Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2014

Gaine

177885-robe-fourreau-rose-poudree-chute-de-637x0-5.jpgEn lisant un commentaire d’ana sur la robe bleue d'Alice, je réalise que l’on dit gown pour robe en anglais et gonna pour jupe en Italien. Je me dis qu’il doit y avoir un lien avec gaine ou avec fourreau puisque l’on dit une robe fourreau.

Et paf ! Dans la mille !

Selon l’Alain Rey, le mot gaine a la même racine que vagin. Il vient du latin vagina qui veut dire gaine, fourreau ou sexe féminin suivant le contexte. Vagina s’est germanisé en wagina pour donner dégainer, dégaine, engainer, rengainer, rengaine, gainer et gainage.

Par l’espagnol vaina, vainilla (petite gaine) on a obtenu le mot vanille. 

Un ancien mot pour fourreau d’épée, la vagine. Et bien évidemment vagin, vaginal, vaginite (inflammation du vagin), vaginisme (douleurs vaginales lors des relations sexuelles), invagination (pénétration par retournement en doigt de gant d’un viscère creux, par exemple l'intestin).

"Rengaine ton épée dans la fourreau car tout ceux qui prennent l'épée périront par l'épée." Mathieu 26-52

"Je vais embêter les filles à la vanille" A. Souchon

"Lorsqu'on rengaine le katana dans le saya (noto), les doigts de la main gauche (sauf l'index) cache le koiguchi (l'ouverture du saya) car pour les samourais, c'était un « principe féminin », l'index servant à guider la lame (...) Le noto s'accompagne d'un zanshin (état de vigilance) très profond car à tout moment le sabre doit pouvoir rejaillir du saya." Article saya de Wikipedia.

15:01 Publié dans Mots | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.