Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/02/2006

Debats.CH -6-

medium_doncam.jpg

Ophélie lit débats.

Ophélie s’est attaqué aux cent cinq notes de Don Camillo. Cela lui rappelle ces longs articles sur les races de chiens qu’elle avait dû se farcir chez Vigny* pour tenter de comprendre les propriétaires de clebs et pister le tueur psychopathe. Elle n’aimait décidément pas la prose Don Camillesque mais le boulot, c’est le boulot… Elle prenait consciencieusement des notes qu’elle s’appliquait par goût à rendre le plus vivantes possible :


« Le 4 janvier, à peine un mois avant la mort tragique de Di C., Don C. lance un débat. Thème : la Suisse dans l’UE. Comme d’habitude son point de vue est à la foie étayé et insinuant. En gros, sa thèse est celle de la manipulation et du complot: Des puissants démantèleraient les belles institutions pour amener le peuple suisse à voter pour l’entrée dans l’Europe…


Surgie du néant, une nuée de managers spécialisés en restructurations et fusions, par leur volonté spéculatrice, ont sabordé les entreprises les plus solides, ici l'UBS-SBS.

 

Jocauss réagit et ne mâche pas ses mots, il traite Don C. de "parano qui doit se faire soigner". Avant de répondre, Don C. se lance dans une supputation sur la hausse des taux hypothécaires avec, comme à son habitude, une longue longue citation… cette fois, c’est un directeur de la Banque Nationale Suisse… Puis il assassine Joko comme il l’appelle en le traitant avec total mépris… extrême gauchiste, analphabète tout y passe. Allusion au groupe Bilberg. Voir article http://fr.wikipedia.org/wiki/Bilderberg  cité par Don C. qui, décidément, aime bien se référer à Wikipedia et à la théorie du grand complot.

En lisant cette m… on comprend le problème de validation de l’information qui est posée aux projets Wiki.

Une note plus loin Don C. note :

Quand aux théories conspirationistes, elles ont ceci de sympathique qu'elles sont un puissant stimulant de l'esprit (…) Semer le doute dans les esprits formatés, insinuer cette forme de chaos créateur, pour les pousser à l'action.


 Tout un programme ! Il ne cache plus son jeu le Don !


Pluvieux et le Bougre des noteurs non-inscrits se joignent à Jocauss pour contrer Don Pizza comme ils l’appellent… pas facile de lutter… Don a beau jeu d’ajouter sa dose de mépris pour la faiblesse des arguments des adversaires. Dernière note sur La Suisse dans l’UE le 18 janvier. Le 22 Janvier, il n'écrit plus et ne répons plus aux mails.


Citations encore de Don C. quand un certain Besuch lance un débat sur l’anarchie. Cette fois il la tire de Mes Pensées Politiques, une œuvre de Charles Maurrasmedium_maurras.jpg"Journaliste, essayiste, homme politique et poète français Maurras fonda un journal nationaliste et antisémite l'Action Française. Homme de grande culture et talent littéraire il exerça une forte influence sur les droites musclées (Mussolini, Franco…) en Europe." Maurras trouvait la politique de Pétain à l’encontre des juifs un peu molle! (merci Wiki)

Finalement sur le même sujet, Don C. livre sa position : Il est anarchiste de droite.

Le peuple oui, mais la masse, le troupeau aveugle (…) Il faut se rendre compte que le pouvoir des masses est aveugle, impulsif, dépourvu de jugement (..) l'anarchiste de droite souhaite se démarquer fortement de tout cela. Ne pas suivre le troupeau dans sa marche vers nulle part...


Méprisant, conscient de sa valeur. Un sale type pense Ophélie sans le noter avant de passer à une autre série de notes. Coustal entre dans la pièce… Soixante ans, moustachu, éternel blouson de cuir il regarde Ophélie, à peine plus de vingt ans, avec toujours plus de sympathie. Il lui prend l’envie de fredonner la chanson de Reggiani, « Elle est joile… Il suffirait de presque rien, quelques années de moins… Enfin, pas mal d’années. » 

* Ophélie a du chien

20:50 Publié dans Mystère | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Ecriture

Les commentaires sont fermés.