (de lessive, pas encore au bleu Marine).

Le physicien Peter Higgs reconnaît lui-même devoir partager la paternité de sa particule avec plusieurs collègues, aux premiers rangs desquels deux Belges, Robert Brout et François Englert. »

François Englert et Robert Brout sont victimes d'une grande injustice. Les deux physiciens belges ont co-écrit le premier papier publié sur le boson scalaire en août 1964 dans la Physical Review Letters, et c’est l’écossais Peter Higgs qui a donné son nom à la particule, grâce à un article publié trois mois plus tard dans la même revue.

Il faut savoir que les trois hommes se sont inspiré d’un physicien, japonais, Yoichiro Nanbu, qui permettait d'apporter une réponse satisfaisante à un problème théorique profond, celui de la masse d'une particule appelée boson intermédiaire. Attention, c'est du lourd !

Mais, l'idée était dans l'air du temps, trois autres chercheurs, Gerald Guralnik, Carl Hagen et Tom Kibble, ont eux aussi publié un papier très similaire avant la fin de l'année 1964, toujours dans le même journal. Certains manuels de physique appellent d'ailleurs le mécanisme décortiqué indépendamment par les six chercheurs, mécanisme de Brout-Englert-Higgs-Hagen-Guralnik-Kibble. On a donc affaire à un boson de BEHHGK et même NBEHHGK si on ajoute le japonais Yoichiro de son prénom.

A noter que Higgs, n’arrête pas de dire que ce boson n’est pas le sien. Et François Englert n’en veut pas non plus, il veut qu’on l’appelle « boson scalaire ». Nous voilà bien ! Higgs et Englebert pourraient donc avoir le Nobel pour un boson dont ils ne veulent ni l’un ni l’autre. Il est trop tard pour nobeliser Brout décédé en 2011.

Pour info, Gerardus 't Hooft, professeur à Utrecht et le professeur emeritus Martinus J. G. Veltman, du Michigan, USA, ont reçu le Nobel et 1999 pour avoir formalisé l'existence d'une particule associée au champ scalaire.

Scalaire-or.jpg* Scalaire en mathématique désigne (en gros) un élément (une grandeur, un bidule) suffisamment défini par un nombre par opposition aux éléments vectoriels.

Le mot vient de scala qui veut dire marche d’escalier (scalae) et qui a donné escalier, escabeau, escabelle (pour bricoleur belge uniquement), escale, escalade, échelle, échelon échafaud, échasse, échalas...

epitonium-clathrum-js11-300x200.jpg


Au féminin, scalaire est aussi un mollusque (photo) et au masculin un poisson (photo du haut)  

18:07 Publié dans Mots, Science | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.