Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2018

Tribut

Les italiens utilisent parfois le mot tributo, pour le tribute anglais qui veut dire hommage.

Nous on se contente de dire « tribute » un mot qui fleurit dans le show business (l’industrie du spectacle). On affiche donc : « Aznavour’s Tribute » ou « Tribute to Aznavour », « Tribute Johnny Hallyday, Rouler vers l'ouest »

A noter qu’en italien ils ont aussi le mot Omaggio. Quant au mot français tribut il désigne comme le tributo italien une somme à verser à une autorité, pour nous un impôt donc. La même racine que contribution (à la nation).

Le pire c’est qu’on rend des tributes/hommages en organisant des concerts pour des chanteurs qui n’ont pas vraiment payé leur tribut et contribué à l’effort national. AznavourJohnny et bien d’autres sans doute.

Je ne suis pas un puriste mais j’aime bien comprendre le sens mots que j’utilise et ce tribute ne fait pas parti du vocabulaire de ma tribu, il commence à me courir sur le haricot. Je sais, l’exemple vient de haut, le board de l'entreprise, les startups, la startup nation, take for good, privacy, space and defense, early stage, bullish, disrupter, lead et autres commodity  : 

C'était ma con-tribut-ion à la sauvegarde de la langue.

19:28 Publié dans Mots | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Quand je serai président, le monde enfin mettra des limousinismes dans ses discours.

cussous, bouérer, et on cessera de prononcer '"année " a- née. Ridicule. On a deux n. On doit dire "an - née ".

Écrit par : Aredius44 | 23/10/2018

Effort national donc de leur tribu...

Écrit par : Joel | 26/10/2018

Écrire un commentaire