Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2016

Au sort

J’ai lu un article que je ne retrouve plus sur les déchus de Hollande, Vals et autre Macron. Tant pis pour l'article. L’autre soir, j’en ai rencontré un, un déçu de Hollande et des politiques qui me disait à quel point il ne supportait plus que les politiciens fassent carrière et finissent par faire de la politique hors-sol comme on cultive les tomates. Ces messieurs planent au dessus du sol de la cité (la polis). Jack Lang par exemple est carrément en orbite.

220px-Backgammon_PrecisionDice.jpgComment faire ? Je suggérais d'adopter le tirage au sort. J’avoue que j’étais assez embrouillé dans mes explications. Du coup, je révise mon Etienne Chouard et son plan C. Chouard est un des spécialistes du tirage au sort aussi appelé stochocratie et même clérocratie (j’en ai parlé ici).

Je vous laisse chercher… C'est intéressant et un peu prise de tête. Pour tirer un premier fil c’est ici

ou encore

Chouard pour que la démocratie ne choit ni ne déchoit. Les mécanismes qu'il propose pour éviter la corruption et le clientélisme sont dérivés des athéniens et sont plutôt ingénieux 

Choir vient du latin cadere, tomber. Déchoir vient de decadere, tomber encore plus bas, la décadence quoi ! Ne pas confondre avec décevoir qui donne déçu et qui vient du latin decipere, tromper, avoir une déconvenue. Longtemps le verbe décevoir a signifié tromper. On est donc déçu car on nous a trompé sur la marchandise politique, du coup on préférerait remettre notre avenir dans les mains de Fortuna, la déesse de la chance et du hasard.

Stocho - du grec hasard, aléa et kratos pouvoir, gouvernement 

22:50 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Tu as aussi le système Youesse. Que deux mandats présidentiels. Tout le monde est élu, y c juges et shérifs. Mandats courts.

Et pas pléthore :
"Avec respectivement 51 et 50 élus, New York (8,1 millions d’habitants) et Chicago (2,9 millions) réunissent le plus grand nombre de conseillers municipaux aux États-Unis. En Amérique du Nord seule Montréal dépasse ce chiffre en élisant 64 conseillers pour 1,6 millions d’habitants ; Paris en a 163 pour 2,1 millions d’habitants. Dallas et Houston n’ont que 14 élus municipaux, mais la situation la plus extrême revient à Los Angeles qui, avec 15 conseillers pour plus de 4 millions d’habitants, désigne un élu pour représenter 273 000 habitants."

Mais Dieu est avec tout ces élus. Ce qui change tout.

La défaite de Sanders était évidente pour qui connaît un peu les Youesses. Trump ette ne va pas passer à mon avis car...il est plusieurs fois divorcé (à moins que... je n'ai pas analysé ses divorces). Elle-a-ri, bénéficie de son pardon au pêcheur., même si elle ne s'autofinance pas comme le dit Triump ette. Lequel oublie de dire que son papa lui a mis un gros paquet de "in glod we trust" dans la poche.

Tu as remarqué que les critiques sur Trump diminuent dans nos médias ? Michel H. a raison quand raconte son histoire. Et les universitaires seront parmi les plus lâches. Il a puisé aux sources.


Aller, un peu de Paul Valéry

" Un homme tirait au sort toutes ses décisions. Il ne lui arriva pas plus de mal qu'aux autres qui réfléchissent." (Tel quel, que j'ai ressorti de ma bibliothèque)

Écrit par : Aredius44 | 01/03/2016

Suite sur les Youesses et aussi sur chez nous :

http://lefenetrou.blogspot.fr/2016/03/nous-vivons-une-epoque-formidable.html

Écrit par : Aredius44 | 02/03/2016

Donc Dieu ne joue pas aux dés, il assiste les élus américains. Chez nous malgré le nombre l'esprit ne souffle plus semble-t-il et on devrait prendre les décisions en tirant au sort. Ta remarque sur la fortune de TRUMPette me rappelle l'histoire bien connue de l'entrepreneuriat cher au rêve américain...

Une jeune homme sans le sou se baladait dans la rue. Il trouve une pomme par terre. Il la ramasse, la fait briller consciencieusement et la vend à un passant pour 50 cents. Avec ces 50 cents, il achète deux pommes à 25 cents, pommes qu'il nettoie soigneusement et qu'il revend 1 dollar a un autre passant. Avec son dollar en poche, il achète 4 pommes, qu'il fait briller et qu'il revend 2 dollars... Il achète 8 pommes, les fait briller... Il se retrouve avec un cageot de pommes...
Et c'est à ce moment-là qu'il hérite de cents millions de dollars et comme il tombe sur un banquier et un gérant de fortune honnête quelques années plus tard il est devenu milliardaire.

Malgré les pommes, ceci n'a rien à voir avec la pomme et le small shabby garage de la légende Apple ou celle d'HP à Palo Alto.

Écrit par : Joël | 02/03/2016

Merci Joel, je participerai contente (même avec l'appréhension de faire trop des gaffes :/).

J´aimerais bien la clérocratie! Oui, je trouve que “le tirage au sort en politique”, ça ne peut pas être pire que la réalité politique actuelle. Au moins, pas pire que Donald Trump (ou Enrique Peña Nieto le president de mon pauvre pays, martyr de ses gouvernement et ses politiciens).

Domage que les commentaires de votre genial “Clérocratie” sont fermes. Je voulais ajouter l´un de plus a vos mots en “cratos”:

Bêtecratie, le pouvoir des bêtes, comme les deux susdit.

Saludos, Ana

Écrit par : ana | 02/03/2016

À propos de la TRUMPette, je viens de "trouver" un autre "cratos" :

Démagocratie,

le pouvoir des démagogues, dont les peuples de tous les pays, malhereusemente, ils semblent adorer, surtout, les démagogues belligérantes :( Qué tristeza!

Écrit par : ana | 02/03/2016

Les commentaires sont fermés.