Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2015

Avignon 2015 1

FESTIVAL-AVIGNON-OFF-2015_3088050167319857073.jpg

Après avoir déposé Maxence et Clément chez leur parents à Miribel, on pose le camping-car pour la nuit à Marsanne.

 

Arrivée en Avignon pour la dernière semaine du festival. Rien préparé cette année mais heureusement les copains sont venus avant. Donc on suit les bons conseils plus quelques avis dans les files d’attente sous un soleil de plomb et une température de péninsule arabique. Daech nous a déjà envoyé la température du désert. L’ombre des grands et magnifiques boulotseaux (mais sont-ce des bouleaux ?) n’arrive pas à lutter.

 

L'ambiance festival est toujours aussi sympa. Du monde. 1350 spectacles vivants. Le plus grand théatre du monde...

 

Pour les choix, ce sera un sans faute. Dix spectacles de bons à très bons. L’an prochain on prendra les conseils de Marie-Laure pour les pièces qui repassent. Elle à survécu à trois semaines de canicule et vu 75 spectacles. Bravo !

Commentaires

Ah non ! faut pas confondre le boulot et le bouleau ! le bouleau est l'arbre que je préfère. A ne pas confondre avec le tremble qui envahit tout surtout quand on l'a coupé.
Quoi de plus beau qu'un bouleau dans le paysage alpestre ?

Écrit par : Aredius | 27/07/2015

Oups ! Les bouleaux qui ne se boulottent pas. J'avoue que c'est la première fois que je vois des bouleaux aussi grands. Je constate avec tristesse que j'avais déjà fait la faute en parlant de bétulaie, c'est bête !

http://perinet.blogspirit.com/archive/2003/09/27/quebec.html

Quant à Orfeu Negro, je l'ai vu dans ma jeunesse en ciné-club mais je n'en garde pas un grand souvenir... A revoir peut-être.

Écrit par : Joël | 27/07/2015

Les commentaires sont fermés.