Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2015

Hwang

04120702.jpgConnaissez-vous monsieur Hwang ?

Monsieur Hwang est un sud coréen qui a fait la une de la presse en 2005 et 2006 pour avoir affirmer qu’il avait cloné des embryons humains pour disposer à volonté de cellules souches. On a pu démontrer qu’il avait un peu truqué les expériences. Il aurait entre autre confondu clonage et parthénogenèse. On a peine à croire qu’un scientifique de ce niveau puisse commettre une telle erreur même s’il faut bien l’avouer, il n’est pas toujours très facile de faire la distinction.

Il a finalement admis sa faute. En bon asiatique, il s’est excusé en s’humiliant publiquement. Il a pris six mois de prison puis et il est reparti dans le clonage. Monsieur Hwang est un homme avide de fric et de gloire, il a donc cloné pour des sommes rondelettes des chiens très chers à leurs propriétaires, de riches américains, des chinois et même un français.

827995-mastiffs-tibet-souvent-compares-lions.jpg

Ensuite, il a cloné des Mastiffs tibétains (photo), les chiens les plus chers du monde dont le prix s’est soudain effondré. Entre parenthèse que devient la réincarnation du mastiff en moine (ou vice-versa) lorsque ce mastiff est un clone ? Les théologiens bouddhistes ont du travail sur la planche à métempsychose.

3a51ee290f9cb44472d4ed44bc4d805d6b37c7e9.jpg

Mais monsieur Hwang ne va pas s’arrêter en  si bon chemin (le but c’est la chemin), il vient de s’associer à la création du plus grand site mondial de clonage d'animaux en Chine, avec pour ambition de fabriquer en série chiens, chevaux, et jusqu'à un million de vaches par an, selon l’agence Chine Nouvelle. Un projet de la société de biotechnologie chinoise Boyalife et l'entreprise sud-coréenne Sooam Biotech --dont le fondateur est… monsieur Hwang bien sûr !

Sondage : Mangerez-vous du steak de bœuf cloné ?

* La parthénogenèse est la reproduction sans sexe produisant donc des individus femelles uniquement. Du grec parthenos vierge. Selon le dogme catholique de 1854 l’immaculée conception de la Vierge Marie dans le sein de sa mère, n'a pas été marquée par la tache du péché originel (le sexe).

Les avantage de la parthénogenèse : la production d'individus mâles par rapport à celle d'individus femelles constitue une perte énergétique importante. En effet, les femelles en règle générale fournissent la plus grande partie de l'énergie nécessaire à la reproduction sexuée. Or cette énergie fournie pour le développement d'un nouvel individu participe en partie à générer des mâles qui eux-mêmes ne seront pas capable de produire directement de nouveaux individus. (…) Grâce à cette efficacité démographique, l'inclusion dans un cycle de reproduction d'une phase parthénogénétique, en permettant de réduire le nombre des mâles, peut avoir un intérêt écologique certain (…) Ainsi, la parthénogenèse peut constituer un atout d'importance pour les espèces dans la course à la conquête d'un habitat.

10:46 Publié dans Science, Société | Lien permanent | Commentaires (0) |

24/11/2015

Truvada

truvada_cachet.jpgAvez-vous entendu parlé du Truvada ? C’est un médicament préventif des infections au VIH, le SIDA pour aller vite. Un médoc mis sur le marché par une entreprise californienne GILEAD. Médicament préventif, donc à prendre par des personnes saines au cas où...

Il serait efficace à 90%. Il vient d’être autorisé en France et on apprend qu’il sera remboursé par la Sécu. Il coûte la bagatelle de 500 euros par mois.

Est-ce que quelqu’un peut m’expliquer la logique derrière ce remboursement ? Je lis sur l’express… 

Reste que ce traitement préventif, aussi efficace soit-il, ne doit absolument pas « se substituer au préservatif », comme l'a souligné Marisol Touraine. « Il permet de répondre à des situations dans lesquelles le préservatif ne trouve pas sa place, ou de répondre à des personnes qui ne peuvent pas, pour différentes raisons, en avoir un usage systématique, alors que ces personnes évoluent au sein de groupes où la prévalence et l'incidence du VIH sont élevées. » Un message martelé par tous les acteurs de la lutte contre cette maladie, qui estiment à 500 le nombre de personnes découvrant leur séropositivité chaque mois dans notre pays.

Qui pourra justifier de ne pas utiliser de préservatif ? C'est quoi "ne pas trouver sa place" ? C'est quoi les "différentes raisons" ? Qu’est ce qui va empêcher un médecin compréhensif de prescrire ce médicament à n’importe quel patient qui n’aime pas baiser avec du plastic ?

Les associations LBGT semblent très satisfaites. Pourquoi ? Pour qui ?

Je ne crois pas être particulièrement réac en matière de mœurs mais là, je ne comprends pas. Merci de m’apporter vos lumières.

A propos de GILEAD, 40'000 euros pour traiter une hépatite C c'est cher mais au moins ceci s'adresse à des malades.

18:45 Publié dans Science, Société | Lien permanent | Commentaires (4) |

07/11/2015

Livre

15:16 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) |

29/08/2015

Le toupet de Trump

Selon l’économiste Daniel Cohen, 90% des américains n’ont pas augmenté leur pouvoir d’achat dans les 30 dernières années.

2015-08-13-1439457805-1242660-DonaldTrump2.jpgPendant ce temps Donald Trump multimilliardaire, qui a fait sa fortune dans l’immobilier, monte dans les sondages. Comment est-ce possible que tous ces gens qui galèrent puissent penser que cet homme serait un bon président pour eux ? Sans doute le mythe de la réussite qui laisse à penser que quelqu’un qui a réussi va amener les autres au succès. Et pourtant tout le monde sait que quelqu’un qui a amassé une si grande fortune, surtout dans ce domaine, ne peut l’avoir fait qu’au détriment du plus grand nombre, donc de l'intérêt général.

En plus, ce triste sire est sexiste et raciste. Il accumule les déclarations qui puent. Mais il amuse la galerie. Son dernier truc en date tourne autour de sa soi-disant perruque (toupée*). On dirait qu’il en a une mais en fait ce sont ses vrais cheveux fait-il constater par une dame du public.

L’anglais toupée veut dire postiche, vient du français toupet. Un toupet est une touffe (même origine de l’allemand topf) de cheveux sur le sommet de la tête, le mot viendrait donc de l’anglais top, sommet. Quant à Trump, s’il n’a peut-être pas pas de toupée mais il a un sacré culot qui l’amène au sommet des sondages. Perso, je ne trouve pas ça top.

 

10:52 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) |

16/08/2015

De la qualité !

China-yuan-dollar.jpgTrois dévaluations du yuan en trois jours ! Les raisons invoquées : Le taux de croissance de l’économie chinoise est passée en dessous des deux chiffres. Alerte ! Il faut faire quelque chose d'urgent ! Evidemment. Pour mémoire un taux de 10% provoque un quasi doublement en 7 ans, quadruple en 15 ans et est multipliée par 8 en 22 ans.

On parle ici de la croissance du PIB, cet indicateur qui additionne les constructions et les destructions, les bombes atomiques, les accidents de la route, la pollution et la lutte antipollution… Bien sûr on peut parler d’autres types de croissance, par exemple la croissance de la qualité de vie ou des processus démocratiques, on peut rêver…

Ce taux d'augmentation du PIB, à un ou deux chiffres, est donc parfaitement stupide. Du coup, on enregistre un max de problèmes tels Tchernobyl, Fukushima et ces jours-ci Tianjin. Remarquez que messieurs Hollande et Vals, après monsieur Sarkozy, nous parlent en priorité de cette croissance là pour nous sortir de la crise. Accroître la quantité, toujours la quantité, jamais la qualité.

Ecoutons ce que disait le sage Edmond Maire, il y a plus de 40 ans :

Depuis 1972, on s’est rapproché du précipice, il est minuit moins trois. Le chômage atteint presque partout des niveaux record, la pollution a augmenté, le dérèglement climatique est avéré, la mondialisation est passée tel un rouleau compresseur écrasant aussi bien les habitants des pays riches que des pays pauvres dans une compétition aux vainqueurs illusoires….

Il faut vraiment changer de paradigme*. On doit investir dans la rénovation thermique, le développement des modes de transports collectifs, le verdissement des processus industriels, l’agro-écologie, etc. Seuls l’UE peut le faire en imaginant et en mettant en oeuvre des investissements considérables à travers des mécanismes bancaires d’un type nouveau au service de la collectivité plutôt qu’au service des plus riches.

Mais qu’est ce qui me prend de m’attaquer à de tels problèmes ? Allez plutôt sur le site de Nouvelle Donne ou intéressez-vous à Altarnatiba Léman.

ev_AlternatibaLeman_-ev_Affiche-1.png

* Un paradigme est une représentation du monde, une manière cohérente de voir les choses. En grec paradeïgma signifie « modèle » ou « exemple » 

En physique le paradigme newtonien qui avait remplacé celui de Ptolémée a été remplacé par la relativité générale et la physique quantique. Impossible de penser l'univers comme le pensait Newton et encore moins comme Ptolémée. De même, en matière d'économie, le paradigme du capitalisme néo-libéral est devenu nuisible (in fine même pour les riches) et doit donc être déclaré obsolète et remplacé par autre chose.

10:06 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) |

05/04/2015

Rien ne va plus

On ne remercie jamais assez les joueurs.

Les joueurs de loto, d’euro millions, de Joker+, de Keno, les gratteurs d’Iliko, de €ash, de Millionnaire, d’Astro, de la Ruche d’or, d’Olé Sombreros, de Black Jack, de Mots Croisée, d’Eldorado, de 1000 carats, de l’arbre au trésor, d’Euro Fortune, de Solitaire, de Pharaon, de Kumulos, de Yams, de Precius Aurus, de Diamond River, de Booster, de Bingo, de Fruitos, de Goal, de Morpion, de Banco, de Numéro Fétiche, de Défoulo...

gamme_jeux_media_8084-1396604036.jpg

gamme_jeux_media_6380-1372758176.jpg

gamme_jeux_media_4680-1331731145.jpg

 

 

 

 

machines-a-sous.jpgSans oublier les joueurs de machines à sous qui n’hésitent pas à se lever matin pour faire l’ouverture du casino à 10 heures pour enfin pouvoir mettre des jetons dans la fente et appuyer sur le bouton et tenter d’aligner 3 ou 4 chiffres, cerises, poires, pommes, ananas, sphinx, bagnoles de sport, ou tout autres symboles dont la venue en parallèle signifie que la machine va débiter des jetons pendant un bon moment, bruit si agréable à l’oreille, ceci d’autant plus qu’il est peu fréquent.

Bien sûr, on ne saurait ignorer les modernes qui jouent à tout cela depuis leur écran à la maison (exclu WEB). Nul besoin de s’habiller, de se raser ou de se faire belle. On tire, on gratte, on clique à domicile, c’est tellement plus confortable ! Pas de jetons, une carte de crédit et tout est dit !

Je tiens à témoigner ma gratitude à tous ces grands joueurs et surtout à toutes ces petites gens qui se sacrifient pour diminuer le déficit de notre pays. Si, par hasard, on limitait l’accès à tous ces défouloirs, le pauvre Hollande n’aurait plus qu’à plier bagage. Aucune chance de tenir les engagements de Bruxelles. Sarko serait sûr de revenir au pouvoir. Voilà à quoi tient l’avenir de notre pays.

* La somme engrangée par l'état chaque année via les jeux est de plus de 6 milliards, le déficit 2014 était de 4% soit environ 85 milliards avec un objectif à 3% soit moins de 79 milliards.  

05:48 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (2) |

02/04/2015

Michel Wieviorka

Grâce à la grève de France Inter, j’écoute RSR1, la Radio de Suisse Romande la première. C’est toujours passionnant. Nos amis Suisses Romands sont à la fois bien proches de nous culturellement avec des différences qui étonnent parfois. C'est dépaysant mais plutôt moins que de se taper la pub sur Europe1. 

yv9csqqad8yi4vssntlx.jpegAujourd’hui, il y avait un entretien passionnant avec le sociologue Michel Wieviorka que je découvre. Un de ses sujets favoris du moment est de tenter de comprendre cette apparente contradiction entre l’universalisme en temps de globalisation et la possibilité de faire vivre  sur la toile un monde multipolaire. Je sais c’est très intello, donc je vous épargne le détail. 

Il est issu d'une famille de juifs polonais dont bien sûr certains ont fini à Auschwitz. A part ça, Michel est un copain de Cohn Bendit et le beau frère d’Alain Geismar, il fut l’élève d’Alain Touraine et de Jacques Delors. C’est   un spécialiste du terrorisme qu’il a étudié en particulier avec les réfugiés des Brigate Rosse en France « amnistiés » par Mitterrand (Cesare Batistti et une centaine d'autres gus). Son analyse s’applique bien, paraît-il, au djihadistes qui nous inquiètent.

Il vient aussi  de publier « L'antisémitisme expliqué aux jeunes ». Bons commentaires sur Amazon. L’émission est à écouter ici.  Son blog est ici.

04:54 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (0) |