Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2011

Musée - Théatre

Drôle d'idée que de se rendre à Orsay un dimanche et en plus un dimanche de musées gratuits... Du coup, devant la queue, on renonce et on longe la Seine jusqu'au musée de la ville de Paris. Il pleuviotte à peine. On monte les escaliers qui mènenet au Palais de Tokyo, aile gauche c'est le musée. Un musée qu'on connait bien, en janvier, il y avait l'expo Basquiat. Cette fois, ce sont, entre autre, des toiles de Chiricho.

le_maschere_les_masques_site.jpg.crop_display.jpg

Toujours gratuit et très peu de monde. Des collections permanentes suffisament riches pour découvrir et comprendre la peinture du XX ième siècle.

Ensuite, on voit Americano, un film pas franchement réussi de Matthieu Demy...atoipourtoujours.jpg

Puis une pièce excellement jouée de Michel Tremblay, un auteur québecois que j'aime beaucoup. A la Folie théatre, encore un petit théatre sympa non loin du théatre de la Bastille et du Boulevard Richard Lenoir.7

Metteur en scène : Christian Bordeleau.

Interprètes : Cécile Magnet, Yves Collignon , Sophie Parel, Marie Mainchin.

Nous sommes dans la cuisine familiale. Manon et Carmen, deux soeurs de 24 et 25 ans, se retrouvent, font le point, dix ans après les événements qui ont bouleversé leur vie. 
En parallèle, comme un flashback permanent, Marie-Lou et Léopold, leurs parents, vivent ce qui fut leur scène finale, dix ans plus tôt. 
Manon vit toujours dans cette cuisine, enfermée avec ses démons… Carmen tente une ultime fois de l’en sortir. 
Quatre personnages, deux époques, une famille submergée ! Un dialogue soutenu et bien servi par les acteurs. Une mention spéciale à la mère.

12:26 Publié dans Art, Blog, Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.