Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2014

Journée de la jupe

walter-van-beirendonck-2.jpg?w=370&h=

Aujourd'hui, journée de la jupe.

La décadence nous guette. Heureusement Véronique Louwagie veille. La députée de l'Orne a questionné le gouvernement sur le journée de la jupe que préconiserait l'académie de Nantes. Des garçons en jupe au lycée, la dame est indignée.

A Nantes, Le CALV, Conseil académique de la vie lycéenne, dont l'une des missions est de mettre en œuvre des projets au sein des établissements scolaires a demandé dans le cadre d'une journée de lutte contre les discriminations sexiste à ce que des lycéens mâles viennent en jupe, au bahut s'il le souhaitent. L'an dernier, un proviseur et des professeurs s'étaient mis en jupe sans que cela ne suscite de vagues.

Tout bien réfléchi, madame Louwagie a du boulot. Si on veut que cesse cette décadence, il faut supprimer les robes des avocats et des juges, les soutanes des curés. Il faut s'en prendre à H&M ou à Zara qui lance la mode de la jupe pour homme. Et bien sûr, last but not least, il faut dénoncer le kilt écossais du prince de Galles qui en plus se porte sans slip. Illustrations: 

jupe-homme_167.jpg

300_500____30-30-603070_639.jpg

 robes.png

Prince_Charles_Kilt.jpgHRH%2BPrince%2BCharles%2BTurns%2B60%2BolL2yX8qt41lw.2.pictures.gi.zimbo.com.jpg

 

photo-c3a9cossaise.jpg?w=535&h=400

Pour achever Boutin et Louwagie, je propose de traduire le spot danois qui utilise le super héros Voteman pour faire voter nos concitoyens aux européennes

06/03/2014

Mâle dominant

Après la mouche amoureuse qui perd la mémoire, examinons scientifiquement le cas du mâle dominant.

la-male-dominant_2506_w460.jpgLe mâle dominant a non seulement l'exclusivité des femelles mais aussi il doit son statut à des méthodes indirectes telles que sa capacité à convaincre qu'il est le plus malin et à son habileté à constituer des alliances politiques. Il a la préférence pour manger ou s'accoupler en premier. Et il sait rebondir quand un autre mâle prend sa place.

C'est ce que confirme un sondage commandé par le Parisien Magazine à BVA, sondage passé à la trappe car ces résultats étaient jugés... disons... embarrassants. Une bonne manière de lui donner du relief.

Les sondés devaient se prononcer sur la personnalité politique la plus capable de faire mieux qu'Hollande. Parmi les quatorze noms cités, Dominique Strauss-Kahn arrive en tête. 56% des sondés ont estimé qu'il ferait plutôt mieux que François Hollande. Alain Juppé arrive en deuxième position avec 53%. Suivent Nicolas Sarkozy et Manuel Valls à 49 et 48%.

On voit par là qu'il ne suffit pas de séduire de jeunes starlettes ni d'épouser des chanteuses pour dominer. Ça, c'est trop facile. Alors que, donner des ordres à Dodo la Saumure et aux pontes d'Eiffage pour organiser des soirées sympas et transatlantiques au Carlton, c'est plus difficile !

De toute façon, « Faisons confiance à Dominique », c'est notre devise à Trystan et à moi. Sœur sourire était déjà de cet avis.

03/03/2014

Anneaux

Doit-on se faire du souci à cause du futur anneau du CERN ? topelement.jpg

On se souvient des risques mortels de trous noirs dont je vous ai parlé au moment de la mise en route du LHC. A peine des piqures de moustique disaient certains, la fin de la planète disaient d'autres. Et bien figurez-vous qu’ils (les dangereux physiciens) ont en projet un anneau de 100 kilomètres et que ma maison serait pile au centre de cet anneau. Ça fout la trouille.

Grimper au Salève en sachant que sous nos pieds passent des bosons de Higgs furieux d’être accélérés à la vitesse de la lumière et contraints à collisionner avec Dieu-sait quelles particules hostiles, ça inquiète. Ils visent le 100 tera ElectronVolts

A  dire vrai, il y a bien peu de chance que je grimpe encore le Salève quand cet engin sera en service. Cela fait bien plus de 20 ans qu’ils bossent sur le LHC et ils n’ont pas encore atteint l’énergie prévue de 14 Tera ElectronVolts. A noter que cette énergie est minuscule. C’est des millions de fois moins que ce que consomme votre ordinateur en une heure mais elle est concentrée sur un minuscule proton. Un pauvre tout petit proton. On ne sait pas vraiment ce qu'il pense lui, le proton, qu’on le collisionne à cette furieuse énergie avec une particule qu’il ne connaît même pas, qu'il n'avait jamais vu.

Peut-être est-il temps de créer une ligue de protection des particules martyrisées par les physiciens du CERN avant que Brigitte Bardot ne s'en charge ?

08:35 Publié dans Humour, Science | Lien permanent | Commentaires (4)

01/02/2014

Ouïe-Rire

En triant mes fichiers, je retrouve une esquisse de manifeste pour l'Ouie-Rire, un club chic très fermé et ambitieux créé naguère avec deux compères. Ambition secrète : créer des papous dans les têtes. C'était en 2005, cette note en témoigne.

duo-du-rire-bourvil-de-funes_500x500.jpg

Manifeste: L’Ouïe-Rire se propose de réunir à Genève une bande de lurons et luronnes qui ont envie de se marrer le dernier jeudi de chaque mois. Le mode de fonctionnement est celui de l’auberge espagnole. Une auberge dans laquelle l’aubergiste présente sans chichi un écrivain comique et son œuvre, histoire de créer l’ambiance. Ensuite, tous le monde s'y colle.

Deux questions se posent :

·   L’ouï-rire est t’il un OuRiPo ?

·   Ou bien ?

Mais qu'est-ce qu'un Ouripo ? 

C'est un OUvroir de RIgolades¹ POtentielles

Comme le célèbre Oulipo avant lui, l’Ouripo se proposerait d’utiliser toutes méthodes systématiques et scientifiques pour engendrer des bons mots, des textes amusants (hilarants si possible), des traits, des boutades, des calembours et toutes autres sortes de saillies².

¹.Rigolades fait moins sérieux que rires. Divertissements ou distraction eussent donné OuDiPo, trop gras. Récréation, ou réjouissances donneraient OuRePo, pas assez nerveux. Esprit, un brin prétentieux donnerait OuEsPo, le cri des fêtards égarés. On pourrait faire Larigo – Laboratoire des Rigolades… mais OuRiPo est bien, non ? Ou Bien ?

 ²…engendrer des saillies, il faudra que j’en parle à mon cheval. 

A ce propos, doit on toujours s’en tenir aux recettes connues pour produire de bonnes saillies ? Les partisans de l’immobilisme (et de la reproduction équine) vous diront que oui. Leur conviction ne s’appuie pas tant sur une réflexion raisonnée que sur la force de l’habitude et sur l’impressionnante séries de chefs-d’œuvre (et hélas d’œuvre moins chefs) produit par de grands anciens, dont Pierre Dac, Coluche ou Desproges ne sont que les derniers avatars, qui tous utilisaient les contraintes fixées par le bon goût ou encore la durée des spectacles comme par exemple la minute de monsieur Cyclopède accordées avant chaque journal télévisé.

A l’heure d’Internet, l’humanité doit-elle se contenter des jeux de mots antiques ou se concentrer sur des pensers nouveaux ou encore des dépenses nouvelles ? Nous ne le croyons pas... bien au contraire.

03/01/2014

A la retraite !

Juste un vœux pour 2014 : Que l’on nous débarrasse des vieilles barbes, et aussi des vieilles sans barbe. Des gens installés sur leur fauteuil depuis des lustres. Les exemples ne manquent pas commençons par les vedettes du PAF.

1961.jpgElkabbach par exemple. On se souvient des altercations avec Georges Marchais, on sait qu’il fréquenta Mitterrand. On est surpris d’apprendre qu’il n’a même pas 80 ans. Mais il approche et il s’accroche.  Jusqu’à peu, il était encore président de Public Sénat. Il tient toujours l’émission « Bibliothèque Médicis » ou il aime bien présenter la France qui bouge, celle des jeunes entrepreneurs. Comme le signale Raymonde: "il ne comprend plus très bien les questions qu’il pose, alors c’est un peu gênant."

Mais qu’importe, il tient la place pour quelques années encore. Il a négocier me dit-on. Négocier quoi ? Il paraît qu'avec toutes les génuflexions et autre baisemains qu’il a faites aux gens du pouvoir, on lui aurait garanti sa place. Certains pensent même que c'est bien mérité de le garder au chaud dans ce bel endroit qu'est la bibliothèque du Sénat.

Toujours dans le PAF, on a l’indéboulonnable Drucker, et Thierry Ardisson, et Dechavanne, Nagui, Lepers… Je ne regarde pas assez la télé, vous compléterez la liste vous-même. Il y en a même que j’aime bien qui devraient passer la main comme Yvan Levaï et sa revue de presse ou Philippe Meyer, le toutologue (vérification faite, il est encore jeune). J’allais oublier la femme des ménages, Christine Ockrent qui anime l'émission « Affaires étrangères », forte sans doute de sa vie avec le Bernard qui régulièrement vient s’ingérer dans les journaux pour nous donner son avis sur le Mali, le Soudan ou autre état qui mérite nos canons… On s'en tape Bernard de ton avis.

sipa_00616226_000014.jpgPour les politiques, il faudrait commencer par supprimer le Sénat cette chambre qui ne sert à rien. L'Assemblée Nationale ne servant déjà pas à grand chose. Ensuite, on pourrait espérer que les électeurs se chargent du reste du ménage. Pourtant, Tibéri est encore là, Les Balkani sévissent, Gaudin se représente, Jack Lang préside l’institut du Monde Arabe… Et je vous passe la liste des cumulards de tous bords... En Haute-Savoie on en a quelques uns...

SVP, électeurs délivrez-nous des enracinées, déboulonnez les indéboulonnables ! 

Je forme le vœu qu’on les mette à la retraite. Place aux jeunes. Qu’on ne nous resserve pas les sempiternels conseillers Alain Minc, Jacques Attali… les soi-disant philosophes, BHL, Glucksmann…Dehors !

1458588_10151819274922308_923197566_n.jpgJe reprends le texte d’hier et je réalise à quel point mon énumération est vaine et mon manque d’humour flagrant quand je compare à la chronique de ce matin de Charline Vanhoenacker. Chronique qui concerne un éditorialiste débutant (oxymore) au Figaro. Écoutez donc Charline si vous le pouvez à 6:55, c’est toujours drôle et pertinent.

Hé oui, le petit jeune c'est Serge Dassault, héritier d’une fortune payée par nos impôts, qui fabrique des avions invendables avec nos sous et qui se permet de défendre les riches de manière si éhontée en ce début 2014.

1809_Dassault_inside.jpgÉcoutez ou lisez sa chronique. Inutile d’acheter le Figaro, ne payez pas pour ce torchon, le texte après vérification est ici. C’est à peine plus poli que la version de Charline mais c’est tout aussi honteux, des âneries en rafales… et oui, il compare vraiment la taxe à 75% à la Révocation de l’Edit de Nantes.

O les cornes !

Non, ce n'est pas Brejnev sur la photo, c'est le jeune Serge fils à son papa Marcel, entrepreneur et héros de la résistance. Marcel a raté l'éducation de son fils. On ne peut pas tout réussir dans la vie.