Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2015

Avignon 2015 3

vladimir20horowitz-018.jpgHorovitz X3 d’Israël Horovitz

Théâtre du VERBE FOU

Interprète(s) : Laurence Briand, Marie-Gaëlle Janssens Casteels 
Metteur en scène : Bernard Lefrancq 

En principe on ne se laisse pas raccoler dans la rue. On a bien fait de faire une exception à cette règle. Aguichés par la belle Laurence Briand à la terrasse d’un restau, on avait rien de prévu pour ce mardi matin. Alors pourquoi pas Horowitz…

Quatre pièces inédites d’Israël Horovitz plus des poèmes et chansons pour ce spectacle original. Un spectacle qui allie humour et étrange autant qu'intensité dramatique et émotion. Deux rôles multi-facettes pour comédiennes de talent.

Quoiqu’en dise le directeur (jaloux) du théâtre Notre-dame, ces deux filles nous donnent un vrai bon spectacle pour des pièces d’Horovitz qui méritaient d’être connues. Lire une description détaillée et très juste de la pièce ici. Particulièrement réussi le numéro de vieille dame, Marie Gaëlle Janssens Casteel (quel maquillage !)  qui cherche son chat et nous parle de sa vie. Et apothéose dans le numéro d’actrices du « Cadeau Promotionnel », à découvrir absolument.

IMG_3523.JPG?width=750

IMG_3522.JPG?width=750

_________________________________________________________________________________________

 

spectacle_14193.jpgRuy Blas ou

la Folie des Moutons Noirs

Théâtre Notre-Dame

 

Le chef-d'oeuvre de Victor Hugo revisité par Les Moutons Noirs.  Ruy Blas, un simple valet, est utilisé par son maître Don Salluste, un Grand d'Espagne déchu de ses titres, pour se venger de la Reine d'Espagne.  Intrigues, pouvoir, vengeance, amour impossible, tous les éléments du drame romantique sont présents.

 

Dans l’esprit de La folie des grandeurs, les Moutons Noirs vous racontent l'histoire de ce "ver de terre amoureux d'une étoile" avec fantaisie, humour et panache.

A souligner la prestation de Mathieu Alexandre en Don Salluste délirant. Il a réussi à faire beaucoup rire Catherine alors que Louis de Funès ne lui a jamais arraché un sourire.

 

Etat de siège d’Albert Camus

Théatre des 3 soleils.

Que se passe-t-il quand la Peste, incarnée par un jeune opportuniste, surgit dans un pays où rien ne bouge ?

emotionheader_1.jpg?1434100762.1180.388px

L’histoire se passe dans une ville ou sévit un gouverneur normalement corrompu sans plus. La peste s’installe et arrive un dictateur avec sa secrétaire. Un jeune médecin Diego amoureux de Victoria va vaincre sa peur et affronté le dictateur, la seule stratégie possible.

La mise en scène est vraiment très originale. Elle présente des marionnettes humaines dans un décor simple et amovible. Les six acteurs interprètes sont vraiment très bons. Ils nous émeuvent. Mention spéciale au dictateur et à sa secrétaire qui nous la joue version managers impitoyables de la world enterprise. Le texte est très bien mis en valeur.

emotionheader_7.jpg?1434100762.1180.388px

Les commentaires sont fermés.