06/07/2006

Pogonophobie

medium_dalila.jpgÊtes-vous

poNgonophobe

ou

poNgonophile ?

 

Méfions-nous de coupeuse de barbe !

Moins connue et plus rare que la phobie des araignées ou des serpents, la phobie des barbes sévit sournoisement.  On peut donner de multiples interprétations à la pongonophobie toutes plus ou moins à caractère sexuel. Pour certaines femmes il est inenvisageable d'avoir des rapports proches avec un barbu : on peut être tenté de penser qu'elles refoulent ainsi leur homosexualité latente. Mais on n'est pas obligé de le penser, ce n'est qu'une hypothèse.

Certains prétendent que les barbus sont barbants. On dit que les barbes des barbares permettaient aux romains glabres d'empoigner l'adversaire et de gagner des batailles. Bah, par la barbe du prophète, ce sont que de vieilles barbes qui racontent ces balivernes !


Le Dr Kraft Ebing, dans son énorme « Psychopathia sexualis » aborde la question de la barbe sous un angle intéressant. Il développe l'idée que ce caractère sexuel secondaire a joué un rôle de différenciation et d'identification très marqué, et que l'évolution constatée dans le processus de civilisation (valorisation de l'imberbe) trouble le jeu des reconnaissances, crée une ressemblance, et doit être compensé par des signes artificiels. Il dit qu'il a observé chez les hommes homosexuels un refus et un rejet de la barbe, corrélatif à une fixation prépubertaire. Mais Kraft-Ebing doit être lu avec prudence : ce médecin raconte les pires perversions qui soient avec la plus grande indifférence et perd complètement son sang-froid quand il parle des coupeurs de nattes, dont il souhaite explicitement qu'ils soient éliminés de la société. Il n'avait rien en revanche contre les femmes à barbe.

En savoir plus.


 

05:40 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (18) | Tags : Barbe Barbu

Commentaires

Pourquoi parler de « Pongonophobie »…

J’ai trouvé la phobie des barbes sur Google à Pogonophobe.

Pourquoi tant de n… la barbe à la fin !

Xavier qui ne laisse rien passer ;-)

Écrit par : Xavier | 06/07/2006

Pourquoi tant de N?
PO-GO-NO
du grec
Pi - Oméga - Gamma - Oméga - Nu - Oméga :
la barbe !

Tu as foutrement raison.

Pogonophore - porteur de barbe

Écrit par : Joël | 06/07/2006

Oupss !!! je ne savais même pas que ça existait des êtres aussi tordus .

Écrit par : khate | 06/07/2006

"pogonophobe" mais sans que cela m'ait vraiment intérrogé jusqu'à ce jour à lire cet article

Merci

Écrit par : citoyen | 06/07/2006

Les barbus sont sympa, vive les barbus :-)

Écrit par : Ruth | 06/07/2006

Puisqu'on me le demande, voilà, je te signale ce billet :

http://dolgoroukiinc.hautetfort.com/archive/2006/06/15/georges-perec-choes.html

Commentaires

Ce billet il faut que tu le signale à Joël:
http://perinet.blogspirit.com/index.html
C'est un pérécophile distingué.

Ecrit par : Le garde-mots | 07 juillet 2006

à vos ordres ! j'y cours...

Ecrit par : Dolgo | 07 juillet 2006

Écrit par : Dolgo | 07/07/2006

Khate,
C'est le mot qui te semble tordu ou les barbus? Serais-tu pogonophobe comme citoyen?

Ruth,
Pogonophile donc!

Dolgo,
Merci pour le lien. Je suis effectivement adepte de ce sympathique pogonophore de Perec. J'aurais aimé me saouler avec lui qui disait qu'il aurait aimé se saouler avec Malcom Lowry.
Du coup, je viens de me remettre quelques "Je me souviens" dit par Sami Frey et que m'a envoyé Xavier.

J'ai signalé un site sur ton blog. En voici un autre très exhaustif:
http://perso.orange.fr/jb.guinot/pages/home.html

Écrit par : Joël | 07/07/2006

J’ai moi aussi réécouté avec bonheur le je me souviens de Perec par Samy FREY…
Je me souviens de cette perle du jeu de mot laid….
- Pourquoi les filles du Nord sont-elles précoces?
- Parce que le concerto en sol mineur.

Écrit par : Xavier | 07/07/2006

Tout me semble tordu , moi je ne suis ni pour ni contre la barbe , chacun fait ce que bon lui semble , du moins chez nous !

Écrit par : khate | 07/07/2006

étrange je reçois des commentaires (normal je me sui abonné au fil) mais ils ne sont ici ?

Finalement commentairophobe? non çà doit parce que tu ne les as pas encore validés alors pour quoi je les reçois?

Écrit par : citoyen | 07/07/2006

Non, je ne m'occupe pas des commentaires mais il semble qu'il y ait un problème car Xavier m'a aussi signalé une anomalie.

Écrit par : Joël | 08/07/2006

En fait il faut remettre les choses dans l'ordre tout comme les nez ne sont pas fait pour porter des lunettes, les hommes ne sont pas faits pour se raser et subir des tonnes de microcoupures sur leur peau. J'estime qu'aimer les hommes barbus c'est respecter l'homme dans sa masculinité naturelle.

Écrit par : Val | 01/02/2009

Comment ça les nez pas fait pour porter des lunettes?

Bien sûr que si. Comme les cerises et les prunes sont dimensionnées pour la bouche, les poires et les pommes pour la main, le melons pour être coupés en quartier et mangés en famille, la citrouille ou le fruit du jacquier pour partager avec les voisin*, le nez est fait pour les lunette, c'est évident.

* Bernardin de Saint-Pierre - Etude de la nature (Dieu ne fait rien en vain sur cette terre :-)

Écrit par : Joël | 01/02/2009

Disons que je suis plutôt pogonophile.... Enfin plus modestement j'aime bien les hommes qui portent la barbe et plus bien fournie que celle de 3 jours. Et j'adore la barbe de mon mari, si fournie, douce et bien entretenue. .. Contrairement à la légende, il faut être soigneux pour avoir une jolie barbe tout comme les beaux cheveux...

Écrit par : valerie | 19/01/2010

Dans la vie parisienne donnée à St Julien, il y avait un acteur (Alain Mercier) avec des rouflaquettes gris souris et bouffantes à souhait... Un gros travail d'entretien, je pense.

Écrit par : Joel | 19/01/2010

Après la pogonophobie voici le barbisme. Je ne sais pas lequel a devancé l'autre mais bon, c'est du délire.
Les clients des restaurants anglais n'apprécieraient pas les serveurs barbus, les boxeurs aussi doivent être glabres. Ils ont même pas le droit à la barbe bien courte!!!!!!

S'ils décident d'imposer cela aux rugbymen, alors on risque d'être mal barrés en France!!!!! Et qui sait peut-être demanderont-ils aux pères Noël de se raser

Écrit par : valerie | 04/03/2010

Je découvre le barbisme transcription de l'anglais beardism, en fait pogonophobie me semble préférable. Le barbisme me fait penser à une idéologie, l'école du théâtre ennuyeux par exemple, un théâtre qui nous rase et où l'on se barbe.

L'anecdote du beardism est ici: http://www.lyderic.com/cda/?p=69

J'aime assez la déclaration du porte-parole (sans triomphalisme) : « nous sommes satisfaits qu’il ait été prouvé que nous ne faisons pas de discrimination sexuelle. Après tout, si une femme à barbe s’était présentée pour le poste, nous l’aurions aussi refusé si elle n’avait pas voulu se raser. » C'est de l'humour very british.

Écrit par : Joël | 05/03/2010

Pour moi ce n'est pas tout à fait la même chose. On peut être pogonophobe sans imposer à quelqu'un qu'il se rase complétement la barbe.
Pour moi le barbisme est tout simplement une discrimination conséquente de la pogonophobie ... Même dans l'armée la barbe est tolérée du moment qu'elle est courte et ce vraiment pour des raisons d'hygiène.

J'avais lu l'article et pour en revenir à la déclaration de ce monsieur, je suis sûre que si jennifer Miller, artiste de cirque et professeur d'université , s'était présentée pour le poste, il l' aurait embauché tout de suite. Cela aurait augmenté sa clientèle.!!!!
Pas étonnant que l'on voit beaucoup de britanniques de religion Sikh devenir entre autre chauffeurs de taxi. Quant on a besoin d'un taxi, on ne va dire au chauffeur "Non désolé Monsieur, allez vous raser".

Écrit par : valerie | 05/03/2010

Écrire un commentaire