Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2014

Blocher

Superbe documentaire l'autre soir à St Julien en présence du réalisateur Jean-Stéphane Bron. Jean-Stéphane est suisse roman et il a obtenu de Christoph Blocher (on prononce Blorrer comme Jean Sébastien Barr) l'accord pour faire ce film. Le résultat est étonnant, une grande qualité de cinéma. Le débat fut riche à la fois sur comment a été fait le film et sur qui est Blocher.

experienceblocher-poster-de-fr-it-640.jpg

Blocher est le leader politique le plus haï et aussi le plus admiré de Suisse. C’est un homme de pouvoir, le grand leader de l'extrême droite. Automne 2011. En campagne pour les élections fédérales, Christoph Blocher sillonne la Suisse pour faire triompher son camp. Sa voiture est le lieu d’observation privilégié du réalisateur, qui raconte l’histoire de l’intérieur, à la première personne. Au fil du voyage, le film déroule sa vie, ses triomphes, ses méthodes, ses secrets. Fils d’un pasteur pauvre il devient un industriel très riche et fait de l'UDC, un parti paysan, le premier parti de Suisse en durcissant le conservatisme original du parti en un parti xénophobe défenseur d'une Suisse fermée sur elle-même. Blocher est un des initiateurs de la dernière votation pour la fermeture des frontières passée à 50,3%.

L’expérience Blocher dresse le portrait d'un homme qui a profondément métamorphosé le paysage politique de ce pays. Comme à l'époque Ma Mondialisation rendait sympathique ce patron délocalisateur et conquérant, Jean-Stéphane Bron ne caricature pas Blocher, le personnage est donc par moment sympathique. Le film compte sur le spectateur pour faire sa propre analyse. Pas sûr que tout le monde en soit capable. La nécessité d'une éducation politique et citoyenne pour la jeunesse se fait sentir.

Autre remarque de JS Bron, Blocher comme Marine Le Pen et d'autre leaders en Europe ont réussi à rendre ces partis acceptables et aussi de l'amélioration du niveau des cadres. Comptez les énarques du rassemblement bleu-marine.

Il est encore fécond le ventre d'où a surgit la bête immonde.

Un détail étonnant, Blocher a habité dans la même maison que Carl Gustav Jung, le grand psychiatre et psychologue suisse et ils étaient/sont tous deux fils de pasteur et tous deux inquiets du bruit que font les chûtes du Rhin, prés de la maison. Jung est, entre autre, le créateur des concepts d'archétype, d'inconscient collectif et de synchronicité. A noter que Jung a été soupçonné de complaisance avec la nazisme. Lisez l'article de Wikipedia, passionnant ! Il me semblait que Onfray devait faire un livre sur Jung... pas encore fait ?

08:41 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

Les Enarques cherchent du boulot comme les psychanalystes. Il faut que tout le monde vive, n'est-ce pas !

Tiens, Onfray parle de la "théorie du genre" sur son blog.
http://mo.michelonfray.fr/chroniques/la-chronique-mensuelle-de-michel-onfray-n-106-mar-2014/

On ne nous dit pas tout ! Heureusement, je veille !
http://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2014/02/28/francois-hollande-et-julie-gayet-se-marieront-le-12-aout-2014-a-brive-la-gaillarde/

Écrit par : Aredius | 01/03/2014

On fait dans le people mister Aredius !!

Écrit par : Joël | 01/03/2014

Les Sorbonnards et Sorbonnades en tout genre m'ont toujours intéressé !
Quand je pense que François Rabelais se moquait des horoscopes ! et qu'au jour d'aujourd'hui, au final, Radio bleue, radio de service public, débite l'horoscope quotidien. J'ai écrit aux élus (en Limousin, Périgord, ils sont presque tous PS, bon, je sais, les enfants de Dieu, Mitterand) à ce sujet. Aucune réponse.
Maintenant tu sais "d'où je parle"

Écrit par : Aredius | 02/03/2014

Non. D'où parles-tu ? A dire vrai, cela n'a pas d'importance, je ne suis pas sectaire.

On peut lire l'horoscope sur Courrier International
http://www.courrierinternational.com/horoscope
Taureau cette semaine:
“La vie, c’est comme lire du sanskrit à un poney”, disait Lou Reed. La formule vaut très souvent pour beaucoup de monde, mais elle ne s’appliquera pas à toi dans les prochains jours, Taureau. Tu auras au contraire une étonnante capacité à nouer des contacts et à te lier avec autrui. Tels ces gens qui murmurent à l’oreille des chiens et des esprits, tu parviendras à communiquer avec qui tu voudras, jusqu’aux êtres les plus inaccessibles et surnaturels. Si quelqu’un peut faire comprendre un texte sanskrit à un poney, c’est bien toi.

Écrit par : Joël | 02/03/2014

Et nous y voilà… Les Blochers de l’Hexagone s’en paient une tranche…
En fait, je devrais écrire ce commentaire sous la dernière pensée du Maitre ‘demander l’asile politique à Genève’…

Je le fais ici, car suite à la réponse des Helvètes au référendum concernant les dangers de la surpopulation en Chuiche par des non Chuiches, même les médias des Zuès s’étaient émus… Les journaux passent encore mais même la téloche avait daigné s’interroger.

D’une manière générale, les commentaires, toutes tendances comprises, se demandaient si le vote Helvétique n’était pas l’annonce d’un effet domino ‘politique’ à venir qui toucherait toute l’Union Européenne !

C’est fait, les premières pièces du domino sont tombées en entraînant avec elles d’autres a commencé dans l’Hexagone !!!

Une petite erreur tout de même de ces prophètes de malheur, la France ne figurait pas sur leur liste… On ne leur tiendra pas rigueur car pour eux, une France même à droite, reste une France à gauche !

Donnant ainsi raison au paradigme du Maître, ce n’est pas la droite qui s’impose mais la gauche qui glisse vers le centre, à droite !

A noter que les Chuiches ne font pas mieux sauf qu’ils ont les moyens de faire le point sans avoir à souffrir les résultats des élections mais juste à se demander ‘pour qui sonnera le glas’.

Écrit par : Dan | 01/04/2014

For whom the bell tolls ? Heminguay. Un petit rappel de la lutte contre le fascisme espagnol. Merci Dan.

"Aucun homme n’est une île, un tout, complet en soi ; tout homme est un fragment du continent, une partie de l’ensemble ; si la mer emporte une motte de terre, l’Europe en est amoindrie, comme si les flots avaient emporté un promontoire, le manoir de tes amis ou le tien ; la mort de tout homme me diminue, parce que j’appartiens au genre humain ; aussi n’envoie jamais demander pour qui sonne le glas : c’est pour toi qu’il sonne."
John Donne

Le flot emmène des mottes d'Europe.

Écrit par : Joël | 01/04/2014

Les commentaires sont fermés.