Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2016

Raccourci

En 1953, Boris Vian, grand satrape du collège de pataphysique, se moquait du robot à Ducros (le vulgarisateur scientifique d’Europe 1) dans un lettre à André Parinaud, grand arbitre des élégances littéraires au Figaro qui semblait inquiet à cause de ce fameux robot poète. Lisez l'extrait sur le site (lien) et la référence à Pic de la Mirandole, célèbre pantomathe. ("Hé va donc gros robot !") 

astrozog.jpg

Il se peut que Vian ait eu tort sur ce coup. Seize ans plus tard, en 69, je commençais à apprendre l'informatique. Programmes sur cartes perforées envoyés à l'IMAG, l'Institut de Maths Appliqués de Grenoble ou "tournait" jour et nuit un IBM 360 "gigantesque" d'un méga de mémoire que l'on appelait familièrement le KK.

En décembre 1977, sortait le rapport Nora-Minc (oui Alain Minc, le petit péteux prétentieux pantoconseiller de Sarko qui vit de la manne autoroutière). Voici ce que cela donnait à l'époque :

Trente huit ans plus tard, le monde de l'info est devenu tentaculaire, les jobs ont été engloutis dans les pattes de nos robots et les mémoires de nos disques durs. On parle de singularité et de transhumanisme. C'était le raccourci. Que faut-il en penser ? 

11:25 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (2)