Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/03/2016

Maroços

Avant de partir pour la marche du jour, on monte au pico de Areiro, un des sommets les plus haut de Madère (1810 mètres). Un ciel tout bleu. Catherine ne se décide pas pour le chemin très aérien qui mène au pico Ruivo. Tant pis, on fera la levada de Maroços à 250 mètres d’altitude bien plus tranquille.  

P1060285%2B%255B800x600%255D.JPG

P1060287%2B%255B800x600%255D-PANO.jpg

290px-Zino%27s_petrel_sketch.pngIntéressante expo sur le sauvetage acrobatique des pètrels de Madère que l'on a cru un moment disparus.

 P1060291%2B%255B800x600%255D.JPG 

51FuUGwKH9L._SX273_BO1,204,203,200_.jpgLa levada de Maroços, vallée de Machico. Encore les conseils de Bruno pour prendre le départ de cette levada fort mal indiquée sur le guide Madère Evasion.

Un bon guide suffisant dans l’ensemble avec juste les plans des randos que l'on pouvaient faire en six jours sans acheter le Rother qui est le guide très complet de la rando à Madère. Mais un guide pas très précis sur les départs de rando et avec pas mal de référence aux numéros de page fausses.

Totalement différente du chaudron vert, la levada suit les courbes de niveau au milieu de terrasses toutes cultivées y compris sur 2 ou 3 mètres carrés d’accès pas toujours facile. Bananes, vigne en espalier, fèves, patates, haricots, papayes, néfliers… Mimosas* qui n’en sont pas d’après le guide ci-dessus.

*histoire d’embrouiller : ce qu’on appelle mimosas ce sont des acacias, les acacias sont de robiniers et le robinier faux acacia est une légumineuse, voir wikipedia pour en savoir plus sur l'embrouille forestière.)

P1060292%2B%255B800x600%255D.JPG

 P1060293%2B%255B800x600%255D.JPG

 Vue sur Machico:

P1060295%2B%255B800x600%255D.JPG

 

11:22 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.