Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2018

Die

5 septembre – Départ pour Die – Aire de CC

location-vacances-die-drome-3.jpg

die_portestmarcel.jpg6 Septembre

– Emménagement au camping du Riou Merle

– Balade dans la ville 

- Balade dans les jardins vers la Drome

– Plein de pyrales

26373898.jpg

– Tour  de Purgnon et deux pastafaristes
20180906_122842.jpg
Pasta.gifimages?q=tbn:ANd9GcT78p3nYC4tGXQ5fEHXOKlTjdB3FnyQ-9iXKWLVn_Jz8EJCokn6Tg
Septembre – Départ à pied du camping direction Romeyer – Col de Villard 600 mètres.

 

20180908_133127.jpg

8 septembre Balade à vélo – Luc – Chatillon – Retour par les vignes et une route moins fréquenté vers Montmaur en Diois - Piscine.

environs_de_saillans_01.jpg

Dimanche 9 septembre – Départ pour le Haut Var après une provision de

clairette-de-die-cuvee-imperiale.jpg

17:24 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

06/09/2018

Jonah

Les policiers en étaient sûrs, l’homme qui venait prendre l’avion à San Francisco dissimulait un objet entre ses jambes. L’homme affirmait que ses poches étaient vides. On l’a donc passé au détecteur de métaux et au scanner à rayon X.

694963.jpg

La nouvelle date de 2012 mais Jonah Falcon vit toujours en Californie avec un pénis de 35 cm. Un record que le Guiness Book n’enregistre pas. Il pourrait faire des envieux mais Jonah n’est pas d'un tempérament vantard.

04:17 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

05/09/2018

Funérailles

Il faut savoir mourir avec son temps.

Mondialisation oblige, familles et amis se dispersent aux 4 coins de la planète qui par ailleurs est ronde. Pas toujours facile dans ces conditions d'assister  aux obsèques d'un proche qui a choisi de mourir à Perpète-les-Oies ou à Pétaouchnok.  

logo-crematorium-fonce.pngDepuis 2012 le crématorium du Père-Lachaise propose donc un service inédit en Europe: assister aux obsèques filmées d'un proche en direct sur Internet, via son ordinateur ou sa tablette. Le visionnage est strictement sécurisé, même si deux cents personnes peuvent y assister simultanément sur invitation. La cérémonie est ensuite disponible pendant trente jours en VOD. Avec cet horizon hélas certain: finir en libre accès quelque part sur la Toile.

"La diffusion peut être accomplie sur de nombreux supports (PC, Mac, tablettes). Il vous est également possible d’obtenir un DVD gravé dans les jours qui suivent.

Ce service doit être impérativement réservé auprès de l’opérateur funéraire, au moment de l’organisation des obsèques."

Hélas, "Cette prestation est en cours de refonte technique et n’est pas disponible actuellement au crématorium du Père Lachaise." Peut-on lire ici.

Brassens n'avait pas tout à fait raison :-) 

03:42 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

02/09/2018

Gaulois

Ces gaulois  réfractaires, Alexandre en parlait au siècle passé:

Résultat de recherche d'images pour "gaulois macron"29 janvier 1967

« Les Gaulois datent de la plus haute antiquité. Ils existaient déjà à l’époque de César. Ce n’étaient qu’Arvernes et Bituriges, Bellovaques, Eduens, Mandubiens, que sais-je, Allobroges, Atrébates, Eburons, Voconces et Pictons. Il y avait la Gaule chauve et la Gaule chevelue où les guerriers portaient des nattes comme des écolières. La Gaule moustachue était partout. César vainquit par la ruse et le coup bas ces guerriers qui s’entendaient mal et les courba sur la grammaire latine. Il leur apprit le plus gros des verbes déponents. C’est depuis cette pénible époque que le collégien français est nourri dès l’enfance des lois de l’ablatif absolu et de grands gros plats de haricots bien farineux.
Les Gaulois, nous assure Michelet, avaient de grands corps mous et blancs. Ils s’en servaient pour faire des prodiges d’héroïsme. S’enchaînant tous ensemble avec des chaînes de fer, ils chargeaient la mer en furie au moment de la marée montante. Leurs druides cueillaient le gui sur les arbres en chantant la chanson de Roland. Ils enfermaient leurs prisonniers dans de grandes cages d’osier, comme des oiseaux des îles, et les rôtissaient sur le feu. Ils vivaient de saucisson et de cuisseau de marcassin, fabriquaient du vin résiné et buvaient de l’hydromel aux grandes cérémonies. C’est ce qui prouve que le cognac n’était pas inventé. Ils menaient, en un mot, une vie si pittoresque que Goscinny et Uderzo en remplissent des albums entiers, dans lesquels la jeunesse française découvre avec stupéfaction qu’elle ne descend pas des Peaux-Rouges, du shérif et de Davy Crockett, mais d’Astérix, d’Avoranfix, de Vercingétorix et d’Assuranstourix, qu’on vend aussi sous formes de poupées, de statuettes, de gadgets dans tous les magasins. On y voit ces guerriers avec des cheveux de beatniks, une longue lance et un casque à cornes. Pour tenir plus aisément leur lance, ils passent le bras à travers leurs cheveux qui les couvrent comme un manteau. On dirait des pucerons hirsutes, nés de Zazie et du hérisson.

(...)

vercingetorix-gaulois-afad1539-799e-41e4-a834-fccbd22ead71.jpegC’est pourquoi le lancement de l’ouvrage (le Vercingétorix préfacé pas Gosciny) a été fêté en pleine Lutèce, dans un décor irréprochablement arverne. Un vrai Gaulois servait des truites au bout de sa lance et le sanglier au creux de son immense bouclier. Ses moustaches trempaient dans la sauce, ses nattes balayaient les hors-d’œuvre. L’hydromel était sans défaut. Faute de crânes d’ennemis morts, on le buvait dans des verres, qui sont encore bien plus pratiques. Il y avait là Uderzo, Goscinny, les plus belles poétesses de Gaule, les critiques les plus impartiaux, deux Mandubiens et trois Nitrobroges."

12:26 Publié dans Blog, Vialatte | Lien permanent | Commentaires (0)

20/07/2018

Ennui mortel

J’essaye au maximum d’éviter de perdre mon temps en m’intéressant au sport professionnel. Je fais une exception avec les résultats. Je ne regarde aucun match mais je ne peux pas m’empêcher de vérifier qui à gagné du PSG ou de l’OM et de savoir quel est le classement.

Autres exceptions, l’athlétisme et le cyclisme.

J’ai fait un peu d’athlé dans ma jeunesse et je me suis farci des tas de retransmissions du Tour de France sur mon poste radio spécialement quand je suis resté immobilisé un certain mois de juillet 61 ou 62. La grande époque d'Anquetil et Poulidor. Tout ceci laisse des traces dans la cervelle !

011.jpg

Du coup, ces derniers  jours j’ai regardé les étapes des Alpes et j’ai même emmené un de mes petit fils voir la caravane à Bonneville. Hélas ! Pas de distribution de pub et gadgets avant le rond-point (une exception, merci Haribo !).

ky-412045.jpgLe paysage est toujours aussi magnifique mais qu’est ce que ce tour est ennuyeux !

Je comprends, sans les excuser, les spectateurs qui ont sifflé Thomas hier. L’équipe SKY bloque toute la course qui, du coup, ne se déclenche vraiment qu’à la toute fin de l'étape. Ceci rappelle furieusement naguère l’équipe US-Postale d’un certain Lance Armstrong.

De plus, lorsqu'on sait que Froome, quadruple vainqueur et équipier du leader Thomas, s’est fait pincer (au tour d'Espagne ?) avec un médoc pour l’asthme*, normal que le pékin amateur de vélo se dise « Hum, c’est quoi cette histoire ? Pourquoi suis-je donc monté aux aurores (ou plutôt hier) au sommet de l’Alpes d’Huez pour attendre des heures un final aussi médiocre et un résultat douteux qui sera peut-être annulé ces prochaines années ? »

Marion-Rousse-fiancee-de-Tony-Gallopin-bombe-du-Tour-de-France_exact810x609_l.jpgHeureusement qu’il y a les commentateurs qui essayent de mettre un peu de piquant pour relever toute cette fadeur qui nous tombe du sky.

Mention spéciale pour la délicieuse Marion Rousse qui s’y connaît en vélo et en coureurs.  

 

*Ce médicament est du salbutamol, disons de la Ventoline. On se demande pourquoi on recrute des coureurs souffreteux et valétudinaires** pour grimper nos montagnes ? 

** Valétudinaire qui ne se porte pas bien, malade donc. Le mot vient de la déesse romaine de la santé Valetudo, c'est donc une litote (dire "il est en santé" pour dire qu'il est bientôt mort). Vale (de valere, valoir) veut dire porte-toi bien en latin !). La déesse grecque équivalente s’appelait Hygie qui a donné le mot hygiène. Pas de raison de ne pas s'instruire un peu :-)  

Vale !

18:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)