Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2015

Genève

J’ai parlé ici d’Onex, la commune qui se revendique « sans frontaliers ».  Eh bien maintenant, c’est une commune sans MCG dans son exécutif. MCG est le Mouvement des Citoyens Genevois – Le parti des "On est bien chez nous"

419px-Logo_Genf.svg_.pngLe week-end dernier, c’était élections dans les communes genevoises. Le MCG est en recul quasi partout. A Onex, le leader charismatique grande gueule et caractériel du MCG s’est fait virer. Il faut dire que pour l’éliminer, tous les partis ont dû s’allier, une sorte de front républicain.

Cette pratique est courante en Suisse même si les candidats de gauche sont plus souvent rayés que ceux de droite sur les listes communes. Les exécutifs au niveau national, cantonal et communal sont constitué presque toujours de membres de plusieurs partis et le maire ou les présidents tournent chaque année.

C’est un bonne pratique pour la démocratie. Cela évite ces critiques systématiques de ce que fait l’autre bord comme on l’observe chez nous et qui énerve passablement le citoyen que je suis.

L'autre parti suisse extrême, l'UDC, ne progresse pas non plus ce qui laisse espérer des relations et un travail plus apaisé à l'avenir dans le Grand Genève transfrontalier.

11:48 Publié dans St Julien | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.