Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2013

Sotchi

J'avais écrit un billet intitulé "Hubris à Sotchi". L'artiste russe Vasili Slonov a eue l'idée de faire quelques affiches "Bienvenue à Sotchi". Il semble que celà a jeté un froid chez les dirigeants russes. Une acceuil de glace pour des jeux d'hiver, c'est tout indiqué.

“Les politiques ne comprennent rien à l’art”, s’insurge Slonov dans une interview au magazine allemand Der Spiegel. “Où est donc passé le sens de l’humour ?” 

C'est vrai ça, l'humour de la grande Catherine, de Pierre le Grand, de Trosky, Staline ou Brejnev n'a pas survécu à la chute de URSS.

Moi, ces affiches, j'aime bien, ça glisse... Illustrations :

0000df15_medium.jpeg

115.jpg

exhibition-welcome-sochi-2014-perm-russia-6.jpg

 

Welcome%20Sochi%202014-16.jpg

sotchi10_zoom945.jpg

sotchi1_zoom945.jpg

0000df10_medium.jpeg

 

0000df0e_medium.jpeg

0000df11_medium.jpeg

0000df12_medium.jpeg

 Pour finir, un russe pas content, croqué par Slonov:

RTR39KFW.jpg

18:43 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1) |

26/06/2013

Enceint

1181-Insolite.jpgL'adjectif enceint n'existe qu'au féminin. Pourtant, selon Alain Rey, on parlait jadis d'un "ventre enceint".

Néanmoins (ou en plus) on peut maintenant dire d'un monsieur qu'il est enceint. Et même que... la sensation d'enceint serait à la portée de tout un chacun...

En effet, selon courrier International et à en croire la vidéo de l’agence Ogilvy & Mather Argentina désormais, l’émotion des premiers mouvements n’est plus réservée aux femmes. Les futurs pères peuvent éprouver de l’intérieur les galipettes du fœtus grâce à un dispositif conçu par un fabricant de couches américain. Composé de deux ceintures high-tech connectées – une pour Madame, une pour Monsieur –, ce système reproduit en temps réel les sensations maternelles. A pleurer de bonheur !!

thomas-beatie-when-pregnant1.jpg?w=450&h=541Plus fort, Thomas Beatie... Pas toujours facile de savoir si l'art précède l'actualité ou vice-versa. La question se pose avec l'artiste Marc Quinn, exposé à Venise, qui a fait une superbe sculture d'un homme enceint (ci-dessous) et se serait inspiré de...

...Thomas Beatie, le premier transsexuel enceint (photo) ! Il a à son actif trois grossesses ! Trois enfants en sont nés : Susan Juliette, Austin Alexander et Jensen.


thomas-beatie-as-a-girl-275x300.jpg?w=450Thomas était une femme, Tracy Lagondino (photo), avant de devenir homme. Elle/il a changé de sexe lorsqu’il avait un peu plus de 20 ans. Il a pris des hormones pour devenir plus masculin et avoir une pilosité plus forte mais n’a jamais subi d’hystérectomie (ablation totale de l’utérus). C’est sa femme Nancy qui a subi une hystérectomie à cause d’une endométriose grave. Elle n’était pas en mesure de tomber enceinte.

La petite Susan est née en 2008 et sait comment elle est née. Elle sait que c’est son papa qui l’a portée durant neuf mois et qui l’a mise au monde. « Je lui dit ce que j’ai fait : je l’ai portée dans mon ventre comme Mr Hippocampe ! Elle ne trouve pas ça bizarre. Il y a une photo de moi, enceint. Elle me la montre tout le temps en disant : "Papa, je suis à l’intérieur de toi et je suis devenue de plus en plus grande et j’ai dû sortir!" », a-t-il expliqué au Daily Mail. [source]

A propos de Marc Quinn, c'est en ce moment à Venise. En pleine biennale, la bonne dose d'images qui dérangent et de polémiques vénitiennes près de l'église de San Giorgio. "Une belle œuvre est celle qui fait parler, c’est celle qu’on aime ou que l’on déteste et donc que l’on critique ou que l’on encense."

media_l_4675891.jpgmarc-quinn-alison-lapper-pregnant-designboom-02.jpg

marc-quinn_784x0.jpg

29/10/2012

Peter Saul

portraitdesaul.JPGEncore quelques jours pour aller à la fondation Salomon admirer les peintures de Peter Saul. L'artiste qui me réconcilie avec l'art contemporain.

 

 

Plusieurs thèmes dans cette expo:

- La "modernisation" de toile illustres comme le radeau de la méduse, l'olympia de Manet, Napoléon franchissant les Alpes...

- La dérision de la société américaine. Bush, Condelizza Rice mais aussi les bataille contre les indiens, Fort Alamo, Little Big Horn.

- La dérision des banquiers et de la religion.

Peter Saul ne fait pas dans la dentelle. Le sujet est traité à gros trait en couleurs vives. Le spectateur doit comprendre immédiatement.

Guernica

a4b91fd265b19f806a296ab7e26cc475.png

L'affiche de l'expo. Le businessman chinois qui écrase les chiens de yankees.

901e3f6a604911c0dfe91ff5dc6d639d--fondant-peter-otoole.jpg

Victoire du communisme

 

07e7f34b-36e3-41d6-a8ce-9b9722f06de8_527_350.jpg

La joconde vomissant sa pizza

mona-lisa-throws-up-macaroni-1995.jpg

 

N'est pas à l'expo mais résume deux toiles Bush à Abu Graib:

Saul.Bush.jpg

Présentation de l'expo sur TV8 Mont Blanc. Visite guidée sympa le samedi et dimanche à 16 heures

E
 
 

14:26 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) |

05/12/2011

Beaubourg Munch

Lundi, journée à Beaubourg...

cri.jpgExpo Edvard Munch pour commencer. Inutile de chercher le Cri, il n'y est pas. Aucune des deux versions pas mal chahutées ces dernières années, mais beaucoup de belles toiles.

Je cite: "Edvard Munch était pleinement « moderne », c’est la thèse que défend l’exposition que lui consacre le Centre Pompidou, à travers près de cent quarante œuvres, dont une soixantaine de peintures, cinquante photographies en tirages d’époque, une trentaine d’œuvres sur papier, des films et l’une des rares sculptures de l’artiste. À travers cet ensemble, l’exposition Edvard Munch, l’oeil moderne éclaire l’œuvre du célèbre peintre norvégien (1863-1944) sous un jour nouveau en montrant comment la curiosité de l’artiste pour toutes les formes de représentation de son époque a nourri et transformé son inspiration et son travail."

2005yayoi.gif

Ensuite, expo des oeuvres d'une japonaise déjantée, Yayoi KusamaDe l'art brut magnifique. Voir la vidéo ci-dessous.

 


Edvard Munch, L'Oeil moderne par centrepompidou


Yayoi Kusama, du 10 octobre 2011 au 9 janvier 2012 par centrepompidou

12:30 Publié dans Art, Blog | Lien permanent | Commentaires (1) |

04/12/2011

Musée - Théatre

Drôle d'idée que de se rendre à Orsay un dimanche et en plus un dimanche de musées gratuits... Du coup, devant la queue, on renonce et on longe la Seine jusqu'au musée de la ville de Paris. Il pleuviotte à peine. On monte les escaliers qui mènenet au Palais de Tokyo, aile gauche c'est le musée. Un musée qu'on connait bien, en janvier, il y avait l'expo Basquiat. Cette fois, ce sont, entre autre, des toiles de Chiricho.

le_maschere_les_masques_site.jpg.crop_display.jpg

Toujours gratuit et très peu de monde. Des collections permanentes suffisament riches pour découvrir et comprendre la peinture du XX ième siècle.

Ensuite, on voit Americano, un film pas franchement réussi de Matthieu Demy...atoipourtoujours.jpg

Puis une pièce excellement jouée de Michel Tremblay, un auteur québecois que j'aime beaucoup. A la Folie théatre, encore un petit théatre sympa non loin du théatre de la Bastille et du Boulevard Richard Lenoir.7

Metteur en scène : Christian Bordeleau.

Interprètes : Cécile Magnet, Yves Collignon , Sophie Parel, Marie Mainchin.

Nous sommes dans la cuisine familiale. Manon et Carmen, deux soeurs de 24 et 25 ans, se retrouvent, font le point, dix ans après les événements qui ont bouleversé leur vie. 
En parallèle, comme un flashback permanent, Marie-Lou et Léopold, leurs parents, vivent ce qui fut leur scène finale, dix ans plus tôt. 
Manon vit toujours dans cette cuisine, enfermée avec ses démons… Carmen tente une ultime fois de l’en sortir. 
Quatre personnages, deux époques, une famille submergée ! Un dialogue soutenu et bien servi par les acteurs. Une mention spéciale à la mère.

12:26 Publié dans Art, Blog, Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |

03/12/2011

Maths et Arts

exposition-mathematiques.jpgSamedi, il pleuviotte toujours.

On se rend à la fondation Cartier pour l'art comptemporain où nous attend une exposition sur... les mathématiques. Pas toujours facile à comprendre... normal ! Mais toujours fascinante. 

On imagine que les artistes qui ont participé à la création de l'expo, David Lynch ou Raymond Depardon par exemple, n'ont pas capté grand chose du sujet mais le résultat est assez surprenant. Bref, une bonne idée.


Flu-Mag-Artsmaths-Depardon.jpgEntre autre un cours décapant de Cedric Villani le mathématicien et très médiatique directeur de l'institut Henri Poincaré.






3963-4126.jpg

Ensuite, direction le Grand Palais pour l'expo sur les Stein, ces grand collectgionneurs américians du début dur XXième siècle. Beaucoup de Matisse, pas mal de Picasso et quelques Cézanne. Enormément d'explications que le public nombreux (trop) lit avec concentration.

02/12/2011

Sempé et Victor

799745.jpgQuelques jours à Paris. 

Aujourd'hui exposition Sempé à l'hôtel de Ville. 

Impressionnant la production de cet homme. 

La qualité des dessins.

L'humour.

On se balade deux bonnes heures.

On est au chaud.

Dehors, il pleuviotte.

La foule de noël est dans les starting-blocks à New York et ailleurs... Article ici

Sempe%20New%20York%202.jpg

avis.jpgEnsuite théatre, Victor Hugo mon amour. Excellente pièce portée par un actrice metteuse en scéne, directrice de troupe, pleine d'énergie, Anthéa Sogno.

Rencontre, désir, passion, jalousie, exil, c’est l’histoire de ce couple mythique et mémorable qu’ont formé Juliette Drouet et Victor Hugo.