Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2015

Guatemala

Erick-Barrondo.jpgIl n’y avait que des marcheurs dans l’équipe guatémaltèque d’athlétisme, et il y en avait même un qui a gagné une médaille d’argent aux jeux olympiques : Erick Barrondo.

 

Il n'y a pas d’argent au Guatemala pour la perche, le javelot, le marteau, le disque… alors ils marchent, c’est un truc qu’il savaient déjà faire avant l'arrivée de Christophe Colomb. Mais même pour la marche il n'est pas si facile de s’entraîner là-bas, les routes sont dangereuses et les chemins pas toujours praticables. Quant à faire 50 kilomètres en tournant en rond, c'est ennuyeux. Alors l'air pollué de Pékin ne leur a pas fait peur. Ils n'ont pas eu de médaille. Dommage ! 

A leur retour au pays, le président a démissionné. Bonne nouvelle, il était corrompu à l’os le général Otto Perez Molina. Pourtant il va falloir plus que cette démission pour que le pays revienne à la normale.

La Criminalité y est chronique, Pauvreté et corruption sont la norme. Le pays bat des records de violence... Les jeunes n’ont pas d’avenir alors ils rejoignent en masse les Maras, des gangs qui terrorisent la population et se battent à mort pour défendre leur territoire.

Les commentaires sont fermés.