Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2007

Inukshuk

medium_inukshuk.jpgUn inukshuk, des inuksuit en inuktitut, la langue des inuits.

Inuk veux dire "humain", inukshuk c'est "comme un humain".

Les inuksuit facilitent la chasse traditionnelle au caribou. Epouvantails de pierre pour attirer les caribous dans un cul de sac. L'inukshuk est un des thèmes de l'art inuit, entre l'abstrait et le figuratif.

Les inuksuit pouvaient aussi servir de point de repère ou de cairn identifiant la position d'une cache pour la nourriture. Ils servaient aussi à marquer les limites d’un territoire. Dans nos montagnes alpines on est plus habitué à voir des cairns, qui sont des tas de cailloux assez pratiques pour se déplacer à l'aube brumeuse au bord d'un glacier.

Dans la série on a aussi le tumulus qui servait de tombe. Un des plus fameux mausolée du genre se trouve au sommet du Nemrut Dag en Turquie. On a aussi les Stûpas, ce sont des tumulus qui au départ abritaient les cendres de bouddha et qui sont répandus dans toute l’Asie, que l’on appelle des shorten au Népal. Bref, pas mal de nom pour toutes sortes de tas de cailloux.


medium_Inuk2.jpgA signaler « Inukshuk, l’homme debout » un roman d’Hervé Le Tellier de l’Oulipo, Le Tellier dont j’ai déjà parlé ici.

Extrait:

Les enfants jouent. Ils ont toujours joué.
Autrefois,ils jouaient nus dans l’igloo où il faisait trois degrés.

Avec un igloo minuscule qu’ils taillaient avec le couteau du père.
Avec un bilboquet formé des os d’épaule d’udjuk et qui s’appelait un aeyigark.
Avec un petit harpon en bois de caribou.
Ou parfois même, avec une vraie poupée aux vêtements cousus par la mère, et dont le père avait sculpté la tête dans la stéatite ou l’os d’un caribou. Une vraie petite personne, un inujaq, et pas seulement une pierre enveloppée de fourrure que les petites filles berçaient comme un bébé.

medium_Inuk3.jpgAujourd’hui, les enfants des Inuits ne fabriquent plus leurs jouets. Leurs parents les achètent au  supermarket du block,  et ils vont s’entasser dans le coffre à jouets :

Un jeu électronique GameBoy, marchant sur piles et made in Japan.
Une poupée blonde type Barbie à laquelle manque un bras.
Un dinosaure articulé en plastique avec son remontoir.
Un SpaceRanger cassé à tête interchangeable.
Une batte de base-ball et deux balles en imitation cuir...

Commentaires

Et en Suisse le cairn s'appelle Steinmann (homme de pierre).

Écrit par : Sugus | 10/02/2007

Merci Sugus de cette précision, je voulais prendre sur wiki: "En allemand et en néerlandais, les cairns sont appelés respectivement Steinmann et Steenman" et j'ai oublié,

Écrit par : ~Joël | 10/02/2007

ici :
http://www.histori.ca/minutes/minute.do?id=10210&sl=e
un film sur l'édification d'un Inukshuk

Merci pour cette découverte, moi qui suis plus habitué au petits chorten en pierres sur les chemins du Ladakh

Écrit par : Lung Ta | 10/02/2007

Merci pour le film. Je crois que je vais mettre d'autres notes sur la culture inuktitut.

Écrit par : ~Joël | 11/02/2007

Les commentaires sont fermés.