Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2012

Rimes

depardieu---2.jpg

Illustration François Delabruyère

Je voulais écrire un poème sur un sujet d’actualité. Je sais l’actu n’est pas très poétique mais il faut prendre des risques pour écrire.

J'ai donc cécidé de m'intéresser au cas Depardieu. Je me suis dis que ça pourrait donner un poème comique, et j’aime bien les poèmes comiques.

Mais pour faire un poème, il faut chercher la rime.

Depardieu rime avec dieu, pardieu jarnidieu, vertudieu, crébondieu, tudieu, acrimonieux, chatouilleux, ennuyeux, impécunieux, oublieux, pagailleux, prodigieux, pécunieux, rocailleux, sourcilleux, dispendieux, fastidieux, insidieux, miséricordieux, mélodieux, prie-dieu, radieux, studieux et même avec odieux. Bon départ !

Mais, le gars n’est pas simple et simple ne rime avec rien. Il veut devenir belge et belge ne rime pas non plus. C'est un monstre sacré et monstre ne rime avec rien. On ne peut pas non plus le traiter de larve et c’est tant mieux car larve ne rime qu’avec Arve, une rivière qui coule de la France vers la Suisse comme l'argent. Avec ce bide qu’il entretient, il doit se goinfrer et pour goinfre ne cherchez pas la rime. 

Bien sûr il est très riche et riche rime avec flamiche, triche, friche, chiche, quiche, pitch, pouliche, potiche, etc… Sauf qu’il nous abandonne, nous les pauvres, et que pauvre ne rime avec rien. Dieu me garde des idées de meurtre, car il faut savoir que meurtre ne rime avec rien non plus. S’il revenait sur sa décision, on pourrait lui faire un triomphe mais pour triomphe pas de rime sauf à donfe.  En plus je voulais éviter les douze pieds trop alexandrins bien que douze rime pas mal tandis que quatorze ou quinze ne riment pas.

Bon, vous l’avez compris, je vais remettre mon poème à plus tard, sous peine d'écrire un poème qui ne rime à pas grand chose. Les mots en gras me viennent de Pascal. On peut leur trouver des rimes comme Arve pour larve ou à donfe pour triomphe, à vous de jouer.

10:41 Publié dans Textes | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bien joué Joël.
Je vais rendre à César ce qui appartient Bernard (tiens ça rime !) un ami golfeur.

Écrit par : PHILIPPON | 18/12/2012

waoo j aime sa

Écrit par : konate | 26/02/2013

Les commentaires sont fermés.