Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2016

Route à péage

rechte_spalte_gross.jpgJ’aime bien faire une balade en raquette au Salève.

Bien que souvent le peu de neige permette de marcher sans problème sur les chemins, la raquette permet de couper à travers champs et bois. 

Hier, le temps était superbe, parti de Dronières, je suis allé à la ferme des Converts puis j’ai pris la route forestière en montée et j’ai découvert un nouveau chemin en direction des Pitons. Bref, arrivé sous les Pitons, un peu fatigué, j’ai décidé pour le retour de prendre la route qui vient de la Croisette et qui sert de piste de fond car elle est fermée aux voitures chaque hiver jusqu'à la Grotte du Diable.

Arrivé à la Grotte du Diable, je me fais arrêter par un jeune homme qui poliment m’explique que la route est réservée aux gens qui PAIENT. Il m’indique qu’il y a un arrêté municipal (du village d’Archamps), qui est conforme à la loi montagne et que les panneaux d’interdiction viennent juste d’être posés. Il me fait remarquer que la piste est bien damée à la dameuse. 

skidefond_2006.jpgVoilà ! Cette belle route, bien large, construite avec nos impôts est désormais réservée aux skieurs PAYANTS. Traces à droite pour le ski classique, skating sur le reste de la route. Piétons et raquettes, prière de vous pousser et de marcher dans les champs ou dans les bois ! Il faut dire qu’Archamps est un/e des villages/villes les plus riches de France (plus fort revenu médian juste devant Neuilly sur Seine en 2012) et que les riches n’aiment pas ce qui est gratuit.

Il est à peu près sûr que dimanche prochain la neige aura fondu. Restera les panneaux interdisant la route aux marcheurs !  

17:59 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Ne sais tu pas que si c'est gratuit ça ne vaut rien ?
"La gratuité ne vaut plus rien" voir Denis Guedj

https://fr.wikipedia.org/wiki/Denis_Guedj

Les étudiants actuels, dans leur majorité, en sont persuadés et les parents aussi. Je t'invite à visiter les bâtiments de Sup de Co (ça doit avoir un nom à la Youesse) et ceux des bâtiments récents de lettres (ceux de Sup de co sont plus anciens). Le payant ça se respecte.


Dur dur.

Tu ne peux donc aller comme tout le monde dans une salle de sport ?

Tu vas porter atteinte au crédit de la France avec de telles idées !

Écrit par : Aredius44 | 25/01/2016

Merci Aredius de me rappeler ces vérités premières. Je suis prêt à faire mon autocritique si la bonne marche de l'économie mondiale et celle de la France en particulier le demande. Faut-il que je chante les louanges de Macron ? de Dominique Seux ? Ou encore de Michel-Edouard, de Pierre Gattaz ?

Affectivement, se promener en raquette ne fait pas marcher l'économie et donc c'est un truc à faire des chômeurs. Dorénavant, je vais aller dans une salle de sport. En plus, avec Vitam Parc nous avons la chance d'avoir une des salles les plus chères de France, une piscine à 18 euros les 4 heures. Un plateau Fitness à 22 euros l'entrée. Faudrait être fou pour dépenser moins !

D'un autre côté, selon le théorème de Jack (Lang), TOUT CE QUI N'A PAS DE PRIX (comme une oeuvre d'art dans un musée ou un champ de neige) EST GRATUIT. Que faire ?

Écrit par : Joël | 29/01/2016

Ben oui, c'est "hors de prix" !
Voila pourquoi, il n'y a que l'élite dont nous faisons partie qui sait apprécier la gratuit. Ce qui nous enrichit à l'infini.

P.S.
On en a pas parlé sur les radios,
http://lefenetrou.blogspot.fr/2016/01/marvin-minsky-vient-de-mourrir-88-ans.html

Écrit par : Aredius44 | 02/02/2016

Un ami d'enfance de Seymour Papert. Étonnant !

Écrit par : Joël | 02/02/2016

Salut Joël,
le problème n'est -je crois- pas la gratuité dans l'affaire...

Pour l'avoir entendu des bénévoles du Foyer de Ski de fond (mon Papa et beau Papa entre autres), voici l'explication :
la piste de fond, tracée sur la route est réservée aux fondeurs. Pour les fondeurs qui font du skating (donc hors traces parallèles), si des gens (et comme tu le sais les promeneurs sont nombreux) marchent sur le dammage cela devient difficile pour eux de skier et cela ne s'appelle plus une piste de skate (que les bénévoles essaient d'entretenir régulièrement pour les locaux).

Un itinéraire est aussi balisé pour les raquettes (il part derrière la maison de l'ex DDE derrière la ligne du téléski).


++

Écrit par : noemie | 15/03/2016

Les commentaires sont fermés.