Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2015

Avignon 2015 2

spectacle_15507.jpgJeanne et Marguerite

Théâtre Buffon

Une comédienne : Françoise Cadol. Deux histoires d’amour à cent ans d’intervalle. Un mystère les relie… Celui d’une mémoire plus forte que la conscience ?

Vraiment un très bon et émouvant spectacle pour commencer ce festival. Les deux histoires de femmes, début du XXième et début du XXIième siècle alterne à un rythme soutenu. Même thème, l’amour toujours mais Dieu que la manière a changé. Un très grand numéro d’actrice.

 

f-97b-4d5a493b191a0.jpgOulipo / Pièces détachées

Raymond Queneau / Georges Perec / Jacques Roubaud

Théatre du roi René

Éloge de la contrainte par ces trois maîtres de l'Ouvroir de LIttérature POtentielle.

Texte et comédiens mis en boite pas toujours facile à suivre, normal c’est oulipien. Une majorité de textes aussi loup que phoque. Que des a, des o et des e, du Perec bien sûr. C’est bon mais un peu rigide, manque un petit plus je trouve.

 

distribution.jpgLes yeux noirs

Théâtre des 3 soleils.

Les frères Slabiak, deux violoncellistes exceptionnels entourés d’un accordéoniste, une guitare basse, une guitare et une batterie. Un concert fabuleux avec une musique endiablée, ambiance surchauffée. Musique tzigano-rock et yiddish-pop, Klezmer slave et tziganes. Django n'est pas loin. La grand-mère chante en yiddish, ils l'ont même samplée dans un morceau de leur cru.

 

Une grande soirée. Deux heures de musique de 10 heures à minuit. On revient au camping-car bien chauffé. Les cigales se sont tues. Merci à René et Raymonde pour le tuyau et aux musiciens pour ce moment.

Les commentaires sont fermés.