Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2017

Carrières de lumière

Naguère, on avait raté Cézanne dans les carrières de lumière au Baux de Provence, cette fois on ne voulait pas rater Breughel, Bosh et Archimboldo.

carrieres_2017_bosh_v4_bd_1.jpg?itok=i5SLo0Ys

Pour ceux qui ne connaissent pas, le spectacle utilise les anciennes carrières de calcaire pour afficher des œuvres animées dans une totale immersion. La peinture défile sur les murs et sur le sol dans une ambiance musicale très riche. C’est magique ! On l'a vu trois fois mais sans doute qu'à la quatrième on aurait encore découvert pas mal de détails tant la richesse de ces toiles et de l'animation qui en est faite est profuse.

01-1_0.jpg?itok=tMuOcXZq

A la fin de la projection des trois peintres, on assiste à la projection dans le même style d’images tournées par Méliès au début du XXième siècle. C’est aussi très beau.

Cocteau a utilisé les carrières pour un film, du coup on peut voir, a l'écart du grand spectacle un film sur Cocteau, nettement moins intéressant.

Si vous y allez, prenez une petite laine, il ne fait pas chaud dans les carrières.

10:29 Publié dans Art, Naples | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Merci, c'est noté. Et aura une petite laine.

Écrit par : Aredius | 20/03/2017

Avec les paintres flamands, ça doive être hallucinant . Veinard!!

Écrit par : ana | 21/03/2017

Les commentaires sont fermés.