Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2017

OFF 2017 J2

Pour commencer la journée...

spectacle_20417.jpgun excellent Rhinocéros à l'Essaïon

Spectacle tiré de la nouvelle publiée en 1957 et qui servit de canevas pour la pièce de théâtre.

"Un jour, dans la ville, apparaît un rhinocéros. Peu à peu, ils prolifèrent, et on comprend que ce sont les hommes eux-mêmes qui se transforment... 
Cette nouvelle à l’humour corrosif dépeint la naissance d’une terrible maladie qui nous guette tous: la rhinocérite. Uniformisation. Menace que font peser tous les conformismes"

Je n'avais pas un bon souvenir de la mise en scène vue jadis à la maison de la Kulture de Grenoble de la pièce. Dans le fond, je n'aime pas vraiment les grands spectacles et pour le coup cette interprétation par Stéphane Daurat fut un pur régal. Il joue tous les personnages de la nouvelle et l'absurde de la situation ne pèse pas trop. On rit même assez souvent. Un délice vous dis-je. A voir absulument.   

L'homme qui tua Don Quichotte au Roi René

spectacle_20511.jpgOublions le titre. Un autre seul en scène, en fait un presque seule en scène avec Deborah Lamy accompagné par un musicien. Ce spectacle est une merveilleuse entrée en matière dans une des œuvres les plus connue de la littérature. Cervantès écrit le tome 2 en donnant la plume à son héros. C'est cette histoire que nous raconte Deborah dans un décor minimaliste.

Une description très juste sur le site de la troupe: "Même si vous n’avez pas lu le second tome de Don Quichotte écrit par son auteur en raison du succès considérable du premier, vous entrerez aisément dans le récit proposé ici. Vous aurez le plaisir de réveiller votre mémoire en reconnaissant quelques-uns des épisodes les plus célèbres des aventures de Sancho Pança et de son maître à la triste figure : l’adoubement en chevalier de Quichotte par lui-même, ses déclarations d’amour à Dulcinée, l’autodafé par les paysans des livres qui lui tournent la tête, les moulins à vent pris pour des géants, et les troupeaux de moutons vus comme des armées menaçantes… Et puis vos hôtes seront : une comédienne, accompagnée du grand livre II, qui incarnera tous les personnages de cette épopée antichevaleresque, et un musicien qui jouera alternativement de la guitare ou du luth pour guider vos émotions. Vous accomplirez ce fascinant voyage dans la pénombre. Plateau noir, sol recouvert de sable noir lui aussi, ciel nocturne et changeant où vous apercevrez la planète Terre, les scintillements de la Voie lactée et le passage furtif d’une étoile filante. Régulièrement, des nappes de brume flotteront sur la scène, créant une mystérieuse atmosphère propice à renforcer les pouvoirs d’une conteuse experte en sortilèges.  

spectacle_20695.jpg3 actrices dont une – Théâtre Notre Dame

Quand 3 Actrices rassemblent les meilleurs et les pires moments de leurs vies théâtrales pour en faire un spectacle, ça donne une histoire drôle, absurde, cruelle et touchante. Un portrait grinçant et jubilatoire des coulisses du métier d’acteur. 
3 actrices, 30 personnages ! 
3 impertinentes du spectacle ! 

On est pas vraiment rentré dans cette histoire un peu brouillonne. Pourtant la salle rit aux mésaventures de ces actrices. On a un peu l'impression que l'on rit comme chez Cyril Hanouna. Dur-dur après les deux spectacles précédents. On va dire que c'est peut-être une question de génération. 

spectacle_19065.jpgLa liste de mes envies – 3 soleils

Encore un seul en scène tiré d'un roman à succès.

Jocelyne a 47 ans. Elle vit à Arras et mène une vie modeste entre sa mercerie, son mari, ses enfants et ses amies. Un jour, grâce à un billet de loterie pris par hasard, elle gagne le gros lot ! Elle décide de ne rien dire à son entourage de peur que cet argent ne détruise son bonheur fragile. Jocelyne commence alors à dresser des listes : liste de ses envies, ses besoins, ses folies.

C'est un homme, Frédéric Chevaux, qui joue le rôle de Jocelyne. Une interprétation toute en finesse dans un décor fait de tricotage. Troisième spectacle magnifique de la journée. Vive Avignon. Je crois que je devrais arrêter de jouer au Loto.

Commentaires

https://www.youtube.com/watch?v=JS_gsz_mtVg

Bravo! Merci Joel!

J´ai lu "La liste de me envíes" il y a deux ans. Je me demande si la pièce de theatre, est encore mieux et....
à propos de Ionesco, il a eu de la visión: la rhinocérite, elle est partout de nos jours.

Merci encore de toutes vos recommandations, j`ai eu le plaisir de "réveiller ma mémoire" et d`apprendre des nouvelles choses aussi. Saludos, Ana

Écrit par : ana | 23/08/2017

Écrire un commentaire