Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2014

Marie Heurtin

Marie-Heurtin_portrait_w193h257.jpgGros succès au Rouge et Noir pour le dernier film de Jean-Pierre Améris « Marie Heurtin » en sortie nationale. Aujourd’hui, c’était la venue de la toute jeune Ariana Rivoire pour deux séances suivies d’échange avec l’actrice via deux interprètes pour le langage des signes. La communauté sourde des environs était venue en force de France et de Suisse. Tout le monde est ressorti enthousiasmé par le film.  

Une histoire inspirée de faits réels qui se sont déroulés en France à la fin du 19ème siècle. Née sourde et aveugle, Marie Heurtin, âgée de 14 ans, est incapable de communiquer avec le reste du monde. Son père, modeste artisan, ne peut se résoudre à la faire interner dans un asile comme le lui conseille un médecin qui la juge « débile ».

En désespoir de cause, il se rend à l’institut de Larnay, près de Poitiers, où des religieuses prennent en charge des jeunes filles sourdes. Malgré le scepticisme de la Mère supérieure, une jeune religieuse, Sœur Marguerite, se fait fort de s’occuper du « petit animal sauvage » qu’est Marie et de tout faire pour la sortir de sa nuit... 

Sœur Marguerite est superbement jouée par Isabelle Carré qui jouait déjà dans les émotifs anonymes le précédent film de Jean-Pierre Améris et qui joue aussi dans Respire, film à voir bientôt. Marie est donc joué par Ariana Rivoire, venue pour répondre à nos questions. Ariana est sourde mais pas aveugle et elle fait preuve d'un bel entrain quand elle parle du film. Un film plein de sensibilité et de poésie sous titré spécialement avec plusieurs couleurs à l'intention des personnes sourdes.

Après le film les spectateurs sourds et malentendants ont montré qu’ils pouvaient être aussi bavards sinon plus que les entendants. Ils ont signé très longtemps dans la salle des 400 coups pour finir une soirée bien sympathique. A noter que cette semaine le Rouge et Noir fête son 200'000 ième spectateur en sept ans. Pas mal pour un ciné à une seule salle.

17:47 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Vu en avant-première à Nantes.
http://lefenetrou.blogspot.fr/2014/10/marie-heurtin-sourde-muette-aveuglele.html

Marie Heurtin est née à côté de Nantes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_La_Persagoti%C3%A8re

Et je me souviens de l'établissement de Poitiers connu quand j'y fus étudiant.
Très beau film en effet.
L'autre film de JP E. vu est L'homme qui rit, en présence du réalisateur.
Un type fort sympathique à grande humanité.

Écrit par : Aredius | 16/11/2014

Les commentaires sont fermés.