Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2008

Le pied

Ca-vient.jpg

J’ai un pied d’athlète.

Tout de suite, je ne l’ai pas cru.

Je me suis dis :"on me confond avec quelqu’un d’autre". Puis j’ai lu les inscriptions sur la boite du tube de crème et c’était marqué « Ne convient que pour le pied d’athlète ». Alors j’ai dit à la dame de la pharmacie : "Non, merci, je suis venu pour des démangeaisons au pied." Elle m’a répond, oui, c’est bien ça vous avez le pied d’athlète. J’allais lui montrer mes mollets quand j’ai compris que cette vacherie de champignons aux pieds qui me démangeait s’appelle « un pied d’athlète ». Je suis un athlète ramasseur de champigons.

Bon, dans ce cas, faut surtout pas aller sur Internet. J’y suis donc allé. Et bien c’est grave docteur ! Cela peut s’aggraver en Cloques, en ulcères, en Cellulite bactérienne ou en Onychomycose

Le pied d’athlète est l’une des principales causes de cellulite bactérienne. En effet, l’infection fongique facilite l’introduction sous la peau de bactéries (du genre streptocoque ou staphylocoque). Ce type d’infection crée une rougeur qui s’étend du pied à la cheville, puis à la jambe. De la fièvre et des frissons l’accompagnent. La cellulite bactérienne peut être très grave et il faut consulter un médecin le plus rapidement possible si ces symptômes apparaissent.

Impressionnant non ?

Sur un autre site on parle des remèdes dans un drôle de français. Etonnant ! Je coupe à peine le copié-collé tellement c’est bien fait :

Le pied d'athlète est une infection commune de peau qui est provoquée par un mycète. La limite médicale pour le mycète de pied est des pedis de tinea. Le mycète est a usine-comme le micro-organisme trop petit à voir par l'oeil nu qui dépend principalement du tissu mort pour la nutrition et la croissance. Pendant que les athlètes sont à à haut risque d'obtenir cette maladie, elle s'appelle comme pied d'athlètes.

Il y a d'abondance des remèdes de pied d'athlètes qui sont employés couramment par des personnes pour obtenir du soulagement des symptômes causant un plus grand niveau de malaise. Les remèdes de pied d'athlètes sont très simples pour suivre, en tant que la plupart des produits naturels généralement disponibles d'utilisation de remèdes de pied d'athlètes. L'alcool dilué de frottement sur le secteur affecté avec des boules de coton est l'un des remèdes de pied d'athlètes.

L'application du gel de vera d'aloès deux fois par jour sur les secteurs affectés est l'un des autres remèdes de pied d'athlètes. Vinaigre de cidre d'Apple ayant les propriétés antifongiques dans un des autres remèdes employés couramment de pied d'athlètes. En imbibant les pieds dans un mélange des quantités égales de vinaigre et de l'eau de cidre de pomme pendant dix jours quotidiens de minutes jusqu'à dix ou jusqu'aux symptômes disparaître est l'un des meilleurs remèdes de pied d'athlètes.

Le trempage des pieds dans une solution de bicarbonate de soude et l'eau pour le journal d'environ 30 minutes est l'un des autres remèdes de pied d'athlètes. Le lavage des pieds dans une solution douce d'acide borique… Le chaparal…La cannelle qui combat efficacement la levure et des infections fongiques est l'un des autres athlètes que le pied remédie à. Le sulfoxyde diméthylique, un fongicide efficace le pied de l'athlète est l'un des autres remèdes employés couramment de pied d'athlètes. Le frottement d'un clou de girofle d'ail cru sur le mycète…

Le gingembre… L'extrait de graine de pamplemousse… Le miel cru de frottement sur les secteurs infectés avant de heure du coucher et la laisser durant la nuit est l'un des meilleurs remèdes de pied d'athlètes. L'application du jus d'oignon est deux fois par jour l'un des autres remèdes de pied d'athlètes. Les composés contenant de l'huile d'antiseptique d'arbre de thé qui sont un désinfectant très efficace de peau est l'un des autres athlètes que les remèdes de pied appliquant des huiles de la vitamine E directement sur les secteurs affectés est deux fois par jour l'un des autres remèdes utilisés généralement de pied d'athlètes.<-->

29/10/2008

Assorossie

Ca-vient.jpg

Saviez-vous que ce concombre est très haut sur l’échelle de l’amertume, presque aussi haut qu’un roman de Christine Angot et qu’à cause de ça, il est absolument infâme à manger même additionné de trois fois son poids de sucre ? Saviez-vous que, malgré ça, il y a pas mal de gens sur la planète, en Afrique ou en Asie, qui adorent l’assorossie bien préparée ?

Saviez-vous que la médecine vaudou en a fait un de ses remèdes contre le psoriasis, le diabète, les rhumatismes et même la colique... et que la pharmacopée allopathique l’a récupéré pour soigner le diabète et le sida.

Saviez-vous que les prêtres vaudou l’associent à l’extrait de datura pour vous transformer en zombis et que a Nasa s’y intéresse pour zombifier les astronautes en partance pour Mars ?

24/06/2008

Ivraie

Ca-vient.jpg

L’ivraie enivrante est une plante messicole comme le bleuet, le coquelicot ou la nielle des blés [photo].

Une plante messicole pousse avec la moisson, c’est pourquoi il est si difficile de séparer le bon grain de l’ivraie comme le dit la parabole biblique (Matthieu 13:24-30) Difficile aussi dans le cas de l’ivraie car, comme le blé, l’ivraie donne des épis.

Difficile mais indispensable, car l’ivraie vit en symbiose avec une champignon hallucinogène qui contient de la témuline, une substance toxique, plus précisément un alcaloïde narcotique. Il faut environ une livre d’ivraie pour tuer un cheval de six cents kilos. A moins on l’endort et s’il rate l’obstacle on le disqualifie, c’est la dure loi du sport équestre. Pour un homme compter cinquante à cent grammes, ce qui fait bien moins d’une baguette garantie 100% ivraie. Demandez la à votre boulanger un jour où il est saoul.

Botanique : Le blé comme l’ivraie font partie de la super famille des Poacées ou graminées dans laquelle on trouve toutes les céréales, blé, riz, orge… et aussi la canne à sucre, les plantes à fourrage, les bambous…

Etymologie : L’ivraie enivrante s’appelle en grec zizania qui a donné zizanie. En latin l’adjectif ivre se dit temulentum d’où la témuline. On tourne autour de la bagarre d’alcoolos.

09/05/2008

Bufo

 

On la trouve dans la peau

des crapauds (bufo)

des grenouilles (rana),

dans des champignons

ainsi que dans le cerveau, le plasma sanguin et l'urine des schizophrènes, la bufoténine est une substance très hallucinogène (enthéogène).

Isolée en 1902 par deux physiologistes français, Césaire Phisalix et Gabriel Bertrand, à partir de la glande parotide d'un crapaud, le Bufo alvarius. La bufoténine et la psilocine (extraite des champignons psilocybes) sont des molécules presque identiques. Elles sont utilisée par les chamans.

Dans le cerveau, ces substances contrent un précieux neurotransmetteur la sérotonine.  Quand la sérotonine  ne transmet plus le cerveau se met  à fonctionner...  bizarrement.

06/05/2008

Enfumage ?

 

Carlos Castaneda

est né

le 25 décembre 1925

à Cajamarca au Pérou

et serait mort

le 27 avril 1998.

Mais est-il vraiment mort ?

 

En 1960, Castaneda, étudiant en anthropologie à UCLA, rencontre Juan Matus, un Indien Yaqui, dont il devint le disciple. L'ensemble de son œuvre découle des expériences et enseignements tirés de cette rencontre.

Dans ses ouvrages, Carlos Castaneda fait le récit de son initiation, par don Juan Matus, au savoir des chamans du Mexique. Pendant plus de dix ans, il rend de nombreuses visites au sorcier. Carlos Castaneda décrit son immersion dans le monde de don Juan sur une longue période qui trouve son paroxysme au moment où don Juan Matus et son clan décident de quitter ce monde, laissant derrière eux une nouvelle génération d'apprentis, à leur tour entièrement impliqués dans la quête de la liberté absolue.

Une vaste polémique fait rage depuis des décennies sur l'authenticité du récit de Castaneda. L’œuvre ne serait que le roman d’un écrivain facétieux dont la seule qualité serait une imagination illimitée. Il existe de très fortes présomptions de fraudes et de mystifications. On a des preuves indiscutables de plagiats, d’incohérences géographiques, de contradictions chronologiques… L’œuvre de Castaneda a eu un immense succès commercial et on peut le soupçonner de mercantilisme aux dépends d’un grands nombre d’adeptes naïfs et friands de cette ancienne sagesse américaine retrouvée.   

Alejandro Jodorowsky tranche le débat d'une façon élégante : soit les récits sont vrais, et Castaneda est un grand initié, soit il a tout inventé, et alors c'est un génie littéraire.

** Je n'ai pas lu Castaneda à l'époque du mouvement hippie, flower  power... mais beaucoup plus tard. Et pour répondre à la question de Sugus sur la petite fumette, si j'ai tiré quelques bouffées de hashish qui m'ont provoqué quelques fous rires incontrolables, ceci n'a rien à voir avec les substances enthogénes mentionnées par Castaneda. A l'armée, j'ai une fois évité une proposition de LSD dont certains ont eu bien de la peine à se remettre.