Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2015

Les nouveaux sauvages

Un excellent film argentin à sketches, hier soir au Rouge et Noir, sur le thème des gens qui pètent les plombs face à une situation insupportable.

Gabriel Pasternak et un raté, tous les gens qui le connaissent en sont d’accord, sauf qu’il est devenu commandant de bord et qu’il a mis dans le même avion tous les gens avec qui il avait un contentieux sauf ses parents mais c’est pas grave car l’avion va s’écraser sur leur maison.

3441410517.jpg

Avec sa belle voiture, il fait une queue de poisson à un traînard, pas de pot, il va crever, le traînard arrive… Une bataille homérique va s’en suivre.

Au restaurant, la serveuse reconnaît un courtier qui a provoqué la ruine de son père. Sa collègue décide de se venger à travers lui de tous les puissants et malhonnêtes de ce monde.

Un grand bourgeois, dont le fils est responsable d’un accident mortel, propose à son jardinier, moyennant finance, de se porter coupable à sa place. Juge et avocat se montrent bien trop gourmands…

Une femme comprend durant son mariage que son époux l’a trompée avec une des invitées. Sa vengeance ne va pas attendre, elle est terrible et met la fête cul par-dessus tête…

Fatigué de voir sa voiture embarquée par la fourrière, un type (Ricardo Darin, le quincaillier d’El Chino) craque... Il va se venger…

17:16 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.